appellations domaines / zoom vin domaine

D’où vient le nom de Trotanoy ?

Le nom de Trotanoy provient d’une caractéristique de son terroir exceptionnel. Le sol se compose en effet d’un mélange de terres argilo-graveleuses et argileuses. Il fut ainsi un jour affublé du qualificatif « trop ennuy », car, en période de forte chaleur, la forte proportion d’argile rend le sol dur comme de la pierre, et par conséquent difficile à travailler. Ses recommandations radicales interviennent – pur hasard du calendrier ? - alors que se déroule en ce moment même à l'Assemblée le débat autour du projet de loi "Hôpital, Patients, Santé, Territoires". Le…

Continuer la lectureD’où vient le nom de Trotanoy ?

Château Chasse Spleen

Charles Baudelaire et Lord Byron ont été les plus ardents et célèbres ambassadeurs de ce vin, qui figure aujourd’hui parmi les crus bourgeois les plus emblématiques du Médoc, et ce pas uniquement en raison de son nom particulièrement inspiré... Le vignoble, dont l'âge moyen est de 30 ans, est implanté sur les meilleures parcelles de la croupe de Grand Poujeaux, un sol graveleux et profond. Après des vendanges manuelles, la vinification se déroule dans des cuves en inox thermo-régulées et ciment. Traditionnel, l’élevage varie de 12 à 14 mois. Les vins vieillissent en…

Continuer la lectureChâteau Chasse Spleen

Léoville : un vignoble à l’origine, trois domaines aujourd’hui

Le vignoble de Léoville figure parmi les plus anciens domaines du Médoc. Au fil du temps et de l'histoire, il a fait l'objet de divisions, et de ventes, pour donner naissance aujourd'hui à trois domaines aujourd'hui au sommet de qualité : Léoville Las Cases, Léoville Poyferré et Léoville Barton. Château Léoville Las Cases Créé en 1638, le Château Léoville Las Cases produit des vins qui figurent parmi les plus prestigieux de Bordeaux. Ces vins étaient déjà fort connus, appréciés … et chers au milieu du XVIII° siècle, grâce aux efforts du propriétaire, Blaise-Alexandre…

Continuer la lectureLéoville : un vignoble à l’origine, trois domaines aujourd’hui

France-Amérique : des liens historiques à La Mission Haut Brion

Les origines du domaine de La Mission Haut Brion remontent au XVI° siècle. La famille de Lestonnac en est propriétaire jusqu’au décès d’Olive de Lestonnac en 1664. La propriété est léguée à la communauté missionnaire des frères lazaristes, ordre fondé par Saint-Vincent de Paul. Confisqué pendant la Révolution, le domaine est vendu aux enchères en 1792 à un entrepreneur, Martial-Victor Vaillant. Sa fille le cède en 1821 à Célestin Chiapella, dont le père était parti s’établir à la fin du XVIII° siècle à La Nouvelle-Orléans. Grâce à ses liens familiaux en Louisiane, le…

Continuer la lectureFrance-Amérique : des liens historiques à La Mission Haut Brion

Quand Mouton Rothschild se décline en deux étiquettes…

A plusieurs reprises, Mouton Rothschild a été commercialisé sous deux étiquettes différentes.Pour l'étiquette de Mouton Rothschild 1978, le peintre canadien Jean-Paul Riopelle avait composé deux projets entre lesquels le choix se révéla impossible : ils furent donc utilisés tous les deux pour chaque moitié de la récolte. En 1993, Balthus crée la controverse avec une étiquette représentant l’esquisse d’une femme dénudée. La prude Amérique s’offusque, et la Baronne Philippine de Rothschild prend la décision de retirer ce dessin de l’étiquette sur les bouteilles destinées au marché outre-Atlantique. Les flacons portant cette étiquette sont…

Continuer la lectureQuand Mouton Rothschild se décline en deux étiquettes…

Château La Clusière : désormais un collector !

Propriété de Gérard Perse depuis 1998, le petit vignoble du Château La Clusière (2.5 hectares) est mitoyen de Pavie Decesse, au nord, et de Pavie à l'ouest et au sud. Les vignes, d’un âge moyen de plus de 30 ans, sont plantées à 100% en cépage Merlot. Exposées plein sud, elles reposent sur un sol argilo-calcaire. Après des vendanges manuelles avec tri, les vins sont élevés sans collage ni filtration (comme l’ensemble des vins de la galaxie Perse) pendant 18 à 24 mois. Le domaine produit moins de 300 caisses d’un vin élégant,…

Continuer la lectureChâteau La Clusière : désormais un collector !

