Domaine Huet, la parfaite harmonie entre tradition et biodynamie

Domaine Huet - Tulipes Sauvages au Clos du Bourg

Véritable précurseur de la culture biodynamique dans le vignoble français, le domaine Huet décline à merveille le chenin, unique cépage autorisé sur l’appellation de Vouvray, au travers de trois terroirs exceptionnels. Découvrez cette signature culte de l’appellation et ses cuvées, élaborées dans le respect du terroir et de la tradition.  

 

Une histoire de famille et de belles rencontres

Domaine Huet - Gaston HuetOriginaires de Paris, Gaston Huet a définitivement déménagé avec ses parents à Vouvray en 1928, après avoir pris connaissance des problèmes de santé de sa mère, suspectant leur apparition liée à la pollution citadine. C’est à ce moment-là qu’au détour d’une promenade, Gaston et ses parents tombent littéralement sous le charme de la région, et plus précisément d’une maison bourgeoise entourée d’un magnifique jardin dans lequel se trouvent de somptueux cyclamens, qui poussent à l’ombre d’un marronnier. Ils acquièrent donc cette première propriété et ses cinq hectares de vignes situés sur le terroir Haut-Lieu en 1928. Armé d’une formation d’ingénieur technico-agricole, Gaston Huet démarre aussitôt l’exploitation avec son père. Après la guerre au cours de laquelle il aura été retenu prisonnier, Gaston reprend l’exploitation, et décide d’agrandir ses terres. En 1953, il acquiert six hectares de vignes implantées sur le terroir Clos de Bourg, suivis de huit hectares sur le terroir Le Mont. Quelques années plus tard, la parcelle Le Haut-Lieu a été agrandie pour atteindre la surface de 15 hectares. « Pour faire de grands vins, il faut de grands terroirs. »

A la mort de son père, Gaston Huet crée la société anonyme Huet qu’il partage avec ses trois enfants. Le domaine est alors géré par Noël Pinguet, son gendre et personnage incontournable, fer de lance de la biodynamie en France. Les deux hommes partagent alors la même philosophie, qui prône le respect absolu du terroir pour en extraire tout le potentiel. Leur exigence les amène à privilégier non pas la quantité, mais la qualité, en élaborant des vins équilibrés et offrant une grande pureté. En 1990, après des essais de culture biodynamique satisfaisants, les deux hommes entament la reconversion du domaine, obtenant en 1993 la certification Demeter. Convaincus des bénéfices de ce mode de culture, ils créent en 1996 avec d’autres vignerons impliqués le Syndicat International des Vignerons en Culture Biodynamique, à l’origine d’un nouveau label pour vins issus de raisins biodynamiques et certifiés par Ecocert, appelé Biodyvin. Parmi ses adhérents, le syndicat compte quelques grands noms, dont Leflaive, Chapoutier ou encore Chidaine.

Domaine Huet - Sarah Hwang et Jean-Bernard Berthom

 

Aujourd’hui, le domaine s’étend sur 35 hectares, rachetés à la mort de Gaston Huet pour 80% du capital par la famille Hwang, passionnée de moelleux. Jean-Bernard Berthomé succède à Noël Pinguet, conservant la même exigence et la même philosophie.

 

 

 

Une exigence dans la pureté de l’expression du terroir

Bouleversé par l’état de santé de sa mère, Gaston Huet a bâti son domaine avec la volonté de bannir toute pratique culturale qui pourrait rompre l’équilibre naturel entre la vigne, son sol et son environnement, et ce afin d’en retrouver l’harmonie dans ses cuvées. En cultivant son chenin sur trois terroirs différents aux caractéristiques exceptionnelles, Gaston Huet a su produire les plus belles déclinaisons de vouvrays. La parcelle Le Clos de Bourg tient son nom des murs faits de tuffeau qui l’entourent, propres à la région, et repose sur l’un des plus vieux terroirs de Vouvray, au-dessus de l’église communale. Son sol peu épais est composé essentiellement de calcaire, à l’origine d’excellents chenins gourmands et denses, exclusivement vinifiés en vins tranquilles. Sur la parcelle Le Mont, le chenin bénéficie d’une exposition sud optimale et d’un sol plus profond, dont la composition faite d’argile verte permet à la vigne de ne jamais manquer d’eau. Ce terroir fortement prisé confère une certaine singularité au chenin qui y est cultivé. Les vins issus de cette parcelle révèlent une structure ciselée, une grande fraîcheur et une belle minéralité. Enfin, Le Haut-Lieu, parcelle historique du domaine, se situe sur le plateau vouvrillon. Bien que l’exposition y soit moins favorable, le chenin profite tout de même d’un sol argileux qui conserve l’humidité, à l’origine de vins appréciés pour leur fruité.

