Chine : une bouteille de vin d’Alsace acquise à prix d’or aux enchères… et immédiatement brisée

domaine-emile-beyerLa semaine dernière, une bouteille de vins d’Alsace du domaine Emile Beyer achetée aux enchères 15000$ en Chine a été brisée en public par l’acquéreur. Retour sur un véritable wine-buzz…

L’inflation et la spéculation sont des faits communs dans l’univers du vin et il n’est pas rare de relever des enchères record sur certaines bouteilles de renom. Mais là, c’est un tout autre univers qui s’ouvre.

Lors d’une vente aux enchères, deux bouteilles de vin blanc d’Alsace du domaine Emile Beyer ont été adjugées 30000$, soit environ 24000€, ce qui représente près de 480 fois le tarif de vente à la propriété. Les taxes d’importation en Chine ne peuvent à elles seules justifier un tel décalage de prix. L’acquéreur, fervent défenseur du vin chinois, a semble-t-il choisi d’accomplir un double coup d’éclat : surpayer les bouteilles, et briser en public, quelques minutes après l’adjudication, l’un des deux flacons acquis !

Sur le plan médiatique l’objectif a été atteint : les réactions ne se sont pas fait attendre, déferlant sur la toile et les réseaux sociaux. Pas franchement à l’honneur de l’auteur de ce geste. Pourtant, Christian Beyer, actuellement à la tête du domaine concerné, ne semble, lui, ni offusqué, ni vexé et se félicite même de la publicité soudaine offerte à ses vins, couplée à sa victoire au concours du Decanter World Wine Award Asia. En réaction à la déferlante de commentaires négatifs, Christian Beyer insiste même sur le fait qu’il s’agit d’un « épiphénomène » et qu’il « ne faut pas en tirer de conclusions sur la Chine et les Chinois ».

Rappelons en outre que cette vente aux enchères était à but caritatif : à défaut de profiter du vin, les 24000€ n’auront pas été vainement dépensés par l’enchérisseur… Quant à la deuxième bouteille restée intacte, l’histoire ne dit pas quel sort lui réserve son colérique acquéreur !

A lire également dans le blog iDealwine :

Les vins français, une concurrence déloyale pour les vins en Chine ?

Chine : Yantai, un futur “Disneyland” du vin ?

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez la cote d’un vin

En savoir plus sur les vins d’Alsace

jfdghjhthit45

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • Paolo

    Barbarie.

Les commentaires sont fermés.

Vous aimerez aussi

Les amateurs s’arrachent les seconds vins dans les ventes aux enchères

Les puristes snobent les seconds vins ? Qu’importe, le marché asiatique commence à faire la pluie et le beau temps sur un nombre croissant de références bordelaises. Et, depuis quelques ...

Lafite et Carruades : la hausse est-elle finie ?

Les ventes de ces derniers jours indiquent clairement la tendance. La hausse des prix sur Lafite semble terminée. Et pour les Carruades, second vin de Lafite, un mouvement de baisse ...

hermitage paul jaboulet aîné enchères

Belles enchères : franc succès pour les grandes signatures du Rhône

La dernière vente aux enchères iDealwine, au-delà même de la bouteille d’hermitage La Chapelle 1961, a consacré les fleurons de la région rhodanienne. En Alsace, les rieslings du domaine Trimbach ...