Une journée magique au château Léoville-Barton

Journee-encheres-chez-Leoville-BartonPasser une journée entière au cœur du vignoble bordelais avec la famille Barton, ça vous dit ? C’est ce qu’ont réalisé quatre œnophiles, vainqueurs d’une enchère caritative sur iDealwine. Récit d’une journée passionnante et inoubliable, à laquelle Quentin, notre envoyé spécial a pu se joindre.

Vous vous souvenez, au cœur de la crise du covid et en plein confinement, iDealwine avait organisé une vente aux enchères caritative au profit des personnels soignants. A cette occasion, le château Léoville-Barton avait offert une journée au programme plus qu’alléchant. Quentin Maydieu, notre responsable du bureau de Bordeaux s’est joint aux festivités et nous en fait un beau résumé de cette sublime journée, qui rend vert de jalousie. 😉

Le rendez-vous était donné à 9h00 pour embarquer avec Lilian et son fils Damien, sur un bateau amarré au quai d’honneur de Bordeaux. Philippe, Cedric et Alexis (les vainqueurs de l’enchère de cette journée) ont fait une surprise à Denis en lui faisant croire qu’il venait animer une conférence… Bonne surprise pour Denis qui a finalement embarqué sur un bateau, accueilli par Lilian Barton Sartorius et son Fils Damien, pour remonter la Garonne puis la Gironde, à destination du château Langoa Barton, 3eme crus classé, à Saint Julien. Deux heures de navigation ont été nécessaires pour rejoindre le Carlet de pêche des Barton. La table en pierre, déjà installée, les y attendait.  Mais avant de passer aux agapes, changement de véhicule avec un Defender des années 50 pour aller faire le tour des vignes, façon safari. Cette visite du vignoble a permis de découvrir les parcelles de Langoa et de Léoville-Barton, voisines de seulement quelques mètres de châteaux tout aussi prestigieux  tels que Léoville-Las-Cases, Léoville-poyferré, Beychevelle, Lagrange… Retour ensuite au Château  pour visiter le cuvier,  uniquement rempli de  foudres pour la plupart quinquagénaires !

Journee-encheres-chez-Leoville-Barton-2

L’heure du déjeuner a ensuite sonné et quel déjeuner ! Retour au carlet où,  pour cette occasion, Michel, le mari de Lilian ainsi que Mélanie, leur fille, et Magalie, responsable de la communication des châteaux de la famille, se sont joints aux festivités. Le repas était un joyeux pique-nique en bord de Gironde, avec champagne, amuse-bouches et barbecue aux sarments de vignes… Côté vins, les convives ont eu la chance de déguster château mauvesin-barton 2016, la cuvée La réserve de Leoville 2013, langoa-barton 2012 et léoville-barton 2004 (tout cela avant le repas !). Une fois le déjeuner servi, Damien a organisé une session de dégustation à l’aveugle. Une carafe dans chaque main, il s’est appliqué à servir d’abord le verre de gauche puis le verre de droite. Malicieux, il n’a donné que deux indices à ses hôtes : l’un de ces vins est un léoville, l’autre un langoa, l’un provient d’une bouteille et l’autre d’un magnum… Alors que certains sont partis sur la décennie 1990, d’autres ont pensé à des 2000, alors que les derniers imaginaient ces vins plus vieux encore, dans les années 1980.

Journee-encheres-chez-Leoville-Barton-3

Un moment unique et inoubliable, d’une convivialité profonde et sincère, que les participants ne sont pas près d’oublier… Michel Barton, après quelques minutes de réflexion, s’est alors risqué au jeu : « Léoville-Barton 1982 ! ». Suite à cette annonce, les invités ont alors redoublé d’effort pour cette dégustation à l’aveugle et c’est sans attendre qu’ils se sont alors replongés dans l’analyse et dans leurs verres. Pour autant, pas de chichi, les conversations ont surtout tourné autour des préférences des uns et des autres. « Chez  nous, on commence par dire ce que l’on aime ou pas, et ensuite on s’amuse à essayer de deviner – en disant sûrement des bêtises, mais c’est comme ça que la dégustation est belle. », nous explique  Lilian.Une délicieuse ambiance de dimanche en famille régnait au bord de la gironde…

Denis, plutôt bavard depuis le début de la journée, fut tout d’un coup très silencieux. Il avait sorti un stylo et s’était mis à écrire sur le coin de la table. Quelques minutes plus tard, c’est avec une grande fierté qu’il s’est mis à lire ses mots : une véritable déclaration d’amour, à la fois poétique et… humoristique, faite à la famille Barton !

Journee-encheres-chez-Leoville-Barton-4

Est ensuite venu l’heure du verdict : Léoville Barton 1989 (en bouteille) et Langoa Barton 1986 (en magnum) : ces deux vins étaient d’une fraicheur fabuleuse et le magnum a montré tout son intérêt de conservation… Pour clore ce déjeuner en beauté, Damien a sorti des digestifs et Denis des cigares. De quoi prendre un peu le temps de méditer…

La suite du programme se composait d’une dégustation des primeurs 2019 au château Langoa Barton. Un exercice compliqué mais intéressant et surtout, « c’était très TRES bon ! », nous confie Quentin. Et parce qu’il fallait bien que la journée se termine un jour – au grand dam de nos invités -, il a fallu retourner dans la voiture de Lilian pour retourner à Bordeaux. Heureusement, pour consoler un peu les convives, de jolis présents leur ont été offerts : dont un superbe coffret contenant une bouteille de Léoville Barton 2005, Langoa Barton 2009 et Mauvesin Barton 2014.

Une journée magnifique et inoubliable, allant même au-delà des espérances de Philippe, Denis, Cedric et Alexis… Et aussi de notre envoyé spécial Quentin !

Petit teasing : il devrait y avoir d’autres enchères d’événements oenotouristiques exceptionnels comme ceux-là ! 😊

Voir les vins de Bordeaux en vente sur iDealwine

Journee-encheres-chez-Leoville-Barton-5

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Achat direct (derniers jours) : un choix de 13 000 bouteilles pour la rentrée

Attention, derniers jours pour cette vente qui propose un choix incroyable de près de 13 000 bouteilles ! Vous y trouverez forcément de quoi adoucir la rentrée…

accords savoie

Les accords régionaux de vos vacances : la cuisine de Savoie

Après la Bretagne, la semaine dernière, notre route des vacances passe aujourd’hui par la Savoie. Nous allons nous régaler des spécialités locales, mais avec quels vins les accompagner ?

Capture

Oenotourisme : novice ou expert, découvrez l’appellation Margaux grâce à Margaux Saveurs

Du 15 au 17 novembre, l’appellation Margaux démystifie l’univers du vin et ouvre ses portes aux curieux. Au programme, ateliers thématiques, dégustations, découvertes œnologiques et sensorielles, concerts, compétition de golf ...