Depuis 2001, Philippe et Nathalie Gard produisent des vins inspirés, intenses et passionnants. Nous sommes allés à leur rencontre en juillet dernier, lors d’une visite avec Andy Cook. Découvrons ensemble les cuvées de ce domaine qui produit des rouges, des blancs et des vins doux naturels.

L’histoire de Coume del Mas commence en 2001, date à laquelle Philippe Gard a réalisé ses premières vinifications. Situées sur des terroirs très pentus, les parcelles les plus hautes du domaine culminent à 380m de hauteur, tandis que certains plants de vignes plongent dans la mer Méditerranée. Avec des dénivelés parfois vertigineux, les vendanges manuelles s’imposent. De nombreuses parcelles se situent d’ailleurs à proximité d’une autre référence du coin : la Rectorie.

A une trentaine de kilomètres de Perpignan, sur la Côte de Vermeille, entre Banyuls-Sur-Mer et Port-Vendres, les 14 hectares du vignoble de Coume del Mas sont principalement composés de schistes. Les rendements du domaine sont maîtrisés (moins de 20hl/ha en moyenne), 35.000 bouteilles sortent du domaine chaque année, et ce dernier n’a pas vocation à s’agrandir. Un cépage est au cœur du travail de Philippe Gard et de son épouse Nathalie, le grenache. Noir, gris ou blanc, ils s’en servent en assemblage ou en mono-cépage afin de réaliser des vins dans les trois couleurs. Ils cultivent également cinq autres cépages, le mourvèdre, le carignan, le vermentino, la roussanne, et la syrah. Philippe Gard travaille principalement avec de longs élevages en barriques. C’est à un fin connaisseur de ce terroir roussillonnais que l’on a affaire. Ses vinifications et élevages sont réalisés en conséquence, et donnent des vins intenses, parfaitement équilibrés. Le lien entre l’homme et la vigne doit être intime pour réaliser des vins particuliers et c’est là la démarche adoptée par Philippe Gard et sa femme, ses vins sont « le résultat d’une fusion entre l’homme et son milieu. » C’est aussi pour ces raisons que Nathalie et Philippe Gard exploitent leur domaine de manière durable (certification HVE), pour préserver ce terroir qui donne des vins uniques.

Coume del Mas est réputé pour ses Banyuls qui furent notamment servis à la table de Barack Obama et François Hollande à Paris lors d’un repas donné dans le cadre de la COP 21. Le banyuls est un vin doux naturel rouge ou blanc. Administrativement il est possible de produire du banyuls sur quatre communes, Banyuls-Sur-Mer, Collioure, Port-Vendres et Cerbères. Un vin doux naturel, ou vin muté est un vin auquel est rajouté un alcool neutre (96%) durant la fermentation pour la stopper. Cette action détruit les levures responsables de la transformation du sucre en alcool. Ce qui donne des vins puissants, mais bien équilibrés entre alcool, sucre et acidité.

Vignes Coume del Mas
Vignes en hiver Coume del Mas

Crédits : Domaine Coume del Mas

Les vins du domaine Coume del Mas

Collioure blanc – Folio : Un vin opulent, aux arômes intenses de fruits blancs et pamplemousse, à la finale minérale. Il s’accordera parfaitement à des poissons grillés ou des tartares de poissons asiatiques.

Collioure rouge – Schistes : 100% grenache, ce vin au nez fruité et épicé dévoile une fraîcheur surprenante en bouche.

Collioure rouge – Quadratur : Cette cuvée issue des plus hautes parcelles du domaine, révèle un côté fumé et des tanins présents mais fins en bouche. 

Banyuls blanc – Escoumes : Un banyuls blanc frais, à l’équilibre parfait entre alcool et sucrosité, qui accompagnera avec délice une pâtisserie fruitée.

Banyuls rouge – Galatéo : Une bombe de fruits rouges et noirs, porté par une grande fraîcheur faisant saliver et de beaux tannins. A déguster avec des gibiers ou du chocolat par exemple. 

Banyuls – Quintessence : Un Banyuls d’exception produit uniquement sur certains millésimes. Il s’accordera parfaitement avec un roquefort, des fruits secs et des noix…

Coume del Mas, ce qu’en disent les guides

Bettane + Desseauve 3*

Philippe Gard, éminent agronome spécialiste des terroirs, a une connaissance intime de celui de Collioure. À la Coume del Mas, il produit des vins de caractère, fins et élégants. Il y vinifie aussi le petit domaine Terrimbo, travaillé en bio, et son talent s’exerce encore au mas Cristine et surtout à Consolation (voir par ailleurs). D’une manière générale, ce sont des vins de garde à l’expression racée, en blanc, en rouge et en vins doux naturels, érigeant un modèle absolu pour le secteur.

La Revue du Vin de France 1*

« Amoureux de ses terroirs, Philippe Gard s’est installé dans le hameau de Cosprons, entre Banyuls-sur-Mer et Port-Vendres. Il exploite avec détermination un patrimoine de 13 hectares de vieilles vignes, remarquablement situées. Tous les vins sont fermentés en barrique et la connaissance de ses parcelles lui permet de s’adapter aux aléas de climats et micro-climats selon les années. Son savoir-faire en matière de vinification et d’élevage a rapidement placé sa production parmi les plus ambitieuses du secteur. Elle mérite d’ailleurs l’attention des aficionados des vins de la côte Vermeille : tous ses vins sont passionnants et dotés d’un beau potentiel de garde ! »

Laisser un commentaire