L’appellation Quarts-de-Chaume classée Grand Cru de Loire

. Une consécration et une exigence d’excellence.

Situé sur la commune de Rochefort-sur-Loire dans le Maine-et-Loire l’appellation Quarts-de-Chaume s’étend sur 43 ha de vignes qui produisent le vin le plus prestigieux d’Anjou. Le Quarts-de-Chaume est un vin liquoreux issu exclusivement de chenin blanc, élaboré à l’aide de raisins botrytisés (attaqués par la célèbre “pourriture noble”, comme à Sauternes) et récoltés en surmaturité.

AOC depuis 1936, cette appellation vient de se voir accorder le statut de Grand Cru par le comité national de l’Inao, le 28 septembre dernier.

Grâce à cette promotion, Quarts-de-Chaume devrait pouvoir accroître sa notoriété. « La mention Grand Cru va situer Quarts-de-Chaume dans les grandes bouteilles de France » commentait Claude Papin, Président du syndicat de l’appellation.

A noter également que l’AOC Coteaux-du-Layon Chaume, (appellation limitrophe de Quarts-de-Chaume) a obtenu quant à elle la mention 1er Cru. Il faudra dire dorénavant : Coteaux-du-Layon 1er Cru Chaume.

Remarquons à ce sujet que le débat était historiquement houleux entre les deux appellations. Les producteurs de Quarts-de-Chaume ont toujours jalousement protégé le prestige et l’individualité de leur appellation. En effet, par deux fois, les viticulteurs de Quarts-de-Chaume s’étaient opposés à deux décrets de 2003 et 2007, instituant l’AOC Chaume comme premier cru des Coteaux-du-Layon, au motif de voir leur notoriété amoindrie par la promotion en premier cru de leurs voisins. Ces deux décrets ont annulés par le Conseil d’Etat en 2005 et 2009.

L’INAO en créant une « hiérarchie dans le prestige » a certainement apaisé les tensions existantes entre les deux appellations Cette décision permet « d’assurer une stabilité dans le vignoble en dégageant la particularité de chaque AOC » précise Jean Louis Buer, le directeur de l’INAO.

Consultez les ventes de vins du Val de Loire

En savoir plus sur les vins de Loire

En savoir plus sur la vinification des vins liquoreux

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • zaz

    N’est-ce pas la première fois qu’une appellation, même peu étendue, est classée intégralement « grand cru » ? Les bons comme les moyens ?
    Et tiens, si l’on classait tous les Banyuls « Grand cru » ? où l’on sait qu’il y a du très bon et du tout venant, ne serait-ce pas la même chose en « Quart de Chaume » ?

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Offre iDéale : Tour des Gendres, superstar de Bergerac

Pour cette Offre iDéale, nos pas nous guident cette fois-ci à la découverte de l’un des domaines phare du sud-ouest, ...

Pommard 1er cru et Nuits Saint-Georges… Un sommet !

C’est le moment où jamais de faire entrer dans votre cave deux cuvées aussi magiques qu’emblématiques de ce que l’on ...

Le Muscadet | Un champ des possibles extraordinaire

Depuis des décennies les vignerons du muscadet jouent avec leurs différents sols et méthodes de vinification, la seule chose qui ne change pas c’est le cépage !