Château Les Carmes Haut-Brion | Un joyau artistique et novateur au cœur de Bordeaux

Chateau Les Carmes Haut Brion iDealwine

Si iDealwine était amené à créer un classement des plus beaux crus de Bordeaux, elle y placerait bien évidemment Les Carmes Haut-Brion. La propriété s’est petit à petit hissée au rang des meilleurs crus de Pessac-Léognan. Son architecture révolutionnaire, la place spéciale réservée au cabernet-franc, la vinification minutieuse et l’excellence de ses vins ont d’ailleurs largement contribué à son succès. Différents membres de l’équipe iDealwine s’y sont rendus ces deux dernières années et sont revenus sous le charme, prêts à vous parler de ce petit bijou qui a récemment rejoint notre réseau de propriétés partenaires.

Il était une fois…

Remontons à la fin du XVIème siècle si vous le voulez bien. En 1584, Jean de Pontac, Seigneur de Haut-Brion, offre la partie nord de sa propriété aux religieux des Grand Carmes de l’ordre du Mont Carmel. Ceux-ci prennent soin des vignes léguées et produisent du vin. Mais la Révolution gronde à Paris et se propage bien vite à Bordeaux. Aux quatre coins de la France, des bâtiments religieux sont confisqués et vendus comme Biens Nationaux. Tel fut le sort des Carmes Haut-Brion.

Pourtant, cette confiscation n’éloigne pas la propriété de sa destinée vinicole. En 1840, Léon Colin, négociant en vin à Bordeaux, la rachète et la transmet à ses héritiers qui la garderont précieusement deux siècles durant. Sous son impulsion, un château est érigé et le parc est réaménagé. Des projets qui précèdent, et inspirent certainement, le digne successeur de cette famille, Patrice Pichet.

Chateau Les Carmes Haut-Brion iDealwine

Un nouveau souffle

Patrice Pichet est un promoteur immobilier girondin qui prend donc la tête d’un vignoble de 10 hectares, à cheval sur Bordeaux et Pessac-Léognan. Le terroir est idéal : légèrement en pente, parfaitement drainé, composé de graves, d’argile et de sable.

Et puis, soyons honnête, Les Carmes Haut-Brion a un petit je-ne-sais-quoi de magique qui vous donne l’impression de vous trouver sur un îlot de verdure au cœur de Bordeaux. Son décor onirique nous fait perdre la notion du temps. Une fontaine datant du 14ème siècle et le ruisseau du Peugue (un affluent de la Garonne qui servait autrefois de frontière entre les paroisses bordelaises) sont aujourd’hui complétés d’une œuvre artistique. Le chai.

Chai Les Carmes Haut-Brion iDealwine

Synonyme de bouleversement, l’arrivée de Patrice Pichet initia l’ajout de plants manquants, la correction de certaines pentes et la suprématie du cabernet-franc. Ce que Patrice Pichet et son équipe (Stéphane Derenoncourt et de Guillaume Pouthier à la direction technique) recherchent, c’est l’expression du fruit la plus précise possible. Une approche respectueuse de l’environnement est donc adoptée grâce à des labours à cheval, des rendements réduits et un travail parcellaire minutieux.

L’ouvrage d’art des Carmes Haut-Brion

On s’aperçoit rapidement que ce spécialiste de l’immobilier novateur ne manque pas d’envergure. Il fait appel à Philippe Starck et Luc Arsène-Henri et leur donne la mission de repenser le chai. Semblant surgir de l’eau, ce bâtiment est un véritable chef (ou chai) d’œuvre inauguré en 2016. Chaque petit détail a été pensé et repensé avec minutie, jusqu’aux parois de certaines cuves dessinées par Ara Starck et Sergio Mora. C’est au cœur de cet endroit hors du commun qu’une vinification respectueuse est entreprise. Ainsi, la cuverie permet de vinifier des micro-parcelles dans des contenants de différentes capacités. Ici, les vins sont taillés pour affronter le temps grâce à des élevages de 24 à 28 mois. Les vins reposent en partie en demi-muids (avec une grande proportion de fût neuf), une partie en terre cuite, et une autre en amphore céramique. En quelques mots, Les Carmes Haut-Brion se démarque de ses voisins grâce à son travail de vinification en grappes entières qui apportent à la fois structure et bon potentiel de garde grâce à leur teneur en tanins et en acidité.

Le vin, parlons-en. Jusqu’en 1984, celui-ci était embouteillé par le négoce familial jusqu’à ce que le château prenne le relai en 1985. Elégant et puissant à la fois, son profil soyeux et souple ne cesse de surprendre par la finesse de ses tanins qui se patinent avec le temps. Nos clients amateurs pourront témoigner, en quelques années, les vins se sont hissés à un haut niveau d’excellence pour se tailler une place de choix sur le podium des stars de l’appellation.

 Chateau Les Carmes Haut-Brion iDealwine

Les vins du Château Les Carmes Haut-Brion actuellement en vente
Château les Carmes Haut-Brion

Désormais produit dans des chais conçus par Philippe Starck, ce pessac-léognan se hisse aujourd’hui au plus haut niveau. Ce cru non-classé est totalement atypique, notamment par la part qu’il accorde au cabernet franc dans son assemblage (45%). Le vin est désormais sublime, mûr et gourmand, offrant une matière d’une grande délicatesse et un fruité redoutable

 

Château Les Carmes Haut-Brion, ce qu’en disent les guides :
Le guide des meilleurs vins de la Revue du vin de France 2017 (3 étoiles sur 3) :

Voici certainement l’un des crus les plus en vue ces dernières années dans l’appellation. Il faut dire que le promoteur immobilier Patrice Pichet et sa femme Diane, qui l’ont acquis en 2010, ne ménagent pas leurs efforts pour le porter au plus haut. En quelques millésimes, ils l’ont sorti d’un relatif anonymat. Le cru, qui s’appuie sur un petit clos à grande dominante de vieux merlots, peut aussi compter depuis le millésime 2015 sur un chai dernier cri et un directeur talentueux : Guillaume Pouthier. Chose rarissime à Bordeaux, le château vinifie une partie de ses raisins en vendanges entières, ce qui apporte une texture et une expression uniques au vin.

Les vins : produit sur une parcelle dédiée (il ne s’agit pas là d’un second vin), le C des Carmes Haut-Brion 2015 est gourmand, bien bâti et équilibré, avec un côté très digeste. Les Carmes 2015 et 2016 bousculent la hiérarchie de l’appellation et se hissent au sommet.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Belles enchères : de Bordeaux au sud de la France, la quête insatiable de la rareté

Dans toutes les régions, les amateurs les plus pointus ont fait la preuve de leur appétit pour les flacons rares ...

Flacon de rêve : Echézeaux 2006 – Domaine Louis Jadot

Echézeaux est l’une des perles de la côte de Nuits, de celles que tout amateur se doit de déguster au moins une fois dans sa vie.

pigeage

Les mots du vin : pigeage, délestage, remontage, vous avez pigé ?

Pour aller à l’essentiel, vinifier un vin rouge consiste à extraire des raisins tous leurs constituants nobles et à les diffuser dans le jus qui deviendra vin un peu plus ...