Le domaine Arlaud : LA valeur montante de la Côte de Nuits

Domaine Arlaud
©domainearlaud.com

Cette semaine, nous souhaitons vous faire découvrir ce domaine que nous venons de faire rentrer dans notre gamme : le domaine Arlaud. Un patrimoine viticole magnifique, une culture de la vigne quasi-irréprochable (en bio et biodynamie, labours à cheval), des vinifications et des élevages précis : telles sont les clefs de la qualité des vins d’Arlaud, purs, authentiques et élégants.

Fondé après la seconde guerre par Joseph Arlaud et son épouse Renée, le domaine Arlaud, à Morey-Saint-Denis, est aujourd’hui dirigé par la troisième génération : Bertille, Cyprien et Romain. Le vignoble de 15 hectares comprend de très beaux terroirs de la Côte de Nuits, et comptent plusieurs grands crus : Clos de la Roche, Clos Saint-Denis, Charmes-Chambertin et Bonnes-Mares.

Le vignoble est certifié en agriculture biologique depuis 2004 et en biodynamie depuis 2014. Le labour à cheval est utilisé sur une partie des vignes pour éviter le tassement et le compactage des sols.

Un nouveau chai a été construit en 2003, privilégiant les flux par gravité. Les fermentations s’effectuent naturellement, sans ajout levures, d’enzymes, de tannins œnologiques ou de tout autre produit œnologique, afin de préserver l’authenticité des vins et leur expression du terroir. Les élevages durent entre 14 et 16 mois en fûts, avec une proportion de bois neuf allant de 15 à 30% selon les cuvées et les millésimes.

Ce domaine fait clairement parti des valeurs montantes de l’appellation (et même déjà des valeurs sûres, d’ailleurs !). Il produit de très beaux vins, d’une grande finesse, élégants et très purs.

domaine Arlaud
©domainearlaud.com

On trouve actuellement en vente les cuvées suivantes :

Morey Saint-Denis 2013

Le morey-saint-denis village est produit sur une parcelle d’un hectare, avec des vignes âgées de plus de 35 ans. Il est élevé en fûts de chêne entre 14 et 18 mois (25% de neuf). Le nez est élégant, avec des arômes de fruits rouges (framboise) et des notes poivrées. La bouche est équilibrée, avec une jolie tension et de beaux tanins. A table, ce vin accompagne très bien les plats de viandes rouges ou de gibiers.

Gevrey-Chambertin 2013

15/20 RVF

Ce gevrey-chambertin est produit sur une parcelle d’environ un hectare, avec des vignes âgées d’une trentaine d’années. Il est élevé en fûts de chêne durant 14 à 18 mois (avec 25% de neuf). Au nez, il livre des arômes viandés qui se mêlent aux arômes fruités (cassis notamment) et aux fines notes boisées. La bouche montre une grande délicatesse dans la matière et la finesse des tanins, de la fraîcheur et une bonne persistance aromatique. Ce vin aux arômes puissants et aux tanins bien présents (quoi que bien intégrés), est parfait pour accompagner des plats de gibiers.

Morey Saint-Denis 1er Cru Aux Chéseaux 2013

16/20 RVF

Le morey 1er cru Aux Chesneaux provient d’une parcelle de 71 ares située au Nord de Morey Saint-Denis, contre l’appellation Charmes-Chambertin. Les vignes ont été plantées en 1980. Les fermentations sont effectuées uniquement avec levures indigènes et les élevages, menés en fûts de chêne, durent entre 14 et 18 mois, avec 25 à 30% de bois neuf. Au nez, cette cuvée développe des arômes de fruits noirs (cassis, myrtille) et de cerise. En bouche, on trouve de l’ampleur, de la richesse et une belle trame tannique. Ce vin est clairement taillé pour accompagner des viandes de caractère (viandes rouges et gibiers à poils ou à plumes)

Morey Saint-Denis 1er Cru Les Blanchards 2013

Le morey Les Blanchards provient d’une petite parcelle 27 ares dont les vignes sont âgées de plus d’une cinquantaine d’années. Elle est élevée en fûts de chêne durant 14 à 18 mois (25% de neuf). C’est un premier cru haute couture, aux arômes de cassis, de prune et à la matière soyeuse, très équilibré. Ce vin accompagne bien les viandes rouges et gibiers.

Chambolle-Musigny 1er Cru Les Sentiers 2013

Le chambolle Les Sentiers provient d’une petite parcelle de 23 ares aux sols argilo-calcaires et dont les vignes ont été plantées en 1966. Les fermentations sont réalisées avec les levures indigènes avant l’élevage, en fûts de chêne (25% neuf) pendant 14 à 18 mois. Cette cuvée exprime des arômes intenses de fruits rouges et noirs. En bouche, les tanins se montrent très soyeux, il y a une grande subtilité dans la matière et les saveurs, avec tout de même une acidité bien présente, mais agréable et une longueur très appréciable. Ce vin est parfait pour accompagner des viandes rouges ou certains gibiers (à plume notamment).

