Qu’est-ce que l’apogée d’un vin ?

La Mouline Guigal 1985

Vous en avez forcément déjà entendu parlé. Toute amateur rêve de déguster ses flacons à leur apogée. Mais qu’est ce que l’apogée d’un vin ? Faut-il attendre ou se dépêcher de déguster votre bouteille? On vous dit tout ou presque pour que vous puissiez enfin vous dire : « c’était le bon moment ».

Pour commencer, réglons tout de suite un point qui souvent fait débat : l’apogée est un mot masculin. Oui ! Il définit le point de l’orbite d’un corps céleste (une planète par exemple) où la distance avec la terre est maximale. L’apogée est donc également un terme qui s’applique au vin et à la dégustation, pour indiquer la période idéale de consommation, celle à laquelle le vin aura atteint sa plénitude en termes d’arômes et de texture.

Le vin est un produit vivant

On ne le répètera jamais assez, le vin est un produit vivant. Il évolue avec l’âge et présente la particularité – tout au moins pour les meilleurs vins – de se bonifier avec le temps. On identifie généralement trois âges au vin : l’enfance, la jeunesse et la maturité. Passés ces trois périodes, le vin va lentement entamer sa phase de déclin. Pour autant, il ne sera pas forcément mort, il impressionnera peut-être moins, et procurera un plaisir gustatif plus subtil, mais parfois avec peut-être davantage d’émotion.

Existe-t-il donc une période idéale pour consommer un vin ? « Un bon vin doit être bon tout le temps » avait coutume de dire Henri Jayer, l’un des vignerons les plus emblématiques de Bourgogne. Il est vrai qu’à chacun de ces trois âges le vin présentera des qualités différentes. La notion de période idéale pour déguster un vin est donc, pour partie, subjective. Tout est affaire de goût. Certains amateurs recherchent la pureté du fruit dans un vin, d’autres préfèreront attendre que la matière se montre fondue, harmonieuse.
Très jeune, le vin se montrera fougueux, avec un fruit intense au nez comme en bouche. La gourmandise avant tout donc mais pas encore toute sa complexité.
– Passées quelques années, le vin peut se refermer. Les arômes se font plus discrets, moins prononcés.  Et le vin peut apparaître décevant.
A son apogée, le vin atteint sa plénitude. Pour un blanc de garde, un grand vin blanc de Bourgogne montrera par exemple de superbes arômes de cire, de miel et une grande richesse. L’acidité présente à ses début aura tendance à s’effacer, à la condition bien sûr qu’elle ait été là au départ, ce qui n’est pas toujours le cas, notamment en raison des conditions climatiques. Pour un rouge, le vin montrera des arômes d’évolution, qui pourront revêtir les caractéristiques de sous bois dans le cas d’une année froide, ou des fruits mûrs ou compotés dans une année chaude. Peuvent s’y ajouter des arômes de tabac, de cuir ou même de truffe. En bouche, le vin se montrera plus délicat avec l’âge, comme délesté de ses tanins. La dégustation d’un vin mûr nécessite un apprentissage. Il est en effet nécessaire de s’adapter à ces vins qui peuvent parfois, étonner, voire ne pas être compris. Le vin devient beaucoup plus fluet, et joue sur la nuance, un bonheur pour les amateurs, un objet non-identifié pour les non-inités !

« Un bon vin est bon tout le temps » mais…

Palmer 1970 1990 2009

La phrase d’Henri Jayer est effectivement valable, notamment pour les flacons exceptionnels de Bourgogne qui présentent ce caractère unique d’être accessible à tous les âges. Cette capacité peut également être attribuée au travail menée en biodynamie, qui préserve le fruit du vin, et lui confère une réelle gourmandise dans sa jeunesse sans pour autant l’empêcher de vieillir.

Comment savoir qu’un vin est prêt à boire ?

Avant la forte hausse des prix intervenue depuis le début des années 2000, nombreux étaient les amateurs qui avaient pour habitude d’acheter une caisse de vins de 6 à 12 bouteilles et d’ouvrir leurs flacons petit à petit. Chaque dégustation amène en effet l’amateur à voir où en est le vin et si le fameux apogée est bien atteint. Pour un vin blanc, il faut mesurer si le vin est encore porté par l’acidité. Lorsque celle-ci aura totalement disparu, le vin blanc pourra sembler plus plat. Pour un vin rouge, on estimera la masse tannique du vin, par comparaison avec les autres composants aromatiques. Un rouge à son apogée en dispose encore, mais ces derniers sont assagis. Et l’astringence à quant à elle totalement disparu. Il est vrai cependant qu’avec le prix des vins, une caisse de douze bouteilles d’un premier cru classé de Bordeaux peut s’avérer inabordable.

Quand on n’a pas les moyens de mettre à l’épreuve de la dégustation une caisse entière de vin, certaines pratiques de vinification propres aux différentes régions viticoles ou à un vigneron permettent toutefois de se faire une idée de l’apogée des vins concernés. Le fait d’élever le vin en barrique, par exemple, le rendra moins accessible jeune. Quand le bois se révèle prédominant au nez, il peut parfois occulter la gamme aromatique du vin dans sa complexité. D’autre part, on peut établir la relation suivante : pour qu’un vin puisse vieillir, il doit contenir suffisamment de matière (du « gras » pour les blancs, des tanins pour les rouges) mais aussi de l’acidité, gage d’une bonne garde. Si le vin manque de l’une de ces composantes, alors il ne pourra pas vieillir correctement et devra être bu relativement rapidement.

