Carafera ? Carafera pas ? Faut-il aérer les vins avant de les servir ?

 

carafer-vinQuestion existentielle pour de nombreux amateurs de vins, le passage en carafe est-il nécessaire ? Peut-on s’en passer ? Essayons d’y voir plus clair.

Autrefois obligatoire lors des dîners de la « bonne société » où il était d’usage de carafer les vins afin de ne pas passer pour le nouveau riche étalant ses étiquettes prestigieuses, le passage en carafe est aujourd’hui un sujet qui revient souvent au moment d’ouvrir une bouteille de vin, mais ce geste améliore-t-il vraiment les vins ?

Quelques principes :

  • Si vous n’êtes pas sûr du bien-fondé du carafage sur votre vin, dans le doute, mieux vaut s’abstenir. Cette action peut s’avérer catastrophique et vous ne pourrez plus rien y faire ! Mieux vaut laisser le vin s’aérer progressivement dans les verres ou dans la bouteille qui se vide petit à petit.
  • Une méthode simple et sans risque consiste à ouvrir votre bouteille à l’avance (plusieurs heures avant le service), de vous servir un verre (vous aurez le privilège de goûter le vin en avant-première) de sorte à ce que le niveau de la bouteille se situe au niveau des épaules ce qui permettra au vin de s’aérer lentement sans le brusquer.
  • Un autre moyen de vérifier l’utilité du carafage est de verser un peu de vin dans un verre et suivre l’évolution de ce dernier durant une demi-heure. Si le nez du vin ne change pas, que les arômes qui s’en dégagent restent statiques alors un passage en carafe peut être le bienvenu. En revanche si le vin évolue au cours de l’aération alors il sera inutile de le chahuter avec un carafage !
  • La question du carafage et plus particulièrement du décantage (action de verser très lentement le contenu d’une bouteille dans une carafe en laissant le dépôt au fond de la bouteille) se pose souvent lors de l’ouverture des vieux vins. Disons le tout de suite, cette action est souvent dangereuse pour ce type de vin ! En effet après des dizaines d’années passées à l’abri de l’air, une oxygénation rapide peut transformer le vin en une solution imbuvable en quelques minutes. Nous conseillons de privilégier la méthode de l’oxygénation lente (abordée précédemment) après avoir placé la bouteille verticalement deux jours plus tôt afin que les dépôts restent au fond et servir le vin très délicatement pour ne pas remuer le fond. Evidemment tout ceci peut être nuancé quand il s’agit d’un vin particulièrement solide (tannique) dans un grand millésime. Dans ce cas un décantage peut être envisagé. Mais une fois encore, dans le doute, mieux vaut s’abstenir.
  • Les vins qui bénéficient souvent le plus d’une aération en carafe sont les blancs jeunes car cette dernière va permettre de développer leurs arômes fruités.
  • Pour finir, s’il vous semble indispensable de carafer une de vos précieuses bouteilles comme ce Chambertin 1990 ou ce Château Latour 1961 mais que vous souhaitez que vos amis mesurent la chance qui leur est offerte, rien ne vous empêche de remettre le vin dans sa bouteille (avec un entonnoir) après son passage d’une heure en carafe ou de poser la bouteille sur la table à côté de la carafe!

Tous les vins actuellement en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire dans le Blog iDealwine :

Les mots du vin : pigeage, délestage, remontage, vous avez pigé ?

Pourquoi y a-t-il des bulles dans le champagne ?

Les mots du vin : le soufre, ange ou démon ?

Les mots du vin : ni collé, ni filtré, pourquoi ?

Les mots du vin : petits mensonges sur les rendements

Les vieilles vignes sont-elles toujours vieilles ?

Les vendanges en vert, à quoi ça sert ?

On sert le vin blanc très frais et le rouge à température ambiante. Vrai ou faux ?

Le vin blanc c’est pour le poisson et le rouge pour la viande. Vrai ou faux ?

Il faut toujours servir les blancs avant les rouges. Vrai ou faux ?

Pourquoi le vin rouge… est-il rouge ?

Pourquoi les vins sucrés sont-ils … sucrés ?

Tags:

  • Voir les commentaires (3)

  • CALON

    Le dernier paragraphe… Remettre le vin dans sa bouteille est une erreur grossière, cela fait une double décantation… Cela « TUE » le vin…
    C’est dommage car le reste de vos conseils sont très bons.
    JCC.

    • iDealwine

      Bonjour,

      C’est évidemment à éviter avec les vieux vins ou les vins fragiles… Pour les autres vins, il s’agit bien évidemment de verser très doucement dans la carafe en faisant glisser le vin vers le fond, et de faire la même chose si l’on souhaite le remettre en bouteille, ce qui ne brusque guère le vin. Rien n’empêche également d’amener la bouteille vide à table pour la montrer, et de servir en carafe.
      Bien cordialement,
      L’équipe iDealwine

  • Beaux-Vins

    Il aurait été intéressant de faire une véritable distinction entre carafer et décanter parce que votre article distingue très peu les deux notions (surtout quand le titre parle d’aérer le vin). Sinon je déconseille fortement le carafage à la bordelaise (fait de remettre le vin dans la bouteille) parce que ça va perturbé encore un peu plus un vieux vin déjà bien par le passage en carafe.
    Oenologiquement votre,
    Beaux-Vins

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Trophée du vin 2013 : Hubert de Boüard à Angélus et Gérard Perse à Pavie consacrés hommes de l’année

Trophée du vin 2013 : Hubert de Boüard à Angélus et Gérard Perse à Pavie consacrés hommes de l’année

Mercredi 10 janvier se tenait à Paris la remise des Trophées du vin 2013. Cette manifestation organisée par la Revue du vin de France récompensait cette année onze professionnels du ...

En hausse de 1,32% en 2013, l’indice WineDex 100 des grands crus progresse de 88,67% depuis début 2007

Les indices WineDex d’iDealwine ont inscrit en 2013 une progression de 1,32%. Une année de respiration qui fait suite à de longs mois d’emballement spéculatif. Le placement vin demeure, sur ...

Bandol : le domaine Tempier se démarque dans les enchères de vin

Depuis quelques années, une poignée de régions viticoles considérées comme "secondaires" - plus pointues et moins grand public que le trio Bordeaux-Bourgogne-Rhône...