Domaine Henri Boillot | Grands blancs de la Côte de Beaune

Henri Boillot

Installé à Volnay, le domaine Henri Boillot s’est fait – entre autres – une spécialité du Puligny-Montrachet, l’âme des grands vins blancs de Côte d’Or. Sur 19 hectares, dans la partie sud de la Côte de Beaune, ce discret mais réputé domaine, bien connu des fins connaisseurs, vinifie et élève depuis plusieurs générations (1885 précisément) une remarquable palette de crus prestigieux sur les plus grands terroirs. Ses grands crus de la Côte de Beaune en particulier, racés, vigoureux et magistralement harmonieux, comptent parmi les plus grands vins blancs de Bourgogne et ont assis sa réputation.

Sept hectares de Puligny-Montrachet Premier Cru (Les Perrières, Les Pucelles, Clos de La Mouchère), Meursault Premier Cru Les Genevrières et Savigny-les-Beaune Premier Cru Les Vergelesses. Du côté des vins rouges, le domaine compte des parcelles classées en Beaune Premier Cru (Clos du Roi, Les Épenottes), Volnay Premier Cru (Les Chevrets, Les Fremiets, Les Caillerets, Clos de La Rougeotte) et Savigny-les-Beaune Premier Cru Les Lavières. Les vignes dans plusieurs parcelles sont âgées d‘au moins 60 ans.

Aujourd’hui c’est le fils Henri qui a repris les rênes du vignoble familial, auquel il a adjoint en 1996 une activité de négoce, pour les blancs exclusivement, et dans laquelle chaque Premier Cru ou Grand Cru est produit par un seul fournisseur afin de préserver l’authenticité du terroir. Son grand talent de vinificateur lui permet de proposer de superbes vins blancs, en général précoces, mais qui se bonifient sur quatre à cinq ans. Il a été rejoint en 2008 par son fils Guillaume, qui est maintenant en charge de la vinification des vins rouges.

Les rouges sont généralement très réussis, purs, et très stylés. Tous sont d’une grande finesse, élégants et subtils. Cela au prix d’un travail sans concessions, rigoureux et constant en agriculture raisonnée avec labour des vignes (de 8 à 10 passages par an), l’emploi d’aucun désherbant, une limitation des rendements (40hl/ha en moyenne) et des vendanges manuelles le plus tard possible pour obtenir une maturité phénolique totale.

Notons qu’en 2005 le domaine a unifié son nom avec le rachat de Jean Boillot par Henri Boillot. C’est désormais sous ce seul nom que sont vendus les « vins du domaine », distinction faite des vins de négoce qui eux portent le nom de « Maison Henri Boillot ».

Henri Boillot 2

Pommard 1er Cru Les Rugiens Henri Boillot (Domaine) 2008

Ce pommard 1er cru Les Rugiens est issu d’un des meilleurs climats de l’appellation, et même de Bourgogne. Au domaine, les vendanges sont effectuées à la main et les raisins sont triés. Le nez complexe de cette cuvée annonce des arômes de fruits noirs et d’épices révélateurs d’une bouche puissante et tannique. Ce vin gagne en suavité et en complexité après au moins cinq ans de garde et se révèle pleinement lorsqu’il est associé avec des viandes savoureuses.

Clos de Vougeot Grand Cru Henri Boillot (Domaine) 2008

Le domaine Henri Boillot élabore une cuvée exceptionnelle… sur un terroir lui-même unique ! Ce grand cru de l’appellation Vougeot présente une robe sombre mais chatoyante. Le nez est enchanteur : on perçoit des arômes de fruits rouges, de fruits noirs, de fleurs (violette, rose), de réglisse et de menthe. En bouche, sa finesse et sa délicatesse étonnent. Pour découvrir toutes ces caractéristiques qui font la renommée de ces vins, ils convient d’attendre quelques années avant de les déguster, tout en sachant qu’il peut vieillir au moins 20 ans.

Volnay 1er Cru Les Caillerets Henri Boillot (Domaine) 2005

Ce volnay 1er cru est issu d’un sol argilo-calcaire. Elevé entièrement en fut neuf, cette cuvée dévoile des notes de cerises et fruits noirs au nez. En bouche, les tannins sont présents mais soyeux. Frais et élégant, en bouche il y a une grande longueur avec une note minérale et un joli boisé.

Puligny-Montrachet 1er Cru Les Perrières Henri Boillot (Domaine) 2009

Ce puligny-montrachet 1er cru est issu de vignes cinquantenaires sur un terroir argilo-calcaire. Au nez, on retrouve des arômes de fleur de citron et mandarine ainsi qu’une minéralité très présente. En bouche, il y a une belle densité, élégance et précision, suivie d’une superbe minéralité.

Chambertin Grand Cru Henri Boillot (Domaine) 2008

Le Chambertin est un des joyaux d’Henri Boillot. Ce terroir d’exception sur les hauteurs de Gevrey-Chambertin produit l’un des rouges les plus prisés de Bourgogne. Il nécessite entre 10 et 25 ans de garde pour exprimer sa finesse, sa complexité et sa race légendaire.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Olivier Bernard succède à Sylvie Cazes à la tête de l’Union des Grands Crus de Bordeaux

On s’y attendait. C’est maintenant officiel. Olivier Bernard, propriétaire du célèbre domaine de Chevalier (cru classé de Pessac Léognan) prendra à partir de janvier prochain la présidence de l’Union des ...

Volnay 1er cru Cuvée Général Muteau 2012 des Hospices de Beaune, une exclusivité iDealwine !

C’est une opportunité unique que vous propose iDealwine : acquérir un superbe premier cru de Volnay acheté en barriques par nos soins lors de la célèbre vente annuelle des Hospices ...

Marché du vin bio : +20% de surface bio en un an et 1 milliard d’euros de ventes en France en 2018

L’agence bio a présenté les derniers chiffres du marché des vins bio et ils sont très bons. Les français plébiscitent largement le vin bio et l’offre tente de s’adapter à ...