Pour révéler la pureté et la complexité de ces terroirs dans ces cuvées, Gaston Huet a su faire preuve d’une exigence remarquable, au service de la vigne et de la nature. En effet, depuis leur acquisition, les trois terroirs du domaine Huet n’ont jamais reçu de traitement chimique, et chaque pratique réalisée a pour principal objectif de ne pas opprimer la vigne et de laisser un équilibre naturel avec son environnement s’établir pour en maîtriser la production.

 

Domaine Huet - Le Mont A

Du début des vendanges jusqu’à la fin de l’hiver, période déterminante durant laquelle la vigne nécessite une disponibilité optimale des ressources du sol pour finir la maturation des baies et reprendre un nouveau cycle végétatif, le sol n’est plus travaillé mécaniquement. Par le biais de cette méthode, la vigne peut alors accroitre l’étendue et la profondeur dans le sol de son système racinaire.

 

Domaine Huet - CaveToujours dans l’idée d’un accompagnement dans le développement naturel de la vigne, les parcelles sont entretenues avec du compost organique pour favoriser la décomposition de la matière et maintenir la fertilisation et la vie du sol. Le domaine utilise également d’autres préparations organiques pour favoriser la migration des éléments nutritifs de la vigne, du sol jusqu’au feuillage. Les vendanges sont strictement manuelles, avec tri sur souches. « Notre philosophie se fonde sur l’idée que dès que la vendange est pressée, l’homme ne touche plus au jus. C’est pourquoi les grappes sont sélectionnées et triées à même le pied de vigne, puis une dernière fois sur une table de tri que nous avons installé en 2004 en bout de rangées. Ainsi, nous vérifions la qualité de nos grappes avant de les envoyer au pressoir, en laissant le raisin non sélectionné à la vigne ».

Domaine Huet - Cave

Une fois arrivées en cave, les vendanges continuent de profiter des bienfaits de la nature. En effet, comme dans la grande majorité des domaines de la région, le chef-lieu de la vinification du domaine Huet se trouve dans une cave naturelle, creusée dans la roche-mère calcaire qui offre des conditions hygrométriques et thermiques optimales pour la conservation des vins.

 

 

Au domaine Huet, chaque parcelle est vinifiée séparément. Le pressurage s’effectue à l’extérieur de la cave, grâce à un pressoir pneumatique vertical qui extrait en douceur l’intégralité de la palette aromatique du cépage. Le jus est ensuite mis en cuve sous gaz carbonique pour limiter l’oxydation et retarder le sulfitage. Le débourbage est mené à faible température, le temps d’une nuit. La fermentation alcoolique en levures indigènes est réalisée dans des demi-muids de 35 ans d’âge, selon la tradition vouvrillonne. La fermentation malolactique n’est pas recherchée dans le but de conserver la fraicheur et l’acidité naturelle du chenin, indispensables à son vieillissement. Après le soutirage, les vins sont à nouveau mis en cuve à faible température pour inhiber l’activation des levures, puis à nouveau dans les demi-muids soufrés pour stabiliser l’équilibre. Au bout de 4 à 6 semaines, les vins sont filtrés sous gaz naturel et mis en bouteille début avril, gardant l’intensité de la fraicheur naturelle du cépage.

LES VINS DU DOMAINE HUET ACTUELLEMENT EN VENTE :

Vouvray Clos du Bourg Huet (Domaine) 2003 / 2006 / 2009 / 2015 / 2016

Ce Clos du Bourg, d’une surface de 6 hectares, bordé de murs de pierres est situé en première côte au-dessus de l’église de Vouvray. Il était au VIIème siècle un fief de la collégiale de Saint-Martin de Tours. Son sol peu épais, dont la profondeur moyenne est d’un mètre, se trouve en contact direct avec le rocher calcaire et non actif. Le Clos du Bourg donne un vin puissant et charpenté, commercialisé également demi-sec ou moelleux. On trouve également une cuvée plus concentrée, Le Mont 1ère Trie.

Vouvray Clos du Bourg 1ere trie Huet (Domaine) 2008

Le Moelleux Le Clos du Bourg Première trie est un très grand Vouvray, racé et apte à un long et excellent vieillissement. La robe jaune paille présente de beaux reflets dorés. Le nez offre des arômes de fruits à chair blanche confits, rôtis (pomme, poire) et avec l’évolution, des notes de fruits exotiques et de truffe. En bouche se révèle une rare élégance, soutenue par des arômes de fruits confits et de gingembre en finale.

Note de la RVF : 18,5/20

Vouvray Le Mont Huet (Domaine) 2015 / 2016

Le vouvray Le Mont, dans sa version demi-sec présente un bel équilibre entre les sucres et l’acidité. A la dégustation, il exhale un nez complexe et délicat de girofle et de verveine. Il déploie en bouche une belle matière.

Vouvray Le Mont 1ere Trie Huet (Domaine) 2016

Situé sur les côteaux de la Loire, Le Mont est l’une des très belles parcelles du domaine. Située sur un sol caillouteux et d’argile verte, elle couvre près de 8 hectares. Le vouvray Le Mont 1ère trie est un vin blanc moelleux, il présente une belle minéralité et une trame acide lui donnant un bel équilibre, avec un nez complexe et intense aux arômes fruités et aux notes fumées, reglissées et épicées.