Certains vins très riches en tanins sont taillés pour la garde. C’est le cas des grands crus classés de Bordeaux, par exemple. De ceux de la vallée du Rhône également, de l’Hermitage ou de Côte-Rôtie, au nord, à Châteauneuf du Pape, aus sud. Mais on pense aussi aux grands vins rouge du Sud de la France, ceux de Bandol notamment, à l’instar du Château Pradeaux, dont les vins sont capables de patienter en cave plus de 50 ans, les tanins laissant alors la place à un vin d’une incroyable finesse. Pour ces vins, la dégustation de millésimes jeunes se révèle une épreuve beaucoup plus compliquée. Le vin possède des tanins très sévères qui le rendent difficile à apprécier.

Enfin, n’oublions pas les effervescents ! Ces derniers peuvent également vieillir. Les grandes maisons  (Krug, Dom Pérignon, Bollinger etc.)  produisent des vins qui se bonifient avec le temps. Le problème est evidemment la bulle. Si l’on désire profiter d’un champagne d’un certain âge, mais doté d’une bulle encore bien présente, on pourra se tourner vers les cuvées RD (Récemment Dégorgé) ou DT (Dégorgement Tardif) de chez Bollinger et Jacquesson. Sinon, on pourra également profiter d’un vieux champagne, comme on déguste un grand meursault à son apogée, avec des arômes de truffes, de cire et de miel, mais dont la bulle a pratiquement disparu. Un expérience inoubliable. Pour plus d’informations : Un champagne peut-il se conserver ?

A chaque millésime, son exception

Yquem robes verticale

Evidemment, la richesse d’un vin dépend du millésime qui l’a vu naître. Tous les vins d’un même domaine ne sont pas dotés de la même capacité de vieillissement, celle-ci varie considérablement selon les millésimes. Un petit tour vers notre saga des millésimes vous permettra de mesurer – dans les grandes lignes – si votre vin est prêt à boire ou non.

Enfin, sur les pages de présentation des vins en vente, nous nous efforçons de vous indiquer à quel moment intervient l’apogée du vin. Cette estimation s’appuie sur notre expérience, et également sur les dégustations des professionnels (Parker, Bettane+Desseauve, RVF). Peut-être la façon la plus sûre de ne pas se tromper ;).


Et pour ceux qui ne veulent pas attendre ?

Tout amateur le sait bien, il en faut, parfois, de la patience, pour laisser le temps au vin d’atteindre son apogée. Mais tout n’est pas perdu pour autant ! Il existe des façons de tricher J. N’imaginez pas obtenir avant l’heure des  arômes d’évolution en goûtant un vin très jeune, en revanche il est possible de « l’ouvrir » : certaines astuces et divers accessoires permettent d’assagir les tanins d’un vin ou de rendre ses arômes plus intenses.  Pour cela, on ne saurait trop vous conseiller de lire cet article : Faut-il aérer les vins avant de les servir ?

Si vous devez retenir qu’un élément : ne demandez jamais un « vin de garde » à votre caviste si vous désirez le boire dans la soirée. Cette notion de vin de garde, vous l’assimilez peut-être à un « grand vin ». Le caviste, lui, pourra penser que vous souhaiter acheter ce vin pour l’oublier quelques années au fond de votre cave. Au contraire, demandez lui (ou à nous, aussi J) un vin prêt à boire. Il ne s’agira pas forcément d’un vin déjà doté de plusieurs dizaines d’années, mais si vous vous tournez vers certaines appellations réputées pour produire des vins prêts à déguster rapidement (c’est notamment le cas parmi les crus du Beaujolais, ou dans la Loire, ou encore en Côte Chalonnaise), vous trouverez des vins moins concentrés, plus fruités et qui se montreront immédiatement flatteurs.

Consultez la vente de vins matures, en achat direct.

Tous les vins actuellement en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Des règles générales peuvent être établies pour savoir à quel âge on peut déguster un vin :

Les trois âges des vins rouges
Les trois âges du vin blancs

A lire dans le Blog iDealwine :
Un champagne peut-il se conserver ?
On sert le blanc avant le rouge : vrai ou faux ?
A quel moment faut il servir un vin ?

 


 

  • Voir les commentaires (2)

  • madaue

    Bonjour

    Dans votre site a la rubrique apogée ,vous marquez selon les cas les années de garde ,a partir de quand et jusque ‘a quand il peut et bu ,ou a boire ou de collection
    Comment interpreter qd vous ne dites rien (apogée : .).. Pas encore a boire ou pas d’opinion

    • iDealwine

      Bonjour,

      Lorsqu’il n’y a pas d’apogée indiqué, c’est uniquement parce que nous ne l’avons pas encore rempli (nous faisons l’opération vin par vin, ce qui est assez long). Nous faisons notre possible pour indiquer un maximum d’apogée et poursuivons le travail.
      Bien cordialement,
      La rédaction

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Achat direct : 1000 grands vins à partir de 7 euros !

Près de 1 000 grands vins issus de toutes les régions et à tous les prix, qui d'autre qu'iDealwine peut vous offrir une telle vente ?! Et comme l’attrait pour ...

Les Chinois boivent plus de vin

En 2012, la Chine pourrait accéder au 8e rang des pays consommateurs de vin, dépassant la Roumanie et la Russie*. ...

Manuel Peyrondet, de Taillevent, élu meilleur sommelier de France 2008

Manuel Peyrondet vient d’être sacré lundi soir à Perpignan. Le jeune sommelier du restaurant Taillevent à Paris a décroché le ...

Partage(s)