Pleins feux sur Petrus, le mythe de Pomerol

Petrus est certainement le vin le plus célèbre au monde. Pourtant, sa renommée est très récente puisqu’elle ne débute qu’en 1945 voire même, au début des années 1970 avec l’arrivée à la tête du domaine de Jean-Pierre Moueix. C’est avec lui que la légende est vraiment née.
Petrus

Petrus. Ce domaine mythique de Pomerol est considéré assez unanimement comme le plus grand vin de Bordeaux, bien qu’il ne figure dans aucun classement – il n’existe de toute façon aucun classement officiel des vins de cette appellation -. Il figure pourtant, dans l’esprit des amateurs, au pinacle, c’est-à-dire au sein du club des « premiers », qui regroupe les premiers crus classés 1855 et les crus de Saint-Emilion classés A.

Pourtant, contrairement aux autres illustres crus bordelais tels que le Château Latour, Château Margaux Château Haut-Brion ou encore Château Ausone, Petrus n’est pas un cru historique du Bordelais et surtout, sa renommée est assez récente. S’il existait déjà à la fin du XVIIIe siècle, alors propriété de la famille Arnaud (depuis 1770) et connu sous le nom « Petrus-Arnaud », son immense renommée est assez récente bien qu’il semble avoir toujours produit un cru de grande qualité. L’origine de son nom est incertaine, elle ferait référence à St Pierre ou au premier pape, Petrus. D’où l’absence d’accent à son nom. A partir de 1925, Mme Edouard Loubat, qui possède un hôtel et deux châteaux, commence à racheter des parts de Petrus à M. Sabin-Douarre, le propriétaire de l’époque. Elle finit par en devenir l’unique détentrice en 1945 et fait largement progresser la qualité et la renommée des vins. Ceux-ci sont appréciés jusqu’à la cour d’Angleterre. Rapidement, un négociant-éleveur du Libournais, Jean-Pierre Moueix, va devenir le distributeur exclusif des vins de Petrus. Il s’investira beaucoup dans le succès et la renommée de ce domaine et finira par en devenir le propriétaire en 1969, suite au décès de Mme Edouard Loubat quelques années auparavant et au rachat des parts de ses neveux. Egalement au cours des années 1960, la propriété double presque sa superficie avec le rachat de cinq hectares au château Gazin. Jean-Pierre Moueix créera vraiment le mythe de Petrus, en l’introduisant à la table des Kennedy à la Maison Blanche.

Après la disparition de Jean-Pierre Moueix en 2003, c’est son fils Jean-François Moueix, président de la société de négoce Duclot, qui en fut le propriétaire. Depuis 2011, son fils Jean Moueix  a pris la suite. La continuité est également assurée du côté des chais par une famille, les Berrouet. En effet, de 1964 à 2007, Jean-Claude Berrouet était l’œnologue en charge des vinifications des propriétés Moueix et depuis le millésime 2008, cette fonction est occupée par son fils Olivier.

Le vignoble de Petrus s’étend sur 11,4 hectares situés au sommet du plateau de Pomerol. Ses sols se composent d’argiles noires très anciennes, sur lesquelles sont plantés les ceps de merlot. La qualité des terroirs de la propriété, réellement exceptionnelle, joue évidemment un rôle déterminant dans la qualité du vin. Les vignes, dont l’âge moyen dépasse les quarante ans, permettent de produire 30 000 bouteilles seulement. Une quantité infime par rapport à la production des grandes propriétés du Médoc. Le domaine ne dispose pas de château en tant que tel – elle n’utilise d’ailleurs même pas cette dénomination -.

Les Petrus sont exceptionnels par leur délicatesse, leur retenue et leur précision, à l’opposé de nombreux mastodontes qui ont parfois été produits dans le Bordelais. Les amateurs qui ont goûté Petrus sont unanimes : ces flacons procurent des émotions incomparables tant la finesse de la matière soyeuse est magique.Petrus

Petrus – Ce qu’en disent les guides :

La Revue du vin de France (trois étoiles)

« S’il est bien un vin qui incarne l’excellence de l’appellation Pomerol à travers le monde, Petrus est celui-là. Nommé en référence à l’apôtre Pierre ou au lieu-dit sur lequel il a pris racine (les versions divergent), n’ayant jamais inscrit la mention « Château » sur les bouteilles de ses vins – chose rarissime dans le vignoble bordelais –, le domaine Petrus a longtemps été administré par la famille Arnaud, qui l’avait acquis en 1770. Passé entre les mains de M. Sabin-Douarre au début du XXe siècle, le domaine Petrus est racheté partiellement par Mme Loubat en 1925, puis totalement en 1945. C’est sous sa gérance et grâce aux conseils du négociant Jean-Pierre Moueix que le mythe Petrus, finalement assez récent, prend forme.

