Connaissez-vous la vitesse d’un bouchon de champagne à l’ouverture ?

bouchon champagne

La vitesse d’un bouchon de champagne lors de son débouchage : nous nous sommes tous posé la question et, heureusement pour nous, un scientifique allemand (particulièrement occupé) est parvenu à la mesurer. Petites explications.

Selon sa théorie, avec une pression de 2,5 bars, on atteint les 40 km/h. La pression à l’intérieur d’une bouteille de champagne est de 5 à 6 bars, trois fois supérieure à celle d’un pneu de voiture. Mais Friedrich Balck (le chercheur qui sait s’occuper et qui ne recule devant rien) a affirmé que l’on pourrait allègrement atteindre les 100 km/h (en ne secouant pas la bouteille au préalable mais en la laissant au chaud avant de l’ouvrir). Puisque l’on vous dit que tout cela est scientifique !

Ainsi naquit la bulle

La maîtrise de la bulle est une technique relativement récente dans le monde du vin. Si elle a fait la fortune de la Champagne, la domestiquer a demandé des siècles de tâtonnements. Son origine, au 17e siècle, se résume sans doute à un heureux hasard : la Champagne est une région fraîche où le thermomètre descend régulièrement en dessous de 15° pendant le mois qui suit les vendanges, stoppant ainsi le processus fermentaire. Le sucre non transformé en alcool restait alors dans le vin. Transporté en tonneaux par voie fluviale ou maritime, le vin de Champagne parvenait ainsi chez le marchand de vins en Angleterre qui le tirait en bouteilles, qu’il scellait ensuite par un bouchon. Au printemps suivant, avec le réchauffement de l’air, la fermentation alcoolique était réamorcée, entraînant à nouveau un dégagement de CO2, cette fois prisonnier de la bouteille jusqu’au moment où celle-ci était ouverte.

Source : Le vin et ses plaisirs, petit guide à l’usage des néophytes de David Cobbold et Sébastien Durand-Viel.

La méthode champenoise

Désormais, les bulles dans le champagne sont créées avec la méthode champenoise. Des vins tranquilles sont élaborés et puis mis en bouteilles, mais en ajoutant une liqueur “de tirage” (avec des levures et du sucre) afin de provoquer une nouvelle fermentation en bouteille. Le vin devient alors effervescent. Vous pourrez découvrir en plus de détail la vinification des champagnes en lisant notre article sur le sujet.

Combien de bulles ?

Autre fait intéressant : selon l’ouvrage Nouveau voyage au cœur d’une bulle de champagne, de Gérard Liger-Belair, il y environ 2 millions de bulles dans un verre de champagne. Il s’agit là d’une moyenne et beaucoup de paramètre peuvent influencer cela, comme la qualité du verre, la température…

Voilà, la prochaine fois que vous ouvrirez une belle bouteille de champagne en compagnie, vous aurez de quoi impressionner votre entourage ! 😉

Consultez la liste des champagnes en vente actuellement sur iDealwine.

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Couv-num-112

Le Rouge & le Blanc : Champagne, Saumur et Jura – découvrez des sélections pointues !

Vous ne connaissez pas le Rouge & le Blanc ? Abonnez-vous et croyez-moi, votre vision du vin va changer ! Quand certaines revues dissertent sur des grands crus de Bordeaux ...

notes primeurs 2eme partie

Palmarès des Bordeaux 2012 en primeur : les meilleures notes des grands dégustateurs – 2ème partie

Après l’analyse des notes des dégustateurs français, publiée hier, passons aux anglos-saxons, avec le verdict de Robert Parker, du Decanter et du Wine Spectator sur les vins bordelais du millésime ...

Primeurs 2017 AOC Margaux

Primeurs 2017 (2) : les coups de cœur de l’équipe iDealwine à Margaux

Notre équipe s’est longuement arrêtée au sein de l’appellation Margaux pour déguster les vins du millésime 2017. Voici leurs impressions.