Les rachats de parcelles vont bon train en Bourgogne

Les vignes de MontrachetSi les vins de Bourgogne font flamber les enchères, les parcelles de vignes bourguignonnes déchaînent également les passions…

La Bourgogne est actuellement au centre de toutes les attentions. Ses vins s’arrachent à prix d’or, le marché asiatique en raffole et, avec une demande en hausse pour une production stable, la loi de l’offre et la demande étant formelle, les prix vont augmenter. Investir en Bourgogne semble donc être une bonne affaire pour qui peut se le permettre.

Début juin, on apprenait que le financier canadien Moray Tawse rachetait les 5 hectares du Domaine Maume à Gevrey-Chambertin premier cru. Le négoce rattaché à Moray Tawse (Marchand-Tawse) possède donc actuellement 8 hectares en Bourgogne.

A la mi-juin, on apprenait également que François Pinault, propriétaire entre autre du groupe PPR, s’était porté acquéreur d’une ouvrée (4.28 ares) de Montrachet au Château de Puligny-Montrachet pour plus d’un million d’euros. Une transaction record puisque cet accord porte l’hectare de Montrachet à plus de 23 millions d’euros ! Dans le même temps, la cinquième fortune de France est devenue propriétaire de deux ouvrées de grand cru Bâtard-Montrachet pour près de 900 000 € chacune, soit un peu plus de 21 millions d’euros pour un hectare. Des parcelles à prix d’or donc pour cet homme d’affaire déjà propriétaire du Domaine Eugénie (ancien domaine Engel) en Bourgogne et du célèbre Château Latour à Bordeaux.

Enfin, la fin juin a dévoilé une nouvelle transaction en Bourgogne. En effet, le premier cru et Pommard premier cru) tandis que le Château de Puligny-Montrachet est à l’origine de grands vins blancs (on pense notamment aux chardonnays grand cru de Chevalier-Montrachet et au premier cru Les Perrières de Meursault).

Il reste à voir quelles seront les conséquences de ces acquisitions sur la production et sur les prix des grands vins de Bourgogne, que nous ne manquerons pas de suivre dans les salles de vente.

A lire également :

Grande première : un Chinois achète des vignes en Bourgogne !
Vins de Bourgogne : la tentation de la Chine…
Enchères à Hong Kong : la Bourgogne prend sa revanche
Olivier Decelle et Pierre-Jean Villa : un duo de choc en Bourgogne

En savoir plus sur les vins de Bourgogne.

Consultez le prix d’un vin.

Consultez les ventes de vins de Bourgogne.

jfdghjhthit45
zp8497586rq

Tags:

Vous aimerez aussi

Les indices WineDex® d’iDealwine en hausse au mois de septembre et à +9,55% depuis début 2015

Les indices WineDex® d’iDealwine, qui ont poursuivi en septembre leur légère progression, s’inscrivant en hausse de 9,55% depuis le début de l’année. Les vins de Bordeaux et de Bourgogne ont ...

Un livre pour enfants et un dictionnaire impertinent sur le vin

Pour la rentrée, les éditions Féret ont préparé un livre éducatif à destination des plus jeunes, et un dictionnaire humoristique du vin.

Parution : Le vin, le rouge, et la Chine. Tchin-Chine !

« Je t’aime, moi non plus » est sans doute la phrase qui correspond le mieux aux relations entre Chinois et Français. Alors que de plus en plus de Chinois ...