Le domaine Gauby, pionnier des grands vins du Roussillon

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Si le Roussillon est reconnu aujourd’hui comme une terre de grands vins, Gérard Gauby en visant l’excellence dès la fin des années 1990 y est pour beaucoup. Et de nombreux vignerons de pointe de la région ont été formés à “l’école Gauby”. Ce succès ne l’empêche pas de se remettre régulièrement en cause !

Le domaine Gauby est situé à 20 km au nord-ouest de Perpignan et s’étend sur environ 85 hectares dont 44 hectares de vignes pouvant aller jusqu’à 120 ans et 40 autres hectares de prairies, de céréales, de forêts de chênes et de garrigues, un ensemble d’une incroyable et unique complexité.

L’histoire du domaine remonte au grand-père, Gérard Gauby, qui décide de se séparer progressivement de la cave coopérative locale pour se lancer dans ses vinifications. Il possède à l’époque trois hectares.

C’est son petit-fils prénommé Gérard également qui donnera la véritable impulsion au domaine. Il achète de nombreuses vignes au milieu des années 1980. Les produits chimiques sont totalement abandonnés en 1996 : « Un matin, mon père a retrouvé plein d’oiseaux morts sur une parcelle qu’il avait désinfectée la veille », raconte Lionel (le fils de Gérard). « Il a décidé du jour au lendemain d’arrêter la chimie, radicalement. ».

L’environnement du domaine reste encore très préservé, sauvage, aride, escarpé et vallonné (jusqu’à 300 mètres d’altitude). La région de Calce, mais plus généralement le Roussillon, est d’une grande complexité géologique. Les failles verticales sont multiples et profondes. Cette région offre de magnifiques terroirs dont les strates verticales permettent aux racines de plonger en profondeur. Terroirs composés de calcaires, de marnes et de schistes; composants qui se retrouvent à certains endroits intimement mêlés.

Le travail des Gauby consiste à respecter l’environnement, à prendre la nature comme alliée et source d’inspiration en utilisant des préparations « maison » à base de plantes (plus d’une vingtaine) et autres produits naturels comme les huiles essentielles, le compost, etc. Un travail qui permet de tirer la quintessence des terroirs et de rechercher l’élégance et la fraîcheur dans les vins.

Lionel Gauby a rejoint son père en 2000 après un stage chez Olivier Jullien (domaine du Mas Jullien). Il possède déjà une idée claire et précise du vin. Avec son père il est d’accord pour dire que de nombreux vins du sud de la France sont trop concentrés, avec des degrés élevés d’alcool. Les extractions sont souvent importantes et le bois neuf trop présent avec un terroir souvent absent. Il avoue pourtant que ce type de vins a fait connaître le domaine Gauby à la fin des années 1990. Depuis une dizaine d’années, les Gauby ont voulu travailler différemment et aller chercher la finesse et l’élégance.

Dans leur façon de faire le vin, les Gauby ont considérablement évolué durant les années 2000, passant de vins un peu lourds, extraits et boisés à des vins plus fins et plus frais qui ont parfois dérouté les clients de la première heure, mais qui sont considérés aujourd’hui comme des modèles d’évolution en Roussillon. Par exemple les Gauby n’éraflent plus, et leur domaine utilise aujourd’hui essentiellement des foudres et demi-muids. Certains proviennent de la tonnellerie autrichienne Franz Stockinger (la Rolls de la tonnellerie) qui sèche ses bois pendant une durée de 4 années au lieu des 12 à 18 mois habituels. La tendance est également à la réduction de la durée des élevages pour conserver le fruit des vins et ne pas risquer de les faner.

L’évolution radicale du style des vins a fait couler beaucoup d’encre car il est très rare qu’un domaine au sommet de sa notoriété remette en cause les recettes mêmes de son succès. Et pourtant il devient de plus en plus évident aujourd’hui que le domaine garde en réalité une longueur d’avance, les amateurs étant de plus en plus sensibles à la finesse et à la délicatesse. Le vin se boit avant tout à table, pas en dégustation. Et à table, les vins excessifs fatiguent bien trop vite le palais et les bouteilles se vident moins vite… En ce sens le travail des Gauby reste donc exemplaire même s’il est quelque peu iconoclaste. Mais les grands vignerons bousculent toujours un peu les habitudes…

Les vins du domaine Gauby actuellement en vente :

IGP Côtes Catalanes Les Calcinaires rouge (2020, 2021 – magnums 2017, 2018, 2019) : Les Calcinaires est, si on ose dire, l’entrée de gamme du domaine, mais déjà quel vin … ! Fruité, finesse et gourmandise en sont les maîtres mots. Un vin produit en quantités infinitésimales qui dévoile une intensité et un soyeux incomparables.

IGP Côtes Catalanes Les Calcinaires blanc (2020): Produit par un domaine star du Roussillon, ce vin gourmand, aux arômes d’agrumes, d’ananas et de menthol, se révèle frais et doté d’une certaine minéralité.

IGP Côtes Catalanes Vieilles Vignes blanc (2019): Une belle approche des grands vins blancs de ce domaine phare du Roussillon, avec de vin tout en finesse et tension, qui accompagnera parfaitement les poissons et crustacés.

