Table d’été : Le Laurent, à Paris

Aux abords des Champs-Élysées, ce restaurant discret cultive l’art du service à la française et surtout celui des vins. Une adresse hautement recommandée à tous les maniaques de la température et de la verrerie !

Établissement situé au coeur des beaux quartiers de la Capitale, avenue Gabriel, Le Laurent brille de toute son étoile. Les stars s’y pressent ; en été, la jolie terrasse et le jardin voient défiler tout le CAC 40. Dans les assiettes aussi ça défile sec : la cote est au plus haut.

Le chef Alain Pégouret, aux fourneaux depuis 2001(avec une équipe de 30 personnes), a été formé auprès de Joël Robuchon et de Christian Constant. Sa cuisine est précise, subtile, élégante et évolue avec le temps. La carte est renouvelée tout au long de l’année ; les grands classiques demeurent, comme l’araignée de mer dans ses sucs en gelée, crème de fenouil ou le soufflé chaud au thé blanc « sakura ».

Philippe Bourguignon, l’hôte de ces lieux et courtois maître des cérémonies, a commencé comme jeune sommelier ; il est aujourd’hui le directeur (le restaurant est une concession de la Ville de Paris). Pour lui, le service du vin est un sacerdoce. Le Laurent est sans doute l’un des restaurants parisiens où l’affaire y est traitée le plus sérieusement du monde, avec dévotion et précision. Verrerie impeccable, service au cordeau, température réglée avec un soin millimétré… Il est heureux de s’y laisser aller, l’esprit léger, en toute confiance.

La cave, gérée par Patrick Lair, compte près de 30 000 bouteilles, avec une large place faite aux vignobles français mais aussi quelques incursions en Suisse, en Italie, au Portugal, savamment choisies.

« Les clients ressentent l’amour du vin dans cette maison ; l’âme du vin chante chez Laurent » dit Philippe Bourguignon. Le restaurant est également le siège de l’Académie du Vin de France.

Est-ce cher ? Oui, forcément, étant donné l’emplacement et la qualité du service. Menu de saison à 141 €, carte de 150 à 200 €.

Faut-il y aller ? Plutôt deux fois qu’une. La terrasse ne désemplit pas en été, réservez !

Mais encore ? Pour vos soirées privées, séminaires, repas d’affaires, ils sont très pros et rodés. Cinq salons à l’étage accueillent de 4 à 50 personnes.

Mais enfin ? ….. Damned, les petits palmiers ! Ces biscuits sculptés et dorés, à l’épaisseur dodue, s’avancent en procession avec le café et les mignardises. On craque sous le feuilletage, on fond sous le croustillant. Vous aurez plein de miettes partout, et cela, c’est chic !

Installé dans les jardins des Champs-Elysées, à l’emplacement d’un pavillon de chasse de Louis XIV, le Laurent devint une guinguette après la Révolution jusqu’au milieu du 19e. Le restaurant a pris le nom de son ancien propriétaire au début du 20e siècle.

LE LAURENT
41 avenue Gabriel
75008 Paris
Tél. : 01 42 25 00 39
http://www.le-laurent.com

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • Jacques Lheritier

    Si j’etais assure de rencontrer Philippe Bourguignon (L’Accord Parfait), je ferais un detour lors de notre prochain passage en France.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

La dégustation pas à pas : « Si vous avez aimé… Alors vous aimerez …»

Ce guide est un must. Attention, il ne s’agit pas d’un répertoire des meilleurs domaines. L’approche de son auteur, le Maître Sommelier Georges Lepré, consiste à vous aider à trouver ...

Le vin – placement : un reportage i-Télé et un article à lire dans M, Magazine du Monde

La chaîne d’information i-Télé se penchait en début de semaine sur le vin, valeur de placement alternatif, surtout en période de fortes secousses boursières. iDealwine a participé au reportage. Un ...

000-CaisseDRC

Palmarès : les bourgognes les plus vendus aux enchères on-line sur iDealwine en 2013

Les vins de Bourgogne ont la cote en ce moment ! Si les volumes échangés sont beaucoup moins importants que ceux des vins bordelais, ce n’est qu’à cause de la ...