Château Figeac, une nouvelle équipe de choc pour revenir au tout premier plan

Chateau_FigeacGrand cru classé B de Saint-Emilion, le Château Figeac enchaine les coups durs et les déceptions ces dernières années. Après la disparition de Thierry Manoncourt, propriétaire légendaire du château, en 2010, une autre mauvaise nouvelle frappe le château fin 2012 : Figeac ne fait pas partie des promus au rang de grand cru classé « A », comme ses voisins Pavie et Angélus. Une situation qui n’est pas sans incidence sur le cours des vins de Château Figeac.

La décision de maintenir Figeac au rang de grand cru classé B a certes été jugée injustifiée et incompréhensible par certains. Et pourtant le verdict du marché s’est révélé sans appel : la cote iDealwine indique clairement que l’écart s’est creusé entre les prix de Château Figeac et ceux des Châteaux Angélus et Pavie, boostés par leur promotion au rang de premier cru classé A à l’automne dernier. L’écart de prix est au minimum du simple au double sur les millésimes des années 2000.

Cote iDealwine des vins de Château Figeac, Château Angélus et Château Pavie

Figeac

Angélus

Pavie

2008

70 €

148 €

140 €

2007

57 €

118 €

112 €

2006

66 €

186 €

114 €

2005

106 €

243 €

198 €

2004

62 €

153 €

95 €

2003

65 €

187 €

195 €

2002

60 €

124 €

100 €

2001

75 €

173 €

139 €

2000

120 €

286 €

324 €

 

Aujourd’hui les propriétaires du domaine se trouvent donc dans l’obligation de se renouveler. Le seul moyen pour permettre à Figeac de regagner son statut de vin incontournable et de retrouver sa place au sein de l’élite de Saint-Emilion.

Pour cela, la famille Manoncourt, dont Marie-France, l’épouse de Thierry, et ses quatre filles, héritières du domaine, prend ces derniers temps des décisions dans l’espoir de faire bouger les choses. En premier lieu, Jean-Valmy Nicolas a été nommé co-gérant de la société d’exploitation il y a quelques semaines. Occupant le même poste au sein de l’une des plus importantes propriétés de Pomerol, La Conseillante, qui appartient à sa famille, Jean-Valmy Nicolas assure qu’il travaillera dans le respect de chacun des deux domaines et sans conflits d’intérêt. Une de ses missions principales est de « mettre en place une nouvelle direction générale et d’impulser une nouvelle stratégie commerciale (en resserrant les liens avec la place de Bordeaux). »

Mais le dernier arrivé de l’équipe Figeac, c’est Michel Rolland. L’œnologue star de Bordeaux a pris ses fonctions au sein du château le 5 avril dernier avec une mission très simple, faire le meilleur vin possible. Confiant dans le terroir qui s’offre à lui, et ayant toujours entretenu de bonnes relations avec la famille Manoncourt, Michel Rolland n’a pas beaucoup hésité avant de dire oui à sa nouvelle mission. Malgré tout, certains émettent des doutes. « D’autres consultants de la rive droite auraient mieux compris Figeac de l’intérieur. » déclare ainsi un négociant bordelais. Michel Rolland ayant aux yeux de certains (et le film Mondovino a largement contribué à caricaturer ses méthodes) la réputation d’aider à produire des vins standardisés et parfois un peu tapageurs, certains amoureux du style frais et élégant du domaine s’inquiètent de l’avenir de Figeac. A contrario, d’autres pensent que la venue de Rolland, associée au travail de Frédéric Faye, promu directeur général du château, est une très bonne chose et que leur expertise combinée comblera les attentes de la famille Manoncourt.

En parallèle du travail sur le vin en lui-même, une nouvelle stratégie commerciale est mise en place par Jean-Valmy Nicolas. En effet, dorénavant, le château ne commercialisera ses vins qu’auprès de cinq ou six négociants et travaillera au développement de son image auprès des amateurs.

Entreprise familiale depuis des décennies, Figeac essaye donc de mettre une certaine distance avec l’implication de la famille dans la gestion au quotidien du château, quitte à prendre des décisions difficiles comme la mise à l’écart d’Eric d’Aramon, époux de Laure Manoncourt, une des héritières, qui travaillait aux côtés de son beau-père depuis 25 ans. La nouvelle organisation a donc aussi pour but donc d’éloigner la menace d’un rachat qui planait depuis quelques mois, sur fond de tensions familiales.

Cette nouvelle organisation atteindra-t-elle son but ? Réponse dans quelques années… Avec la cote iDealwine !

En savoir plus sur le Château Figeac

Consultez les ventes de vin

Recherchez le prix d’un vin

 

A lire également dans le Blog iDealwine :

Trophée du vin 2013 : Hubert de Boüard à Angélus et Gérard Perse à Pavie consacrés hommes de l’année

Château Angélus, future star des ventes aux enchères ?

Saint-Emilion : les terroirs en fusion… et en question à l’issue du nouveau classement

Le nouveau classement de Saint-Emilion ré-ouvre le débat

Bettane & Desseauve révisent le classement de Saint-Emilion

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Le Président de Louis Jadot de nouveau à la tête du BIVB

Pierre Henry Gagey (patron de la Maison Louis Jadot à Beaune) vient de succéder à Michel Baldassini (président de la cave de Lugny) à la tête du BIVB (Bureau Interprofessionnel ...

Vocabulaire de vinification rouge

Vocabulaire : les mots de la vinification | Partie 1 – Vins Rouges

Le jargon et les mots techniques sur la vinification du vin rouge n'aurons plus aucun secret pour vous !

vins de garde grands crus margaux bourgogne

Enchères on-line : vignerons de talents et vins de garde à maturité

Les enchères qui se déroulent sur iDealwine jusqu’au 10 février prochain offrent un beau panel de tentations. En quelque 2500 lots, les grands noms de chaque région se sont passés ...