Château de Beaucastel | Un monument incontournable de Châteauneuf

Un monument incontournable de Châteauneuf que le château de Beaucastel tenu depuis cinq générations par la famille Perrin… Rares sont ceux qui atteignent de tels sommets de perfection, et le tout dans la durée. Leurs secrets : savoir-faire, travail en bio et biodynamie et assemblage rare. Cap sur le sud de la vallée du Rhône pour (re)découvrir l’histoire et les vins hors normes de ce domaine grandiose.

Une histoire qui couvre plusieurs siècles

La famille de Beaucastel vivait à Courthézon au milieu du XVIe siècle. En 1549 Pierre de Beaucastel achète « une grange avec son tènement de terre contenant 52 saumées assises à Coudoulet ». Plus tard, la maison de maître que nous connaissons aujourd’hui, y sera édifiée et, dans un petit salon au plafond à la française, les armoiries de Beaucastel seront sculptées dans la pierre, aujourd’hui gravées sur les bouteilles et représentées sur les étiquettes des vins. Pierre de Beaucastel obtint en 1687 la charge de « Capitaine de la Ville de Courthézon » de la part de Louis XIV, en reconnaissance de sa conversion au catholicisme. La lettre de Louis XIV, également signée par Colbert, est toujours en possession des propriétaires actuels.

En 1909 Pierre Tramier reprend le domaine. Il le transmet ensuite à son gendre, Pierre Perrin, homme de science qui donne son essor au domaine, développement amplifié par Jacques Perrin jusqu’en 1978. Aujourd’hui le flambeau est entre les mains de Jean-Pierre et François, et leurs enfants Marc, Pierre, Thomas, Cécile, Charles Matthieu et César qui représentent la cinquième génération. La relève est plus qu’assurée, donc les amateurs peuvent être rassurés ! 😊

La famille Perrin – Château de Beaucastel

Le vignoble de Beaucastel

Le domaine comprend actuellement 130 hectares, mais « seulement » 100 hectares sont en vignoble : trois quarts en appellation châteauneuf-du-pape (sous l’étiquette Château de Beaucastel) et le quart restant en appellation côtes-du-rhône (sous l’étiquette Coudoulet de Beaucastel). Les 30 hectares restants sont utilisés en assolement pour les nouvelles plantations : chaque année, un à deux hectares de vignes sont arrachés et une superficie égale replantée sur ces terrains qui n’ont plus porté de vigne depuis au moins dix ans. Le domaine cultive les treize cépages autorisés dans l’appellation Châteauneuf-du-Pape.

Les engrais chimiques sont proscrits et remplacés par un compost élaboré à la propriété, qui, une fois épandu dans le sol du vignoble, lui maintient son taux d’humus et son équilibre micro-biologique. Les traitements sont réduits au minimum, la nutrition très rationnelle du sol permet « d’exacerber la physiologie de la plante et sa résistance naturelle » ce qui est un moyen d’éviter l’escalade des traitements chimiques, radicalement destructeurs de tel ou tel parasite mais qui, par déséquilibre, engendrent la recrudescence d’autres formes de parasitisme. Aujourd’hui, abeilles et oiseaux, cigales et coccinelles sont très nombreux à Beaucastel.

Pied de vignes – Château de Beaucastel

La vendange, exclusivement ramassée à la main, est soigneusement triée à son arrivée à la cave. Seuls les plus beaux raisins seront vinifiés. Après un égrappage total, les baies sont vinifiées en cuve traditionnelle thermorégulée pendant 15 jours. Tous les cépages sont cuvés séparément, pour respecter leurs caractère, arômes et originalité propres. La fermentation terminée, chaque vin de chaque cépage est dégusté dans le but de former une cuvée unique. Il s’agit d’un travail minutieux car la famille Perrin, suivant les pourcentages des cépages (différents chaque année) détermine la qualité, l’originalité et la spécificité de chaque millésime. Le vin est ensuite mis en foudre de chêne où il va vieillir pendant un an avant la mise en bouteilles.

Le Château de Beaucastel est reconnu pour ses grands vins rouges mais il ne faut cependant pas passer à côté des grands vins blancs du domaine. La cuvée de “Vieilles Vignes” fait office de référence de l’appellation.

Cave – Château de Beaucastel

La château de Beaucastel, ce qu’en disent les guides

Guide Vert de La Revue du vin de France : 2 étoiles sur 3

« Avec son terroir si particulier de galets roulés, le château de Beaucastel est l’un des emblèmes de Châteauneuf-du-Pape. Ce domaine peut s’enorgueillir d’être l’un des seuls à faire appel aux treize cépages autorisés pour élaborer son rouge. Il demeure, sous la conduite efficace de la famille Perrin, une référence pour les vins du sud de la France. »

Guide Bettane+Desseauve : 5 étoiles sur 5

« Voici sans aucun doute l’un des plus beaux domaines viticoles de France, avec, nous semble-t-il, une pureté supplémentaire sur ces dernières années. »

Bouteille de châteauneuf-du-pape – Château de Beaucastel

Les vins du château de Beaucastel

Côtes du Rhône Coudoulet de Beaucastel (rouge) : Rond et fruité, provenant d’un terroir similaire à celui de son « grand frère » de Châteauneuf, ce côtes-du-rhône peut aussi bien se déguster jeune qu’après quelques années de garde.

Châteauneuf-du-Pape (rouge) : Un superbe châteauneuf, plein, sensuel, issu d’un des domaines les plus emblématiques de l’appellation.

Châteauneuf-du-Pape Hommage à Jacques Perrin (rouge) : Produite seulement dans les grands millésimes, cette cuvée inaugurée à la mémoire d’un immense vigneron rend un hommage vibrant à toute la viticulture de Châteauneuf-du-Pape.

Châteauneuf-du-Pape (blanc) : Elaboré à partir d’une dominante de roussanne, ce châteauneuf-du-pape blanc vous offrira une superbe onctuosité à sublimer sur des plats aux truffes ou des poissons en sauce.

Châteauneuf-du-Pape Vieilles vignes Roussanne (blanc) : Un blanc de châteauneuf-du-pape rare, issu de vieilles vignes de roussanne. Il témoigne d’une complexité et d’un équilibre exceptionnel, d’une matière onctueuse et veloutée ; son potentiel de garde est immense.

 

Découvrez les vins du domaine

Tous les vins du Rhône en vente 

Tous nos vins en vente

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Jean-Michel Deiss, apôtre de la complantation de cépages en Alsace

Vigneron émérite mondialement reconnu, Jean-Michel Deiss est aussi un motard passionné. Et un vrai motard est par essence forcément un rebelle. C’est sans doute pourquoi Jean-Michel Deiss est devenu un ...

Interview-Stéphane-Droulers-Chateau-de-Carles

Interview de Stéphane Droulers, du château de Carles

Connaissez-vous bien le château de Carles ? En vidéo, le propriétaire vous raconter son histoire.

Zoom sur le domaine de Marcoux à Châteauneuf du Pape

Est-ce parce qu’ils sont produits par deux sœurs ? Toujours est-il que les vins du Domaine de Marcoux offrent une grâce, une élégance et une délicatesse rares dans le sud ...