Rachat du Château Barateau à Bordeaux : tchin-Chine !

Vingt ? Trente ? Voire quarante ? Combien de châteaux bordelais ont été achetés récemment par des investisseurs chinois ? Les observateurs semblent dépassés… Coup de projeteur aujourd’hui sur une de leurs dernières acquisitions, le Château Barateau.

Si les ventes de vins explosent en Chine depuis quelques années, les hommes d’affaires locaux, qui possèdent des liquidités impressionnantes depuis l’explosion économique de leur pays, ont décidé de franchir le pas en devenant eux-mêmes producteurs de leur boisson favorite. Et, pour le moment, c’est essentiellement dans le Bordelais qu’ils font leurs emplettes.

En quelques mois, c’est au moins une trentaine de châteaux qui ont été ainsi rachetés, mais certaines transactions concernant de petits domaines secondaires ne sont sans doute pas encore comptabilisées. Jusqu’ici, ces achats ne touchent pas encore les appellations les plus prestigieuses, mais il y a quelques semaines, c’est tout de même un beau domaine du Haut-Médoc, le Château Barateau, qui a été acquis par le groupe chinois Marvelake Wine, représenté par M. Xiang Li. Dans la transaction était également inclus le Château Lafon, à Listrac. Le Château Barateau, un Cru Bourgeois situé à proximité immédiate des châteaux Lagrange et La Tour Carnet est, jusqu’ici, l’achat le plus prestigieux réalisé par les Chinois.

Monsieur Li, le nouveau propriétaire, s’est déclaré ravi de devenir « un paysan en Bordelais. » Il a ajouté : « J’aime le style de vie de cette région. Me promener dans les vignes me rappelle l’odeur de la terre dans notre village, quand mes parents travaillaient aux champs. » Mais celui qui a visité une cinquantaine de propriétés bordelaises en deux ans, avant de choisir le Médoc, est un paysan fortuné. Installé près de Shanghai, il possède depuis le début des années 1990 un grand groupe immobilier. Lui-même amateur de bonnes bouteilles, il a souhaité en 2007 se diversifier dans le monde du vin. Voilà comment est né le département viticole de ce groupe déclarant un milliard d’euros de chiffre d’affaires. Il a commencé par acheter du vin en vrac (Amérique du Sud, Languedoc…) pour confectionner sa propre marque. Mais rapidement, Monsieur Li a voulu accélérer sa démarche: « Il fallait aller plus loin pour proposer une meilleure qualité. Autant acheter des propriétés, et comme Bordeaux est le meilleur vin du monde… » a ajouté Xiang Li.

Le Château Barateau, jouxtant l’AOC Saint-Julien, compte 24 ha de vigne (plus 16 de bois) pour 150 000 bouteilles produites (vendues de 9 à 12 euros en France). Dans le même temps, le groupe chinois a acquis, à 10 km de là, en AOC Listrac, le château Lafon (15 ha). Les investissements de Monsieur Li ne devraient pas s’arrêter là : « Nous n’aurons pas assez de vin, il nous faut encore acheter de 60 à 100 ha… suivant les prix », précise-t-il. Quelques hectares sont visés du côté de Pauillac, une vingtaine d’autres à Saint-Laurent, ainsi qu’un cru classé de la rive droite, à Saint-Émilion.

Xiang Li se rendra régulièrement sur ses nouvelles propriétés bordelaises : « Quand tout sera mis en place, je viendrai pour mon plaisir. Mes amis sont déjà presque convaincus d’acheter comme moi des vignobles à Bordeaux. » Ainsi, les achats de châteaux bordelais par des Chinois risquent encore de s’amplifier. Mais la région compte tout de même plus de 7 000 propriétés !

A lire également :

Grande première : un Chinois achète des vignes en Bourgogne !

Bordeaux : des investisseurs chinois rachètent quatre domaines viticoles

L’actrice chinoise Zhao Wei investit à Saint-Emilion

Nouvelle acquisition d’un vignoble bordelais par un chinois

Consultez les ventes de vin de Bordeaux sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

EN savoir plus sur le classement des vins de Bordeaux

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

raisin

Menaces sur la collection de cépages du domaine de Vassal

Le domaine de Vassal est une propriété de l’Inra (Institut national de la recherche agronomique) où sont conservées près de 4 000 variétés de vignes provenant de 50 pays. Une ...

couple & wine

Le ministre de la Communication britannique salue la communication des vins et spiritueux sur Internet

Le ministre anglais de la Culture et de la Communication, Ed Vaizey, a salué la responsabilisation des acteurs britanniques de la filière vins et spiritueux sur la protection des jeunes ...

Les ateliers gourmets du Grand Tasting 2010 : de sublimes accords au programme

Pour mieux apprécier les meilleurs vins, le Grand Tasting Paris a choisi de laisser les grands chefs s’exprimer, et préparer des accords de rêve. Lisez plutôt le programme de ces ...