Clos Cibonne et son cépage fétiche, le tibouren

Clos-Cibonne-généralLes rosés du Clos Cibonne, produits aux portes de Toulon, ont une personnalité folle avec leur cépage rare et typiquement provençal, le tibouren. Une cuvée “facile” et une cuvée plus “sérieuse”, mais deux vins qui vont vous surprendre et qui changeront certainement le jugement de vos amis sur les rosés provençaux !

Le domaine du Clos Cibonne est merveilleusement situé entre Toulon et Hyères, sur la commune du Pradet, tout près du cap de Carqueiranne. Il est adossé au petit massif de collines de la Colle Noire qui dominent les rochers rouges plongeant dans l’azur de la mer Méditerranée.

Foudres CibonneLe nom du domaine perpétue le patronyme de Jean-Baptiste de Cibon, ancien propriétaire des lieux. A sa mort en 1797, la propriété fut vendue en partie aux ancêtres de la famille Roux qui, depuis plusieurs générations, habite et exploite le domaine.C’est dans les années 30 que la propriété s’est orientée vers une culture exclusive de la vigne sous l’impulsion d’André Roux qui avait pressenti la vague du « rosé de Provence ». Ce précurseur fit le choix d’un cépage original et peu répandu bien que typiquement provençal, le tibouren. Il procéda à l’arrachage de cinq hectares de vieilles vignes, sauf les quelques très vieux pieds ce cépage, jalousement conservés, et dont de précieux greffons permirent de replanter, petit à petit, tout le domaine. André Roux y ajouta quelques plants de grenache, cinsault et syrah pour avoir droit à l’appellation Côtes de Provence. Aujourd’hui, même si l’on trouve parfois (mais rarement) un peu de tibouren dans d’autres vins provençaux, le Clos Cibonne reste le grand ambassadeur de ce cépage en France et sans doute dans le monde !

Vue Mer CibonneAlors que le tibouren était il y a bien longtemps uniquement un destiné aux vins rouges, Clos Cibonne s’est donc démarqué en produisant une part très importante de rosés à partir de ce cépage. Un rosé vineux, possédant pour une fois un joli caractère, que de nombreux vacanciers ont pu découvrir dans quelques bons restaurants voisins. Par exemple à L’Oursinado, à quelques centaines de mètres de Clos Cibonne et dont les terrasses abritées de pins parasols qui dominent la mer scintillante face à la presqu’île de Giens, sont tout simplement un des endroits les plus magiques de la côte. Boire un Clos Cibonne “Tibouren” rosé sur une friture de tout petits rougets ou sur des supions simplement sautés face à un tel paysage ne peut qu’engendrer de grands souvenirs…

Verres CibonneSur un vignoble de 15 hectares, le domaine produit donc essentiellement des vins rosés mais aussi des rouges.Depuis quelques années Clos Cibonne a lancé une gamme “Tendance”, tant en rosé qu’en rouge, qui propose des vins faciles à apprécier, très fruités.La gamme classique comprend deux cuvées en rosé : le Tradition, un quasi pur tibouren élevé en foudre, et la cuvée des Vignettes (du nom de la rade de Toulon toute proche) qui est produit à partir des plus vieilles vignes de tibouren du domaine (plus de 50 ans) et également élevé en foudres.La gamme classique propose aussi deux vins rouges : une cuvée “Tradition” qui est un assemblage de tibouren (très majoritaire) et de grenache, et la cuvée “Vieilles Souches”, un assemblage des plus vieilles vignes de tibouren, de syrah et de grenache.
Cet ensemble de vins allie la plus grande tradition authentiquement provençale à une modernité de bon aloi.

A découvrir absolument !accompagnera un apéritif “sérieux” et un repas de salades et de poissons grillés.

Retrouvez les vins du Clos Cibonne sur iDealwine

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Tout savoir sur les rosés

Quels accords à table avec un rosé ?

Le marché français des vins rosés se porte très bien

La production de vins rosés, des chiffres édifiants

Peut-on faire vieillir un rosé ?

Champagne : osez le rosé !

 

jfdghjhthit45
zp8497586rq
zp8497586rq

Tags:

Vous aimerez aussi

Bordeaux : la revanche des « petites » appellations de la rive droite

Sous la plume de Jean-Francis Pécresse, Les Echos publiaient il y a quelques jours un article sur « la revanche […] pour les grands terroirs méconnus du Bordelais » : ...

La Monardière : des vins naturels et dans la plus pure tradition de Vacqueyras

Martine et Christian Vache produisent avec leur fils Damien des vacqueyras naturels (bio) et dans un style très classique et traditionnel, dans le bon sens du terme. Leurs vins expriment ...

hermitage paul jaboulet aîné enchères

Belles enchères : franc succès pour les grandes signatures du Rhône

La dernière vente aux enchères iDealwine, au-delà même de la bouteille d’hermitage La Chapelle 1961, a consacré les fleurons de la région rhodanienne. En Alsace, les rieslings du domaine Trimbach ...

Partages