Recette de la semaine – « Le » poulet rôti

Plat familial par excellence, le poulet rôti peut se transformer en un régal dominical en « soignant » sa cuisson pour qu’il soit doré à point tout en restant moelleux. Un cru du Beaujolais ou un blanc du Mâconnais seront ses amis !

Préparation : 15 min
Cuisson : 1h15 à 1h20

Pour 4 personnes

Ingrédients

1 poulet fermier (entre 1,5 et 1,7 kg)
3 têtes d’ail
Huile d’olive
Sel et poivre du moulin

Préparation

Commencer par saler et poivrer généreusement l’intérieur du poulet et ajouter une bonne noix de beurre à l’intérieur. Vous pouvez également y glisser deux brins de romarin ou de thym.

Poser le poulet dans un plat qui soit de préférence de la taille de la volaille. L’enduire d’une fine couche d’huile d’olive en le massant. Saler légèrement l’ensemble de la volaille sous toutes ses faces.

Mettre le poulet à four froid réglé à 190° en chaleur tournante. Démarrer la cuisson sur une des deux cuisses. Au bout de 15-20 minutes retourner le poulet sur l’autre cuisse. Laisser rôtir pendant 15-20 minutes puis placer le poulet sur le sur le dos.
Ajouter à ce moment seulement (donc au bout de 30-40 minutes après le début de la cuisson) les gousses des trois têtes d’ail avec leur peau en les disposant tout autour du poulet.

Poursuivre la cuisson pendant 30 à 40 minutes selon le poids du poulet.

Penser à l’arroser très régulièrement jusqu’à la fin de sa cuisson.

Enfoncer la pointe d’un couteau ou une aiguille dans l’articulation avant la cuisse pour savoir si le poulet est cuit. Si le jus s’écoule clair, le poulet est cuit. Si le jus est rose, poursuivez la cuisson jusqu’à ce que le jus s’écoule clair.

Sortir le poulet du four et le laisser reposer sur une assiette, le croupion en l’air, au bord du four éteint, porte ouverte : le jus va ainsi se répartir dans la chair du poulet et la parfumer plus intimement.

Pendant ce temps de repos, retirer l’excédent de gras du plat de cuisson, par exemple en le laissant simplement couler dans l’évier.
Ajouter environ 10 cl d’eau et bien mélanger au jus, tester l’assaisonnement en sel et en poivre, puis verser le jus dans une saucière avec les gousses d’ail confites. On peut aussi le transformer en une sauce plus onctueuse en ajoutant simplement un petit peu de beurre (environ 100 g) en mélangeant le tout et en émulsionnant au fouet.

Découper le poulet et servir aussitôt avec le jus ou la sauce dans une saucière à part.

Idéal avec une bonne purée maison !

L’accord iDéal

Beaujolais
Vin blanc du Mâconnais
Volnay
Mercurey (rouge ou blanc)
Rully (rouge ou blanc)

Accéder aux vins actuellement en vente sur iDealwine

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez un accord met et vins

Nos conseils pour bien associer un plat et un vin

Consultez toutes nos recettes

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Bordeaux : pourquoi faut-il se ruer sur le millésime 2016 ?

Très grand millésime pour les vins rouges et millésime fort honorable pour les blancs secs et liquoreux, le 2016 est LA bonne affaire de ces dernières années à Bordeaux.

Recette de la semaine : rillettes de maquereau et de saumon

Plutôt que les sempiternelles olives et cacahouètes, si vous personnalisiez vos apéritifs avec une préparation maison qui ravira vos invités ? Par exemple des rillettes de poisson, faciles à réaliser, ...

clos triguedina cahors vin noir languedoc

Clos Triguedina : Jean-Luc Baldès, ou l’excellence de Cahors

Jean-Luc Baldès, héritier d’une famille d’exploitants viticoles à Cahors depuis six générations, est de ces vignerons qui portent haut les couleurs de leur région et symbolisent les progrès réalisés au ...