Château Gruaud-Larose

Le domaine de Gruaud-Larose s'étend entre Branaire-Ducru, à l'est et Lagrange, à l'ouest. Son vignoble très étendu (85 hectares) repose sur un sol de graves moyennes. Au XVIII° siècle, le domaine, propriété des frères Gruaud, comptait jusqu’à 115 hectares. Le gendre de l’un deux, M. de Larose, se montra se fit l’infatigable ambassadeur de ce vin, qui parvint jusqu’à la table royale, d’où la célèbre formule inscrite sur son étiquette: " le roi des vins, le vin des rois". Une mention largement méritée, car pendant de nombreuses années, les vins se sont imposés…

Continuer la lectureChâteau Gruaud-Larose

Bouteille mythique : La Tâche

A l’instar de nombreux domaines bourguignons parmi les plus réputés, les six hectares de La Tâche furent d’abord la propriété des moines, puis de diverses familles, dont les Joly de Bévy, avant leur confiscation à la Révolution. Propriété de la famille Liger-Belair au début du XXème siècle, le vignoble est rattaché au Domaine de la Romanée Conti en 1933. La délimitation de l’appellation de ce cru monopole du Domaine ne sera définitive qu’en 1936, date à laquelle lui est rattachée la parcelle des Gaudichots. On trouve ainsi parfois en vente, mais c'est très…

Continuer la lectureBouteille mythique : La Tâche

Savennières – Clos de la Coulée de Serrant

Au même titre que Château Grillet dans la vallée du Rhône, la Coulée de Serrant est une appellation à part entière, située au coeur de l'appellation Savennières. Plantée au 12ème siècle par les moines Cisterciens de l’Abbaye de Saint-Nicolas d’Angers, la Coulée de Serrant est toujours restée en vigne depuis. Vin rare et unique, la Coulée de Serrant a toujours été considérée comme l'un des plus grands vins blancs au monde. Louis XI et Louis XIV l’avaient d’ailleurs élu parmi leurs vins favoris. Le vignoble est idéalement situé sur trois parcelles de 7…

Continuer la lectureSavennières – Clos de la Coulée de Serrant

Henri Bonneau, une légende à Châteauneuf du Pape

Les vins d'Henri Bonneau sont uniques en leur genre. Le domaine minuscule (à peine 6 hectares), est planté à plus de 80% de vieilles vignes de grenache (d’un âge moyen de 40 ans), situées, pour la plupart, à la Crau, réputé meilleur terroir de l’appellation. Des vendanges les plus tardives possibles, une politique de faible rendement et une exigence absolue sont les principes qui prévalent au domaine. Henri Bonneau, véritable légende à Châteauneuf du Pape, représente la douzième génération de Bonneau à la tête de ce domaine. Secondé de son fils Marcel, tous…

Continuer la lectureHenri Bonneau, une légende à Châteauneuf du Pape

Château d’Armailhac : l’empreinte de la saga Rothschild

L’histoire du Château d’Armailhac, et surtout l’évolution de son étiquette doit beaucoup à celle des propriétaires successifs du domaine. Dès la fin du XVII° siècle, les registres signalent la présence de la famille d’Armailhacq sur ce terroir situé au Nord de la commune de Pauillac. Classé 5ème cru en 1855, le domaine qui couvre alors 70 hectares devient propriété du Comte Adrien de Ferrand (gendre de Madame Darmailhacq) en 1878. En 1931 est créée la Société Anonyme du domaine de Mouton d’Armailhacq, dont Philippe de Rothschild devient d’abord actionnaire minoritaire, avant de racheter…

Continuer la lectureChâteau d’Armailhac : l’empreinte de la saga Rothschild

Haut Brion : l’éternel Premier

Le prestigieux Château Haut-Brion semble occuper systématiquement la plus haute marche sur le podium, tous palamrès confondus. Implanté sur un domaine constitué à partir de 1553 par Jean de Pontac, Haut-Brion fut le 1er cru du bordelais de l’histoire à porter le nom de son domaine, à une époque où la plupart des vins étaient vendus anonymement. Il est le premier château à mettre en pratique des techniques de vinifications devenues incontournables comme le soutirage ou le vieillissement en fût de chêne. En 1855, la propriété accède au rang de premier grand cru…

Continuer la lectureHaut Brion : l’éternel Premier