Château Talbot, un vin exceptionnel !

iDealwine.com. Ce vin a été conservé dans une excellente cave de la région parisienne, sans jamais avoir été déplacé. Mais avant d’être un vin à maturité, ce millésime 1990 est d’abord et avant tout un Talbot, c’est à dire qu’il est issu d’un des plus grands domaines du Médoc. Revenons sur l’histoire de ce cru classé de Saint-Julien.

C’est sur le plateau de Saint-Julien-Beychevelle que l’on aperçoit de loin le Château Talbot, au bord d’un océan de vignes, entre les grands arbres de son parc. L’histoire de ce cru est riche. Il porte le nom du Connétable Talbot, célèbre homme de guerre anglais, gouverneur de Guyenne, vaincu à la bataille de Castillon en 1453.

En 1855, lors du classement des crus du Médoc et des Graves commandé par l’Empereur Napoléon III, le Château Talbot est promu quatrième cru classé de Saint-Julien. Après avoir été la propriété des marquis d’Aux pendant plusieurs décennies, le domaine est acquis en 1917 par Désiré Cordier. Son fils Georges puis son petit-fils Jean et enfin les deux filles de celui-ci, Lorraine Cordier et Nancy Bignon-Cordier, se sont succédé à la destinée de cette propriété. Sous leur impulsion, Talbot s’est imposé comme l’un des crus les plus célèbres du bordelais.

Au total, les 107 hectares du vignoble du Château Talbot s’étendent tout autour de la demeure jusqu’aux frontières nord de l’appellation, à la limite de Pauillac. Plantés sur un terroir de fines graves günziennes sur socle de calcaire à astéries, formant des croupes drainantes, on y trouve une grande majorité de vignes rouges (102 hectares) et une confidentielle superficie de vignes blanches (5 hectares).

La tenue du vignoble fait partie des plus irréprochables du médoc. Les vins, vinifiés avec les précieux conseils de l’œnologue Jacques Boissenot et du consultant Stéphane Derenoncourt, sont régulièrement opulents mais de grande élégance. Leur caractère ouvert et leurs tanins soyeux permettent de les déguster jeunes comme après une longue garde en cave. Avec le temps, ils développent un bouquet aromatique délicat et complexe de cèdre et de havane.

En rouge, l’encépagement est dominé par le cabernet-sauvignon (67 % de la surface cultivée), cépage roi des vins du médoc en général et de Saint-Julien en particulier. Ce cépage apporte la structure tannique et la puissance. Avec 27 % de merlot, les vins acquièrent de la rondeur et de la suavité. Ce cépage plus réceptif à la maturité apporte du moelleux à l’assemblage.

Pour parfaire cette alchimie des cépages et des terroirs, le petit verdot (4%) intervient par touches, comme les épices en gastronomie. C’est un cépage difficile à dompter, mais qui peut se révéler gratifiant pour le vin, dans les très grands millésimes. Il est particulièrement choyé à Talbot où Nancy Bignon-Cordier a un faible pour cet enfant terrible.

Malgré les excellentes conditions de conservation, il est néanmoins possible que certaines étiquettes de Château Talbot 1990 soient très légèrement marquées. Rien de plus normal après plus de vingt ans de garde !

A découvrir actuellement dans notre Offre iDéale spéciale Bordeaux :

 

iDealwine.com

Château Talbot 

iDealwine.com

90/100 Wine Spectator 

88/100 Robert Parker

**** La Revue du vin de France (11/93)

iDealwine.com

 

62.00€ TTC

la bouteille – 75 cl

iDealwine.com

iDealwine.com

 

Consultez l’offre iDéale sur les vins de Bordeaux

Recherchez la cote d’un vin

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Bien choisir son champagne pour accompagner le repas de Noël

Le champagne est très souvent le vin roi des repas de Noël et de la fin d’année. Mais tous les champagnes ne s’accordent pas forcément à tous les plats servis ...

Pleins feux sur le Château Tour des Gendres

Rouges et blancs, les bergeracs de la Tour des Gendres sont construits sur un style « hédoniste », selon un mot cher ...

A découvrir : Sancerre et Bourgueil interprétés par les domaines Vacheron, Boulay et Breton

La saison estivale nous offre aujourd'hui le prétexte à une belle échappée vers la vallée de la Loire avec les domaines Vacheron et Gérard Boulay à Sancerre et le Domaine ...