Trois nouveaux domaines viticoles dans le portefeuille du Crédit Agricole

Crédit Agricole Grand Cru, filiale de la célèbre banque française déjà propriétaire de quatre châteaux bordelais, vient d’annoncer l’acquisition de trois nouveaux domaines dans le Bordelais, le Rhône et la Bourgogne.

Il n’est pas totalement illogique qu’une banque, créée au départ pour aider le monde agricole français à financer sa croissance, s’intéresse un jour au plus noble des produits de la terre, le vin. Le Crédit Agricole a fondé à cet effet une filiale, Crédit Agricole Grands Crus. Pour le groupe bancaire français, il est naturel de s’intéresser au vin et plus particulièrement aux grands vins, car c’est, selon ses dirigeants, un domaine porteur de culture, de raffinement et d’échange. Sensible à l’attachement qui le lie à la terre, le groupe avait donc déjà fait l’acquisition, depuis 2004, de plusieurs propriétés de prestige dans le Bordelais :

– Le Château de Rayne-Vigneau, 1er Grand Cru Classé de Sauternes (80 hectares)

– Le Château Grand-Puy-Ducasse, 5ème Grand Cru Classé de Pauillac (40 hectares)

– Le Château Cru Bourgeois Supérieur de Saint-Estèphe (51 hectares)

– Le Château Blaignan, Cru Bourgeois du Médoc (98 hectares)

La filiale dirigée par Thierry Budin devient aujourd’hui propriétaire de trois nouvelles propriétés : le Château La Tour de Mons (Margaux) qui produit en moyenne près de 400 000 bouteilles par an. La filiale ne se limite plus seulement au Bordelais puisqu’elle étend son activité à la Vallée du Rhône et à la Bourgogne en rachetant le château Saint-Louis La Perdrix en appellation Costières de Nîmes et le Château de Santenay propriétaire de vignes dans de belles appellations bourguignonnes telles que Mercurey, Santenay, Beaune, Saint-Aubin, Pommard ou encore Clos de Vougeot.

A lire également :

Zoom sur un domaine : le château de Rayne Vigneau, à Sauternes

Haut Brion achète le château Tertre Daugay à Saint-Emilion

Le château Les Carmes Haut-Brion, cédé pour 18 millions d’euros

Bordeaux : des investisseurs chinois rachètent quatre domaines viticoles

Nouvelle acquisition d’un vignoble bordelais par un chinois

L’actrice chinoise Zhao Wei investit à Saint-Emilion

Consultez les ventes de bordeaux sur iDealwine

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Pas de millésime 2012 au Château Hourtin-Ducasse

Quelle que soit la qualité des vins à l’arrivée, le millésime 2012 aura été difficile pour presque tout le monde dans le vignoble français. Mais pour le Château Hourtin-Ducasse, cru ...

Chai Troplong Mondot

Troplong Mondot, Fonroque, Berliquet, Phélan-Ségur… Les transactions de l’été 2017

Pendant que vous étiez en train de griller sur votre serviette les banquiers d’affaires n’ont pas chômé. Un point sur ...

Rachat du Château Barateau à Bordeaux : tchin-Chine !

Vingt ? Trente ? Voire quarante ? Combien de châteaux bordelais ont été achetés récemment par des investisseurs chinois ? Les observateurs semblent dépassés… Coup de projeteur aujourd’hui sur une ...