Christophe Delorme, La Mordorée en deuil

DelormeChristophe Delorme, à la tête du domaine de La Mordorée (Châteauneuf-du-Pape,Tavel et Lirac, nous a quittés brutalement la semaine dernière à l’âge de 52 ans.

Le domaine de La Mordorée (une allusion à la couleur particulière de la bécasse, emblème du domaine) a été créé à la fin des années 80, Christophe Delorme ayant alors abandonné son métier initial pour se consacrer entièrement à la vigne et au vin. Ce passionné se révèlera rapidement d’une folle exigence pour un travail de qualité, tant sur la culture de la vigne que sur le travail en cave. Très rapidement il sera reconnu comme un des grands vignerons de la nouvelle génération du sud du Rhône, avec un style plutôt «  moderne » privilégiant la puissance et la concentration. Une gamme très large, comprenant des rouges et des blancs sur les appellations Lirac et Châteauneuf-du-Pape et des rosés à Tavel. Christophe sera rejoint par son frère Fabrice à la fin des années 90, lequel se retrouve dorénavant seul aux commandes après la disparition brutale de son frère (crise cardiaque). A iDealwine où nous étions partenaires du domaine depuis de longues années, nous sommes particulièrement attristés par cette disparition et notre équipe assure la famille de Christophe de toute sa  sympathie dans ces moments difficiles.

A lire également dans le blog d’iDealwine :

Anne-Claude Leflaive – 1956-2015
Disparition d’une grande figure des vins d’Alsace : Colette Faller, du domaine Weinbach
Philippine de Rothschild, disparition d’une icône de bordelaise
Château Troplong Mondot : disparition de Christine Valette

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Revue d’enchères | Palmarès des plus belles enchères 2018

Retour sur les plus belles enchères de l’année 2018 : focus sur les lots et flacons les mieux vendus...

Le domaine de l’Arlot | Pépites blanches en terre rouge

Un clos mythique, une demeure enchantée, des vins remarquables… Que demander de plus ? Cap sur le clos de l’Arlot, en côte de Nuits.

Yquem 1901, Romanée Conti 1940, Châteauneuf du Pape Beaucastel 1966 : la consécration pour les vieux millésimes

Alors que le CAC 40 s’affaissait de 1,44% à la faveur de la torpeur du mois d’août, les indices vins sont restés stables, le WineDex iDealwine 100 affichant une très ...