Domaine Buronfosse, un des meilleurs bio du Jura !

Pancarte BuronfosseDans le Jura, les domaines en bio ou en biodynamie sont assez nombreux. Installés depuis l’an 2000, Peggy et Jean-Pascal Buronfosse ont donc été guidés dans cette voie par les meilleurs vignerons locaux. Et ils ont si bien appris de ces derniers qu’ils produisent aujourd’hui des vins remarquables de pureté et de finesse à des prix plus que raisonnables.

 

Inspirés par leurs prestigieux voisins Julien Labet et Jean-François Ganevat, Peggy et Jean-Pascal Buronfosse produisent aujourd’hui de superbes vins purs et minéraux à découvrir sans faute !
Peggy et Jean-Pascal Buronfosse, d’origine mi lyonnaise, mi stéphanoise, font partie de cette vague de jeunes citadins qui ont voulu s’installer “à la campagne” il y a une quinzaine d’années. Et plus différent que la vie trépidante d’une cité, il n’y a pas mieux que la Combe de Rotalier dans le Jura !

Pour cultiver leurs vignes et produire leurs premiers vins, ils ont demandé quelques conseils à leurs voisins vignerons. Et il faut bien avouer qu’ils auraient pu tomber plus mal que sur un certain Jean-François Ganevat, la vedette de Rotalier ou sur Julien Labet, deux vignerons « locomotive » de la région !
Petit à petit le domaine grandit en acquérant un certain nombre de parcelles pour atteindre aujourd’hui un peu plus de 4 ha. Le vignoble est travaillé en bio, les vignes piochées à la main. Elles se partagent entre chardonnay et savagnin pour les blancs (90% de la production) et entre pinot noir et poulsard pour les rouges (avec bientôt un peu de trousseau).

Travail de jardinier dans les vignes et travail de plus en plus précis en cave avec l’expérience des années qui passent. Fidèles à leurs convictions, les Buronfosse travaillent leurs vins avec beaucoup de naturel, minimisant les interventions techniques et, évidemment, les produits œnologiques. Une vinification plus empirique que technologique tout en utilisant des outils modernes. Résultat, des vins totalement sincères et francs, reflétant parfaitement leur terroir et les profils des millésimes. Des vins à la fois faciles à boire, très digestes, mais qui possèdent aussi un véritable caractère, en particulier leurs cuvées de chardonnay et de savagnin (ou un assemblage des deux cépages) élevées en pièces de 228 l (non neuves et sans que le bois ne soit marqué, bien entendu).

Un domaine à découvrir sans faute, sans doute un des futurs très grands du Jura !

Etiquette-Bronfosse-2Les cuvées à la vente

Varrons : un pur chardonnay vieilli en vieux fûts de chêne pendant 18 mois, bâtonné et ouillé. Notes grillées et beurrées, touché de bouche fin et délicat, belle acidité mûre. Idéal sur les entrées et des fromages à pâte cuite pas trop forts.

Les Ammonites : vignes plantées sur une poche de marnes bleues qui donne des vins fin et légèrement mentholés. Elevage de 18 mois en fûts non neufs. Pour poisson délicats à la crève ou fromages à pâte cuite pas trop forts.

Entre Deux : une nouvelle cuvée qui recherche l’équilibre et la minéralité des terroirs. Assemblage de deux parcelles, savagnins verts sur les éboulis calcaires et savagnins jaunes sur les marnes. Les parcelles sont vinifiées séparément et les assemblages réalisés avant la mise en bouteille. Finesse et longueur en bouche. A servir sur une potée, une poularde à la crème, du comté ou un beaufort d’alpage.

L’Hôpital : Une jeune vigne de trois sélections massales de savagnin rose, jaune et vert. Un vin très fruité et très aromatique, avec beaucoup de personnalité. A servir sur une cuisine un peu épicée (curry léger de volaille ou de poisson) ou sur des fromages à pâte cuite au goût un peu marqué.

 

Ce qu’en pensent les guides

Guide Bettane + Desseauve (**)

A peine 4 hectares, des installations modestes et un eréputation déjà bien étable en seulement une décennie : Jean-Pascal et Peggy Buronfosse sont arrivées de la région Rhône/Alpes en 2000 et ont démarré avec 70 ares. C’est en vinifiant qu’ils sont devenus vignerons… Et en s’inspirant de leur voisins aussi, de bons conseils, notamment Julien Labet et Jean-François Ganevat. Dub trousseau sera replanté l’année prochaine sur éboulis calcaires, histoire de faire un peu plus de rouges, plus rares sur ce secteur.

Les vins : les blancs sont ici largement majoritaires (90% des volules). A rebours de leur acolytes, les vins sont ici tous ouillés, fins et délicats, vinifiés par terroir (calcaires, marnes …) et élevés en fûts pendant 9 ou 18 mois. On reste sur un registre délicat, pur, très frais.

Les notes (sur le millésime 2011)

16/20 Côtes du Jura Savagnin L’Hôpital

15,5/20 Côtes du Jura Les Ammonites

15,5 Côtes du Jura Entre Deux

15/20 Côtes du Jura Chardonnay Les Varrons

 

Retrouvez les vins du domaine Buronfosse en vente sur iDealwine

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également sur le blog iDealwine :

Quels accords à table avec les vins du Jura ?

Château-Chalon et vin jaune, le trésor du Jura : vinification et accords

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Offre iDéale : domaine Henri Boillot

Il ne vous reste plus que quelques heures pour accéder aux dernières bouteilles du domaine Boillot… Dépêchez-vous ! Il peut être ...

Offre iDéale : Deiss, Ostertag, Bott-Geyl, pluie d’étoiles sur iDealwine !

Quoi de mieux pour commencer l’année sur un bon pied que la fraicheur cristalline et revigorante des grands rieslings ou la minéralité saline des plus grands terroirs d’Alsace. Avec les ...

Achat direct : plus d’un siècle de millésimes

Quand le temps est maussade et les températures en baisse, il est temps de revenir aux bons petits plats mijotés, plats en sauce et autres belles pièces de viande. Une ...