IGP Côtes Catalanes Vieilles Vignes rouge (2018, 2019, magnum 2016 et 2017): Encore une jolie cuvée de ce domaine mythique ! Moyennement corsé, il présente un beau jus, de la fraîcheur, du fruité et une longueur appréciable. Sublime sur un risotto aux champignons.

Côtes du Roussillon Villages La Muntada (2019): La cuvée haute-couture de ce domaine parmi les plus fameux du Roussillon : un vin aux parfums envoûtant et à la bouche profonde, puissante, offrant une chair et un grain de tanins extrêmement racés.

IGP Côtes Catalanes Foun Amphore (2017, 2018): Une grande cuvée, issue de très vieilles vignes et élevée en amphore, permettant une juste expression du terroir !

IGP Côtes Catalanes La Roque (2015, 2017): Un rouge du Roussillon offrant à la fois caractère, élégance et une texture incroyablement soyeuse.

IGP Côtes Catalanes Coume Gineste (2016, 2018, 2019): L’un des plus grands vins blancs du Sud de la France, livrant un nez très aromatique, une bouche dense, pure, cristalline et minérale. Du grand art ! Idéal avec des Saint-Jacques ou des poissons en sauce.

Le domaine Gauby, ce qu’en pensent les guides :

La Revue du vin de France ***

Depuis ses débuts au milieu des années 1980, Gérard Gauby, vigneron d’une haute exigence, poursuit avec l’aide de son fils, Lionel, et de son épouse, Ghislaine, sa quête du grand vin à l’équilibre parfait. Il a connu plusieurs périodes de remise en question qui, progressivement, l’ont porté vers un style de vins rouges et blancs tendus et digestes, lesquels lui ont valu de nombreux admirateurs. Jamais exempte de prise de risques, cette recherche permanente, qui dans les derniers millésimes, sous l’impulsion de Lionel, redonne la primauté à l’expressivité et à la générosité du fruit, révèle la complexité du terroir, si varié géologiquement, de Calce. Par un travail sans relâche des sols et de la vigne, mais aussi par la replantation de nombreuses essences arborées en bordure des parcelles, les maturités phénoliques arrivent plus rapidement, permettant de modérer les degrés alcooliques. Nous rendons hommage au parcours exemplaire d’une famille qui a su ouvrir de nouvelles voies et continue de réinventer la viticulture du Sud.

Les vins : en blanc, le bal commence avec Les Calcinaires, aérien, cristallin et pur. De fines notes d’agrumes, de sureau et une fine acidité l’accompagnent. Vieilles Vignes est profond et complexe, aux notes de mandarine et de fleurs de printemps. La bouche au relief bien dessiné, avec de la consistance, affiche un léger côté pierreux dans un équilibre très réussi ! La Jasse est un muscat de macération qui arbore une belle couleur vieil or, un nez pommadé avec des notes de fruit de la passion et de camomille, complexe, et une bouche étonnamment fraîche et fluide, sans appui tannique et avec peu d’alcool. En rouge, Les Calcinaires est une expression pure et pimpante de rose, de framboise sauvage : un vin immédiat qui remportera tous les suffrages. Vieilles Vignes est plus dense mais ne manque pas de raffinement. La syrah, alliée au grenache, dialogue avec des fruits et des épices, les tanins sont polis. Ce vin est doté d’une belle tenue en bouche. On termine avec Muntada, une sélection parcellaire des plus beaux terroirs du domaine, qui exprime justement la profondeur des marnes schisteuses et calcaires. Un nez subtil de ciste et de mûre avec une bouche pulpeuse et profonde, des tanins qui soulignent le vin et le feront tenir dans le temps.

Le guide des vins Bettane+Desseauve ****

Gérard Gauby, secondé par son fils Lionel, a hissé sa production au firmament des vins du Roussillon, au point d’en faire un mythe. (…) ils élaborent des vins d’une grande pureté et délicatesse, concentrés, mais sans lourdeur. Ils se sont détournés du carcan des appellations (depuis 2014), complantent des cépages tardifs (…) et portent une attention particulière à la gestion de l’eau, ou plutôt à son absence, tout en réintégrant des plantations d’arbres et des haies autour de leur vignoble.

Consulter toutes les cuvées du domaine Gauby actuellement en vente

Tous les vins actuellement en vente

Consultez le prix d’un vin

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Une envie de sud : le Languedoc-Roussillon à portée de clic

Domaine du Clos des Fées | Des vins magiques au cœur du Roussillon

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Recette de la semaine : salade d’avocat, pamplemousses roses, grenades et crevettes

Voici une recette simple et rapide, très fraiche, parfaite pour commencer un repas en été. Elle se marie très bien avec les vins blancs secs, plutôt jeunes, du type vin ...

Le Château Lamothe, un Sauternes de coeur

Succulent, ce Château Lamothe 1986 ! Il n’est pas fréquent de proposer, dans le cadre d’une Offre iDéale, un vin ...

Domaine Josmeyer : le meilleur de la grande tradition alsacienne

Josmeyer c’est à la fois la grande tradition alsacienne dans ce qu’elle a de meilleur et la modernité d’une biodynamie certifiée. Des vins bien secs, d’une pureté et d’une droiture ...