Pourquoi certains vins ne sont-ils pas millésimés ?

Question cruciale cette semaine. Parce qu’ils boudent ? Parce qu’ils ont oublié leur date de naissance ? Vous n’y êtes pas. Parce que le millésime n’est jamais obligatoire ou alors carrément interdit. Et oui, certains n’ont pas le droit de mentionner leur millésime.

Les vins de table sont dans cette catégorie. Sur la table, mais sous l’appellation.

Bien sûr, des petits malins de vignerons rusent et usent de signes cabalistiques pour donner un indice. Par exemple un 8 sur l’étiquette veut dire que c’est du 2008. Oh oh, la ruse de Sioux ! 🙂

Pour les IGP (anciennement vins de pays), la mention du millésime est facultative pour le vin « provenant intégralement de l’année de récolte en cause ». Car on peut mélanger plusieurs millésimes.

Pour les AOP (ex-AOC), c’est la même chose ! Le millésime n’est pas obligatoire du tout. Et selon la législation européenne, on peut mettre jusqu’à 15% du même vin d’une autre année. Bien sûr les producteurs préfèrent revendiquer le millésime car dans l’esprit du consommateur, c’est un gage de qualité. Cela dit regardez la Champagne : ils assemblent plusieurs années pour lisser le goût du vin et assurer une qualité constante. Malins les Champenois.

Recherchez les vins de Champagne actuellement en vente

En savoir plus sur la vinification

Tags:

  • Voir les commentaires (4)

  • Vinodis

    Attention qu’il existe des Vin de Table qui se démarquent volontairement et qui sont excellents (et bien mieux que les vins d’AOC), comme par exemple Casa Cisca de Bodega Castaño (Murcia – Espagne) où le millésime est interdit et noté sur la caisse mais quand on sous-pèse la bouteille, on comprend vite que c’est un vin de super qualité …

  • Sept

    La bouteille lourde est donc un argument de qualité ?

  • Véronique Raisin

    Une bouteille plus lourde peut en effet être un indice sur la qualité du vin (un producteur réservera plus volontiers une qualité de verre supérieure sur sa tête de cuvée que sur son entrée de gamme, coût oblige) cependant il ne faut pas s’y arrêter ! L’habit ne faisant pas le moine (et vice-versa), ce n’est pas parce que l’habillage est beau et luxueux que le vin l’est tout autant… Une seule solution : vérifier par soi-même !

  • Vinodis

    En effet, j’ai acheté une bouteille pour en avoir le cœur net et je peux dire que ça vaut largement les 35€ la quille !

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Décryptage : faut-il conserver ses vins dans leur caisse bois d’origine ?

Sympathique appel au rêve et à la dégustation, les noms de grands crus gravés sur l’étampe des caisses bois font ...

Vin : un logiciel pour mesurer son taux d’alcoolémie

En prévision d’une soirée bien pourvue en belles bouteilles, quoi de plus raisonnable que d’anticiper son taux d’alcoolémie avant de ...

Les 10 questions pour comprendre les bases du vin

Happy 20-20 ! Prenez de bonnes résolutions en ce début d’année, formez-vous... Nos réponses aux 10 questions que vous vous êtes forcément posées un jour !