Château Chasse Spleen

chasseCharles Baudelaire et Lord Byron ont été les plus ardents et célèbres ambassadeurs de ce vin, qui figure aujourd’hui parmi les crus bourgeois les plus emblématiques du Médoc, et ce pas uniquement en raison de son nom particulièrement inspiré…

chasseLe vignoble, dont l’âge moyen est de 30 ans, est implanté sur les meilleures parcelles de la croupe de Grand Poujeaux, un sol graveleux et profond. Après des vendanges manuelles, la vinification se déroule dans des cuves en inox thermo-régulées et ciment. Traditionnel, l’élevage varie de 12 à 14 mois. Les vins vieillissent en fûts de chêne renouvelés à 40% tous les ans. Le collage est effectué au blanc d’œuf, avant la mise en bouteilles, réalisée au Château.
Harmonieux, très tanniques, corsés, puissamment bouquetés mais d’une grande élégance, les vins de Château Chasse Spleen font preuve d’une qualité dont le niveau de s’est pas démenti depuis trois décennies. Ils se distinguent par une robe rubis très prononcé et par un bouquet mûr de pruneau. Non présenté au Classement de 1855, car sa propriétaire de l’époque, madame Castaing, constituait alors son domaine à la suite d’un héritage, le château Chasse Spleen a été consacré en 1932 Grand Cru Bourgeois Exceptionnel. Une distinction confirmée lors de la révision intervenue en juin 2003.
Dans les grandes années, Chasse Spleen peut sans peine rivaliser avec les meilleurs crus classés du Médoc.

On trouve à la vente actuellement quelques grands millésimes, tels que 1986, 1989 et 1990 ainsi qu’un 2001 qui s’est montré sous son meilleur jour à la dégustation lors du Salon des Grands Vins.

Voir tous les lots de Château Chasse Spleen en vente actuellement
Voir tous les lots de Crus Bourgeois en vente actuellement
Voir tous les lots de Bordeaux en vente actuellement

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

malescasse

Château Malescasse renonce à produire le millésime 2013

« Déficient…sans potentiel de garde… de qualité moyenne et parfois médiocre », tels sont les mots utilisés par Stéphane Derencourt dans un entretien au Figaro à propos du millésime 2013 ...

Domaine Lise et Bertrand Jousset : un vent de fraîcheur souffle à Montlouis

Lise et Bertrand Jousset : voici un nom qui pourrait bien faire bouger l’appellation Montlouis. Il s’agit en tous cas d’une des étoiles montantes de l’appellation, à suivre de très ...

Zoom sur un vin : Salon, un champagne d’exception

Et maintenant, passons au Salon ! Didier Depond est enjoué, d'humeur badine comme à son habitude. A la tête de Salon (et Delamotte), il explique la réussite de ce champagne ...