Propriété de la famille Moueix (branche Jean-François), le vin le plus mythique du monde n’a pas fini de fasciner ceux qui ont la chance de le déguster. Issu pratiquement à 100 % de merlot planté sur des sols d’argiles profondes, Pétrus bénéficie d’un terroir singulier pour Pomerol. Certes, tous les millésimes produits durant les années 1980 ou 1990 ne sont pas à la hauteur de l’attente qu’un tel cru peut susciter. Mais le vieillissement du vignoble et l’attention portée ces dernières années au vin ont permis de produire quelques bouteilles de légende – comme le seront, à n’en pas douter, les 2000, 2005, 2009 et 2010. Olivier Berrouet, qui en assure la vinification, a parfaitement pris la dimension du terroir et le nouveau cuvier, permettant d’affiner la précision de la vinification, lui donne un outil magnifique. Petrus est désormais plus en forme que jamais et bénéficie désormais de sa propre structure de distribution.

Les vins : le 2014 est un Petrus d’un raffinement extrême, avec une bouche qui semble taillée au laser, portée par une trame tannique somptueuse. Le 2013 transcende le millésime et possède cette puissance retenue qui le signe le cru, avec beaucoup de distinction. Il succède à une autre réussite, le 2012, au profil intense, longiligne et soyeux. Il dépassera le 2011, qui a donné naissance à un Pétrus d’une incroyable délicatesse, de forme classique, avec une bien belle intensité en bouche. »

Bettane & Desseauve 2016 (deux étoiles)

« Le domaine : Le mythe de Petrus débute vers 1945 avec son ancienne propriétaire madame Loubat : elle comprend que sur ce terroir froid, il faut vendanger plus tard, elle décale ainsi le ban de deux à trois semaines pour avoir une maturité optimale. Les vins progressent alors de façon spectaculaire, et merlot sur le gâteau, Petrus et sa propriété sont invités au couronnement d’Elisabeth d’Angleterre. En 1964, l’arrivée d’un jeune œnologue, Jean-Claude Berrouet, soutenu à sa juste valeur par la famille Moueix, permet au cru de s’affirmer réellement sur la scène mondiale. Toujours très modeste, ce Basque a passé le relais à son fils Olivier en 2008. Aujourd’hui Petrus compte 10,5 hectares exceptionnellement situés sur une boutonnière d’argiles noires gonflantes reposant sur un lit de crasse de fer, au centre tu plateau.

Les vins : avec sa tension raffinée et profonde et ce qu’il faut de densité, sa texture de taffetas et ses retours floraux, Petrus est un vin qui rayonne et qui s’impose progressivement à vous. Les derniers millésimes sont irrésistibles et 2012 domine tous les vins de la rive droite. »

Petrus
Consultez 
les vins de Petrus en vente actuellement

Consultez tous les vins de Bordeaux en vente actuellement

 

Consultez toutes les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Petrus vaut-il son prix ?

Que valent vraiment les « petits millésimes » de Petrus et de la Romanée-Conti ?

Combien vaut une bouteille de Petrus 1990 ?

 

 

  • Voir les commentaires (1)

  • thille

    en 2002, j’ai fait la rencontre de la garde malade de J.P. MOUEIX. A cette occasion, j’ai eu l’infime honneur de déguster un PETRUS. ( je ne fais pas connaître le millésime) Avec respect, humilité, honneur et ravissement j’ai ressenti un grand moment de ma vie.

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

France, Europe, Asie : qui achète quoi sur iDealwine ?

Analyse de la typologie des achats de vins des amateurs d'iDealwine selon leur origine géographique, étude riche en enseignements.

vente à prix fixe Noël

Derniers jours de la vente à prix fixe de Noël : vins et champagnes pour vos repas festifs, et toujours le port gratuit !

Attention, plus que quelques jours pour choisir dans notre vente à prix fixe les vins pour accompagner vos grands repas de fin d’année : champagnes, vins doux et vins liquoreux, ...

Domaine Méo-Camuzet

Au début du XX° siècle, Etienne Camuzet, vigneron à Vosne Romanée et député de la Côte-d’Or, décide d’agrandir son domaine ...