Marché du vin bio : +20% de surface bio en un an et 1 milliard d’euros de ventes en France en 2018

Marche vins bio 2019Le marché des vins bio est en pleine croissance et l’offre s’adapte progressivement à la forte demande avec une hausse de 20% de la surface du vignoble bio en un an. Faisons le point sur l’état de ce marché.

Mercredi 25 septembre, l’Agence Bio et France vins bio donnait une conférence de presse pour présenter les chiffres du marché via une étude réalisée par OpinionWay. Ces chiffres montrent la très bonne forme de ce secteur, où la demande s’accroît chaque année et que l’offre doit rapidement s’adapter.

Les Français plébiscitent massivement le vin bio

Selon la dernière étude réalisée par l’Agence Bio et OpinionWay, 56% des français ont une opinion positive sur le vin bio et 48% voudraient un plus large choix de vins bio là où ils font leurs achats. Plus que cela, pour près de la moitié des consommateurs, le bio est un critère de choix à part entière (41% des personnes sondées et même 50% chez les jeunes). Enfin « les vins demeurent le premier poste de

dépense en denrées bio en 2018 dans la restauration hors-domicile (20%), juste devant l’épicerie (19%) et les produits laitiers (17%) ». Ainsi, la demande en vin bio est de plus en plus forte, que ce soit en France ou à l’export, et les viticulteurs sont donc fortement incités à s’y convertir.

Le vignoble bio en France : croissance généralisée (+20%) et fortes disparités géographiques

Plus de 94 000 hectares (près de 12% de la surface agricole utile – SAU) du vignoble français est désormais en bio (ou en conversion bio), soit une progression de plus de 20% en un an (2018/2017). Ces données placent ainsi la France sur la troisième marche du podium des pays producteurs de vins bio dans le monde, après l’Espagne et l’Italie. Et la tendance devrait se poursuivre puisqu’en 2018, les surfaces en conversion bio ont augmenté de 63%. Le nombre d’exploitations biologiques a augmenté de plus de 15% en un an.

Cela va de soi, il n’est pas aussi facile de cultiver un vignoble en bio selon la région et le climat (avec plus de difficultés sous des climats humides). Ceci explique sans doute en grande partie les disparités régionales en termes de part du vignoble bio. Ainsi, près de 34% de la production française de vins bio se fait en Languedoc-Roussillon et 11% dans le Bordelais. « Les régions du pourtour méditerranéen, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Occitanie, ainsi que la Nouvelle Aquitaine s’imposent comme les « fers de lance » de ce mouvement. Mentions spéciales pour la Vendée et les Bouches-du Rhône dont la part de surface viticole en bio dépasse les 30% de la SAU. », note le communiqué de presse de l’Agence Bio. En Occitanie, les surfaces en conversion bio ont augmenté de 70% l’an dernier et de 62% dans le Bordelais, un véritable raz-de-marée !

Enfin, notons que la consommation de vins bio en France concerne à plus de 98% des vins français.

Un nouveau logo pour mettre en avant la conversion bio

Afin de répondre à la très forte demande de vins bio, la région Occitanie a mis en place en 2019 un nouveau logo pour mettre en avant la conversion à l’agriculture bio, à partir de la 2e année de conversion, comme l’autorise la réglementation européenne. Une initiative de Sudvinbio, qui pourraient bien faire des émules dans d’autres régions.

Bref, la bio a de beaux jours devant elle et nous nous en réjouissons !

Voir les vins bio et biodynamiques actuellement en vente

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Les coups de cœur bio et biodynamiques d’iDealwine

Les vins bios et biodynamiques sont le résultat d'un équilibre entre le vigneron et la vigne, entre l'homme et la nature. Une sélection pointue sur iDealwine.

Chabanon

Languedoc : Alain Chabanon, discret, mais talentueux !

Depuis près de vingt ans, Alain Chabanon trace modestement son sillon dans les beaux terroirs du Languedoc autour de Montpeyroux. Sans rechercher les feux de la notoriété, il produit pourtant ...

mas de la séranne

Mas de la Séranne | Fraîcheur de la nature

Jean-Pierre et Isabelle Venture ont tout quitté pour devenir vignerons. Un pari réussi pour ce domaine phare de l’appellation Terrasses du Larzac.