Clos de la Roche Grand Cru Domaine 2013

18/20 RVF

Le Clos de la Roche est un vin rare (production d’environ 2000 bouteilles), produit sur une parcelle de moins d’un demi-hectare, aux sols argilo-calcaires. Une partie des vignes a été plantée en 1978 et l’autre partie en 1990. Le nez est expressif et complexe, aux arômes fruités (cerise, mûre) et épicés cannelle, pain d’épice). Au palais, se découvre une matière sublime, soyeuse, concentrée, une belle aromatique, une agréable acidité et un grain de tanin d’une finesse incomparable. Sans oublier la finale : longue et délicate.

Bonnes-Mares Grand Cru 2013

18/20 RVF

Le bonnes-mares provient d’une petite parcelle de 20 ares, constituée de sols argilo-calcaires, avec des argiles rouges et blanches. Les vignes ont été plantées en 1979. Les vendanges sont partiellement égrappées et les fermentations sont réalisées en cuves bois, avec uniquement les levures indigènes et la pratique de quelques remontages et pigeages ; l’élevage s’effectue en fûts de chêne (80% neuf) durant 16 à 18 mois. Ce grand cru exhale de jolis arômes fruités (myrtille framboise et cerise notamment), avec de légères notes d’épices douces (cannelle et réglisse). La bouche affirme d’emblée un grand raffinement avec une matière aérienne, de la rondeur, une grande profondeur et de jolis tanins enrobés. La finale, intense et particulièrement longue, est superbe.

Le domaine Arlaud – Ce qu’en disent les guides :

* La Revue du Vin de France

« Avec l’arrivée de la jeune génération, le domaine Arlaud s’impose comme l’une des valeurs montantes de Morey-Saint-Denis. Bertille, la sœur, est aux labours avec son cheval, Cyprien et Romain interviennent en cave comme dans les vignes. Le trio a perçu rapidement qu’il n’était nul besoin d’élaborer des vins extraits pour viser l’excellence : des raisins sains et de haute qualité suffisent. Avec un travail des sols portant ses fruits, des élevages de mieux en mieux maîtrisés et des notes boisées mieux intégrées, les vins sont d’une grande pureté, fins et très élégants, dont un clos-saint-denis vinifié en vendange partiellement égrappée. Somptueux.

Les vins : le bourgogne roncevie 2013 est déjà délicieux par ce fruit croquant et le caractère digeste qu’il dégage, c’est un bon vin pour un plaisir au quotidien. Malgré une légère réduction, le gevrey-chambertin s’impose avec un fruit épuré mais intense et une sensation de raisin frais. Il a de l’étoffe et une belle élégance. Avec le chambolle-musigny, on monte en finesse, le cœur de bouche est plus concentré et compact. Il faut le laisser grandir tranquillement. Le morey-saint-denis échezeaux offre un fruit juteux qui sent la cerise bien mûre. La bouche veloutée, avec un tanin doux, nous régalera par le plaisir d’un fruit juvénile. Il grandira avec bonheur dix ans et plus. Les Ruchots se montre plus épicé avec une touche de curry au nez. La bouche, racée en diable, délivre une matière d’un magnifique équilibre, entre maturité, structure et des tanins présents, mais fondus dans le fruit. Somptueux. Avec le gevrey-chambertin Aux Combottes, son nez est somptueux, fin, nuancé et très floral. La bouche est dans le même esprit, épurée, précise, avec des tanins d’une belle élégance. Un vin tout en longueur où la puissance sert l’élégance. Dans la série des grands crus, le charmes-chambertin a une belle masse de fruits qui ressurgit au nez, accompagnée par une note sanguine, de fer, de ronce et de cassis bien mûr. La bouche libère un fruit juteux, ample et doux, qui s’étire en longueur avec finesse. Le bonnes-mares est dans l’empreinte du raisin et dans le floral ; la complexité est accrue. Un raffinement épuré dans cette bouche puissante, énergique, qui impulse un fruit magnifique. Quant aux deux grands crus de morey-saint-denis, le clos de la roche offre une approche tellurique plus forte. La grâce, l’élégance et la finesse sont du côté du clos saint-denis. »

 

Consultez les vins du domaine Arlaud en vente actuellement

Consultez tous les vins de Bourgogne en vente actuellement

 

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Achat direct : en 500 cuvées, un choix des meilleurs vins rouges de Bourgogne

Château Haut-Bailly : l’excellence des Graves, entre tradition et modernité

Domaine de La Vieille Julienne : de la finesse et de l’élégance à Châteauneuf-du-Pape

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Joseph Colin | Les grands vins de la Côte de Beaune

Portrait d’un vigneron discret, producteur de grands vins bourguignons cristallins et d’une élégance folle.

pave de boeuf sauce bordelaise

Recette de la semaine – Pavé de bœuf sauce bordelaise

Rien de tel qu’une bonne viande rouge saignante pour mettre en valeur un joli vin de Bordeaux. Surtout si elle est accompagnée d’une petite sauce bien relevée et longuement mitonnée…

clos de tart vente

Le Clos de Tart change de main : bonne ou mauvaise nouvelle ?

C'est officiel désormais, le Groupe Artemis, société d'investissement de la famille Pinault, rachète les 7,53 hectares du Clos de Tart, monopole classé grand cru à Morey-Saint-Denis en Côtes de Nuits. ...