Note de la RVF : 19/20

« Un moelleux de haut vol toujours limpide et minutieux. Un grand blanc tissé par un sucre raffiné et une finale éclatante. Déjà alerte, il vieillira avec grâce, toujours tiré par de magnifiques amers. »

Vouvray Le Haut-Lieu Huet (Domaine) 2008 / 2015 / 2016

Le vouvray Le Haut lieu est un des vins incontournables du domaine. Il se montre frais et fruité à la dégustation, avec des notes gourmande d’ananas. Vif en bouche il présente une finale acidulée, d’une belle minéralité.

Le domaine Huet, ce qu’en disent les guides :

La Revue du vin de France (trois étoiles) :

Victor Huet et son fils fondent en 1928 le domaine Huet. Ce domaine historique a été progressivement converti à la culture biodynamique par Noël Pinguet (parti en 2012), convaincu des bienfaits de la méthode (seul moyen d’exprimer dans un vin toutes les données du terroir), validée par une expérimentation systématique, quasi-scientifique. Rachetée en 2004 par Anthony Hwang, la propriété a conservé exactement les mêmes orientations, avec en particulier Jean-Bernard Berthomé, conforté comme régisseur et chef de culture. Après des fermentations à froid en fût usagé, la mise se fait rapidement, au printemps qui suit la vendange, à contre-courant de la mode œnologique. Quelle que soient la nature du millésime ou des vins (pétillants compris), la qualité se montre toujours extraordinaire, en adéquation avec l’excellence des terroirs. Le ciselé dans les contours de bouche, la précision dans les nuances minérales, sont uniques dans la Loire.

Les vins : tous les vins présentés sont de haute volée. Les deux bruts pétillants nous séduisent, le juvénile et fuselé 2013 et le 2009 à la vinosité apaisante, vieilli six ans sur lattes. En 2016, les secs sont tissés dans Le Haut-Lieu et Le Mont, qui conjuguent une haute précision aromatique, une texture déliée et une sensation vivifiante incroyable. Les sucres résiduels montent naturellement dans les demi-secs mais sont remarquablement intégrés par une énergie débordante et une droiture revigorante. Même constant pour les moelleux, déjà accessibles, qui s’élanceront avec tonicité et raffinement dans les prochaines décennies. Toujours limpides et très digestes, les Première Trie libèrent leur intensité et sapidité à chaque gorgée sans jamais saturer, particulièrement dans ce millésime d’équilibre qu’est 2016. Produit uniquement lors des grands millésimes, la cuvée Constance 2015 est envoûtante de richesse et de subtilité aromatique. Un grand vin de méditation.

bettane+desseauve (deux étoiles) :

Homme d’expérience et de talent, Jean-Bernard Berthomé a eu la lourde tâche en 2012 de succéder à Noël Pinguet, l’un des hommes du vin parmi les plus brillants de son époque. Depuis 2004, le vignoble appartient à Anthony Hwang, américano-philippin. Les 35 hectares de vignes restent cultivés selon les principes de la biodynamie avec le même soin qu’auparavant. La tendreté crayeuse du vouvray sec le-haut-lieu, la minéralité du moelleux le-mont et la puissance tranchante du clos-du-bourg donnent le ton. Les blancs secs possèdent quelques sucres résiduels qui conviennent parfaitement à la cuisine asiatique, les demi-secs sont équilibrés et les liquoreux, quand les millésimes le permettent, sont immenses et capables de vieillir plus d’un demi-siècle. Les millésimes de légende restent pour l’instant 1947, 1990, 1999 et 2010.

Voir tous les vouvrays en vente

Voir tous les blancs de la Vallée de la Loire en vente

Voir tous les vins de la Vallée de la Loire en vente

Voir tous les vins en vente

_

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Consultez le prix d’un vin

_

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Vocabulaire : les mots de la vinification | Partie 1

Vins de Loire : rachat surprise du domaine Pithon-Paillé

Pourquoi laisser l’herbe pousser entre les rangs de vignes ?

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Top 100 des vins les plus recherchés : les bordeaux loin devant

Le soit disant déclin de Bordeaux est un phénomène inconnu chez iDealwine : sur les 100 vins les plus recherchés (mis en alerte) par nos clients, 92 sont des vins ...

Offre iDéale n°75 : Isabel Ferrando – Domaine Saint Préfert

Attention, il ne vous reste plus que quelques jours pour profiter de notre offre sur ces somptueux Châteauneuf du Pape ...

PhotoAlainMArty (2)

Radio : Alain Marty fête la 500e de l’émission « In Vino BFM »

“In Vino BFM” est tout simplement la plus ancienne émission de radio en France dédiée au monde du vin et des spiritueux. Lancée en 2003 par Alain Marty, la 500e ...