Château de Beaucastel | Un monument incontournable de Châteauneuf

Depuis cinq générations, la famille Perrin produit l’un des meilleurs châteauneuf-du-pape de l’appellation. Cap sur le sud de la Vallée du Rhône pour (re)découvrir l’histoire et les vins hors normes de ce domaine grandiose.

Une histoire qui couvre plusieurs siècles

La famille de Beaucastel vivait à Courthézon au milieu du XVIe siècle. En 1549 Pierre de Beaucastel achète « une grange avec son tènement de terre contenant 52 saumées assises à Coudoulet ». Plus tard, la maison de maître que nous connaissons aujourd’hui, y sera édifiée et, dans un petit salon au plafond à la française, les armoiries de Beaucastel seront sculptées dans la pierre. Pierre de Beaucastel obtint en 1687 de Louis XIV, en reconnaissance de sa conversion au catholicisme, la charge de « Capitaine de la Ville de Courthézon ». La lettre de Louis XIV, également signée par Colbert, est toujours en possession des propriétaires actuels.

En 1909 Pierre Tramier reprend le domaine. Il le transmet ensuite à son gendre, Pierre Perrin, homme de science qui donne son essor au domaine, essor amplifié par Jacques Perrin qui donne tout son lustre à Beaucastel jusqu’en 1978. Aujourd’hui le flambeau est entre les mains de Jean-Pierre et François, les fils de Jacques Perrin, mais Marc, Pierre et Thomas, qui représentent la cinquième génération, sont déjà prêts à prendre la relève !

BeaucastelVignes chateauneuf du pape idealwine

Le vignoble de Beaucastel

Le domaine comprend actuellement 130 hectares, mais « seulement » 100 hectares sont en vignoble : trois quarts en appellation châteauneuf-du-pape (sous l’étiquette Château de Beaucastel), le quart restant en appellation côtes-du-rhône (sous l’étiquette Coudoulet de Beaucastel).

Les 30 hectares restants sont utilisés en assolement pour les nouvelles plantations : chaque année, un à deux hectares de vignes sont arrachés et une superficie égale replantée sur ces terrains qui n’ont plus porté de vigne depuis au moins dix ans. Le domaine cultive les treize cépages autorisés dans l’appellation Châteauneuf-du-Pape.

Les engrais chimiques sont proscrits et remplacés par un compost élaboré à la propriété, qui, une fois épandu dans le sol du vignoble, lui maintient son taux d’humus et son équilibre micro-biologique. Les traitements sont réduits au minimum, la nutrition très rationnelle du sol permet « d’exacerber la physiologie de la plante et sa résistance naturelle » ce qui permet d’éviter l’escalade des traitements chimiques, radicalement destructeurs de tel ou tel parasite mais qui, par déséquilibre, engendrent la recrudescence d’autres formes de parasitisme. Aujourd’hui, abeilles et oiseaux, cigales et coccinelles sont très nombreux à Beaucastel.

La vendange, exclusivement ramassée à la main, est soigneusement triée à son arrivée à la cave. Seuls les plus beaux raisins seront vinifiés. Après un égrappage total, la vendange est vinifiée en cuve traditionnelle thermorégulée pendant 15 jours. Tous les cépages sont cuvés séparément, chacun ayant son caractère, ses arômes, son originalité. La fermentation terminée, chaque vin de chaque cépage est dégusté dans le but de former une cuvée unique. Il s’agit d’un travail minutieux car la famille Perrin, suivant les pourcentages, d’ailleurs différents chaque année, détermine la qualité, l’originalité et la spécificité de chaque millésime. Il est l’expression d’un terroir dans une année précise. Le vin est ensuite mis en foudre de chêne où il va vieillir pendant un an avant la mise en bouteilles.

Le Château de Beaucastel est reconnu pour ses grands vins rouges mais il ne faut cependant pas passer à côté des grands vins blancs du domaine. La cuvée de “Vieilles Vignes” fait office de référence de l’appellation.

 

Découvrez les vins du domaine.

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Antoine-Marie Arena : la relève de Patrimonio

Dans la famille Arena, qui que vous choisissiez, vous ne vous pourrez pas vous tromper ! Et ce ne sont pas les vins d’Antoine-Marie Arena qui vous feront dire le ...

Laurent Roumier, l’inconnu célèbre de la Côte de Nuits

Le domaine originel des Roumier a été scindé en deux parties au fil des successions. Aujourd’hui ils sont deux à porter ce nom célèbre : Laurent le discret et Christophe ...

Eric Bordelet : avec ses cidres et poirés haute-couture votre galette n’aura pas la même saveur…

Il y a cidre, et sydre (ancienne orthographe) … Et une fois que vous aurez goûté aux cidres et poirés d'Eric Bordelet, vous ne pourrez plus vous en passer, c'est ...