Clos Triguedina : Jean-Luc Baldès, ou l’excellence de Cahors

clos triguedina cahors vin noir languedoc

Jean-Luc Baldès, héritier d’une famille d’exploitants viticoles à Cahors depuis huit générations, est de ces vignerons qui portent haut les couleurs de leur région et symbolisent les progrès réalisés au sein de l’appellation, pour atteindre aujourd’hui une finesse remarquable.

De longue date, les vins du Clos Triguedina figuraient dans la base de données des vins référencés sur iDealwine, car présents épisodiquement dans les ventes aux enchères. Et pourtant, notre rencontre avec Jean-Luc Baldès est récente. Nous sommes heureux de pouvoir aujourd’hui vous parler de ses vins splendides, fruit d’une longue histoire familiale et d’une tradition viticole ancienne. Et de vous les proposer aux travers de cette vente en achat direct, consacrée aux grands vins de cette région.

Il est des vignobles qui ne peuvent être évoqués séparément de certaines figures, de ces vignerons qui ont fait rayonner leur terroir au-delà de leur propre domaine. C’est le cas de la famille Baldès, présente à Cahors depuis huit générations. C’est en 1830 qu’Etienne Baldès plante ses premières parcelles au Clos Triguedina. Protégé par un micro climat, le vignoble ne sera que partiellement touché par les grandes gelées de 1956, un privilège qui explique l’ancienneté exceptionnelle de l’encépagement sur les cuvées haut de gamme du domaine. René Baldès, participera à la fondation du premier syndicat des vins de Cahors, ainsi qu’à la Confrérie. Son successeur, Jean Baldès, a lui bâti le premier cuvier inox de l’AOC Cahors en 1976.

Jean-Luc, qui représente la huitième génération, est un personnage d’une remarquable modestie, même s’il peut se prévaloir d’une longue et belle histoire vigneronne. Et si, avec ses 25 ans de vinification sur le Clos, il a désormais bien établi sa réputation de « maître du Malbec ». Ce cépage (appelé aussi Côt ou Auxerrois) représente en effet 75% de la superficie du vignoble. Reconnu comme tel dans le reste de la région, il apporte la typicité, la rondeur et l’aptitude au vieillissement des vins de Cahors. Le Clos Triguedina compte également des vignes complémentaires de merlot pour le fruit, et de tannat pour la structure. C’est un domaine de 65 hectares, qui s’étend sur quatre communes à l’ouest de la capitale du vignoble : Puy l’Evêque, Vire sur Lot, Floressas et Touzac. Le vigneron y effectue un véritable travail de sélection parcellaire afin de refléter au mieux la diversité de ses terroirs, dont le meilleur élément donne la cuvée prince-probus. La cuvée The New Black Wine, elle, est un clin d’œil à la célèbre dénomination attribuée longtemps aux vins de Cahors (le « vin noir »).

La culture du vignoble respecte une longue tradition du respect de la terre. Les sols sont régulièrement labourés, les rendements ne dépassent pas 45 hl/ha, l’effeuillage est pratiqué sur les vignes et les vins sont issus de vendanges vertes. Jean-Luc Baldès s’attache enfin à gérer de manière raisonnée le traitement des maladies de la vigne ; le domaine possède la certification Qualenvi (=Qualité Environnement des Vignerons indépendants). Une fois la fermentation terminée, les vins sont élevés entre 12 et 18 mois en fûts, en foudres ou en cuves selon la gamme. Le parc à barriques est renouvelé par tiers tous les ans, et une fois embouteillés, les cols reposent toujours 6 mois avant leur commercialisation.

A l’image du renouveau des vins de Cahors amorcé depuis plusieurs années, le mot « finesse » ne fait plus peur à Jean-Luc Baldès. Il produit des vins d’exception, raffinés et accessibles, tandis que ses deux cuvées haut de gamme (Probus et New Black Wine) sont des exemples de complexité et de capacité à vieillir. On dit que les plus belles caves parisiennes en raffolent, au premier rang desquelles figure… le Palais de l’Elysée !

Retrouvez les cuvées du Clos Triguedina en vente actuellement :

Cahors Clos Triguedina (rouge) 2011

RVF : 15,5/20

Clos Triguedina vient de l’occitan « me trigo de dina » qui signifie « il me tarde de diner », en référence aux pèlerins de Saint Jacques de Compostelle qui avaient l’habitude de se restaurer au domaine. Elaborée à partir de malbec (85%), de merlot (13%) et de tannat (2%), cette cuvée intermédiaire est parfaitement équilibrée. Le nez regroupe des arômes intenses de fruits noirs, de poivre et de réglisse, et l’expression des tannins est compensée par une vraie souplesse en bouche. A déguster avec des viandes rouges en sauce et des gibiers.

Cahors Probus 2009/2010 :

RVF : 18/20 (2009), 17/20 (2010)

Cette cuvée haut de gamme de Jean-Luc Baldès rend hommage à l’empereur Probus qui replanta la vigne dans le Quercy au IIIème siècle, après une longue période d’arrachage au profit du blé. Elaboré exclusivement à partir de malbec, le vin est élevé en fûts de chêne pendant 12 mois et provient de vignes centenaires. Droit et structuré en bouche, il dévoile en général une belle et fraîche longueur. Si on le laisse vieillir, il évoluera vers de superbes arômes de sous-bois. Mais pourquoi attendre, s’il peut se marier à merveille avec les plats du Sud-Ouest à base de canard ?

Cahors New Black Wine 2012 :

RVF : 16/20

La meilleure cuvée du domaine provient d’une parcelle de seulement 1,3 hectare, de vieilles vignes de Malbec. A l’époque où le « Black Wine » avait la faveur des Anglais, les vignerons lotois faisaient chauffer une partie des grappes ou des moûts de raisin. Jean-Luc Baldès rend ici hommage à cette tradition en utilisant un four à pruneaux. Le New Black Wine est élevé pendant 18 mois en fûts de chêne, donnant un vin complexe et intense, qui consacre des arômes de pruneaux confits et de fruits rouges. Un Cahors de garde, pour au moins une vingtaine d’années.

Les vins du Clos Triguedina en vente actuellement

Consultez tous les vins du Languedoc-Roussillon et du Sud-Ouest :

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Consultez le prix d’un vin

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Achat direct : les pépites du Languedoc-Roussillon et du Sud-Ouest

Le « vin noir » de Cahors vaudra-t-il bientôt de l’or ?

Le cahors “Le Cèdre” 2006 élu meilleur vin du monde (en Chine) !

Coup de cœur : le domaine Cosse-Maisonneuve à Cahors

Une belle découverte en Languedoc : le domaine de la Terrasse d’Elise

Languedoc : Alain Chabanon, discret, mais talentueux

Le domaine Arlaud : LA valeur montante de la Côte de Nuits

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Michelin - Robert Parker

Le mariage gourmand de Robert Parker’s Wine Advocate et Michelin

C’est officiel Français et Américains ont décidé de s’allier à nouveau. Le nouveau projet qui relie ses pays outre-Atlantique ? Le ...

iDealwine au Grand Tasting : le stand qu’il ne faut pas rater cette année

Le Grand Tasting c’est ce vendredi et ce samedi et nous espérons que vous viendrez nombreux nous rendre visite au stand iDealwine, n°97. Ce sera pour vous l’occasion de déguster ...

Offre iDéale : vins d’Alsace du domaine Deiss

Derniers jours pour commander les vins du domaine Marcel Deiss en Alsace, incluant l’exceptionnel grand cru Altenberg 2005. Déclinées en ...