Belles enchères sur les cuvées du domaine René Engel

Encheres iDealwine Rene EngelLors des enchères du 14 et 15 mars, les clos-vougeot et grands-échézeaux du domaine René Engel proposés sur les millésimes antérieurs au rachat par le groupe Artémis de François Pinault ont enregistré des hausses spectaculaires, multipliant les cours parfois jusqu’à quatre, par rapport à leur Cote iDealwine !

La Côte de Nuits  n’en finit pas de faire scintiller ses joyaux. Lors des dernières enchères, c’est le domaine René Engel qui s’est distingué. Cette prestigieux exploitation de 7 hectares située à Vosne-Romanée a été rebaptisée Domaine d’Eugénie depuis le rachat par le groupe Artémis de François Pinault en 2006. Le groupe de luxe, qui détient entre autres, le château Latour et Château Grillet s’est distingué en mettant la main en 2017 sur le Clos de Tart, en Bourgogne. Le domaine Engel est donc une pépite, implantée sur de très belles parcelles de vieilles vignes réparties sur les appellations les plus renommées de la Côte de Nuits (Clos Vougeot, Echézeaux, Grands-Echézeaux, Vosne-Romanée).

Comme souvent dans les enchères de grands vins, on constate un emballement des cours lorsqu’il y a un changement de propriétaire ou le décès du vigneron qui entraîne une disparition du domaine en tant que tel… Ici, même si les vins du domaine Engel se sont toujours bien valorisés, les millésimes antérieurs au rachat par Artemis ont été plébiscités, avec des variations de cours par rapport à leur Cote iDealwine, à deux, voire à trois chiffres. En effet, parmi les différents flacons proposés, les clos-vougeot de René Engel ont tous enregistré des croissances de cours spectaculaires : +36% pour un 2002 adjugé 742€, +41% et +54% pour un 2001 adjugé 523€ et 572€, +76% pour un 1990 à 973€, +99% pour un 2004 à 450€ et même +108% et +143% pour un 2003 (adjugé 438€ et 511€) et jusqu’à +391% pour un 1999 (730€). De même, les grands-échézeaux se sont envolés dans les mêmes proportions : +31% et +33% pour de flacons de 2003 adjugés respectivement 572€ et 584€, +70% pour un 2000 (632€), +140% pour un 2002 (803€) et +171% sur le 1999 (973€).

La rareté n’allant que s’accroître avec le temps pour ces cuvées signées René Engel, on peut prévoir, sans prendre trop de risques, que l’envolée des prix va se poursuivre encore un certain temps…

Voir l’ensemble des résultats des ventes aux enchères de vin sur la plateforme d’iDealwine

Voir les vins de Bourgogne actuellement en vente sur iDealwine

Rechercher le prix d’un vin

En savoir plus sur la revente de votre cave avec iDealwine

Demander une estimation en vue de vente

A lire également dans le Blog iDealwine :

Belle enchère : les vins du domaine Jacques-Frédéric Mugnier poursuivent leur envolée

Belle enchère : 36 723€ pour une caisse assortie 2010 du domaine de la Romanée-Conti

Enchères record pour le chambolle-musigny Les Amoureuses 1978 du domaine Roumier

17 146€ pour une bouteille de romanée-conti 2000, nouveau record des enchères iDealwine

Grands crus de Bourgogne : l’envolée des cours se poursuit

 

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Une pluie de nouveautés en achat direct pour la nouvelle année !

La caverne d’iDealwine s’est enrichie de succulentes nouveautés dans toutes les régions, dont certaines de nos allocations bordelaises. Découvrez-les vite !

iDealwine salon RVF 2018

Retour sur les dégustations iDealwine au salon RVF 2018

La 12e édition du salon de La Revue du vin de France s’est avérée riche en émotions et en dégustations !

Belle enchère : 6420€ pour Les Gaudichots 1929, l’ancêtre de La Tâche

Une bouteille de Gaudichots 1929 a été vendue 6420€ le 27 août dernier lors des enchères qui se déroulaient on-line sur iDealwine. Rarissime, ce lot a suscité l’intérêt d’amateurs qui ...