Recette de la semaine – Feuilleté de ris de veau aux cèpes

Tre funghi porcini - Three Boletus Edulis mushroomsAvec la fin de l’été arrive très vite la saison des champignons et du prince de ces derniers, le cèpe. Marié à un bon ris de veau en emprisonnant leurs saveurs dans un feuilletage, vous allez vous régaler ! Surtout accompagné d’un bourgogne rouge en dentelle de la Côte de Beaune.

Préparation : 40 min
Cuisson : 50 min (en tout)

 

Pour 4 personnes

Ingrédients

2 noix de ris de veau
300 gr de cèpes frais
1 rouleau de pâte feuilletée
1 grosse échalote ou 2 petites hachées
30 g de beurre
10 cl de crème fraîche
1 jaune d’œuf
Sel
Poivre

Préparation

Faites tremper les ris de veau dans de l’eau froide additionnée de citron pendant 1 heure.

Mettez les ris de veau dans une casserole d’eau froide, faites chauffer et donnez 5 minutes de petite ébullition.

Égouttez-les, passez-les sous l’eau froide.

Retirez les peaux, filaments et déchets des ris de veaux, coupez-les en dés et réservez.

Nettoyez et préparez les cèpes. Coupez les en morceaux pas trop petits.

Dans une sauteuse, faites fondre le beurre, ajoutez l’échalote, les cèpes et faites fondre à petit feu.

Au bout de 10 minutes, ajoutez les ris de veau, mouillez avec le jus de cuisson des cèpes, salez, poivrez, ajoutez la crème, laissez mijoter à petit feu environ 15 minutes.

Étalez la pâte feuilletée, coupez-la en 4.

Partagez les ris de veau et les cèpes en quatre portions et disposez-les sur chaque morceau de pâte.

Puis repliez la pâte pour emprisonner le tout.

Badigeonnez au jaune d’œuf et enfournez dans un four préchauffé à 220° C pendant 20 minutes, le temps que cuise la pâte.

Sortez du four et dégustez très chaud.

 

L’accord iDéal :

▪               Beaune rouge
▪               Volnay
▪               Meursault rouge
▪               Savigny-lès-Beaune blanc

 

Accéder à nos ventes privées

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez un accord met et vins

Nos conseils pour bien associer un plat et un vin

Consultez toutes nos recettes

 

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Repas de fin d’année : le guide des accords entre mets et vins d’exception

Saumon fumé, foie gras, dinde et ... truffe : les repas familiaux ou entre amis de la dernière semaine de l’année mettent en avant des produits que l’on consomme spécifiquement ...

Clos Rougeard : sa cote a explosé en quelques années

Qui aurait pu croire il y a cinq ou six ans à peine qu’un rouge de Saumur-Champigny atteindrait aux enchères des prix bien supérieurs à de grands crus classés bordelais ...

Hong-Kong: comment le vin est-il consommé aujourd’hui ?

Comment évoluent les modes de consommation en Asie ? A l’occasion d’une visite à Hong-Kong, Pierre, membre de l’équipe marketing ...