La Grange de l’Oncle Charles : quand l’audace s’invite en Alsace

grange-de-l-oncle-charles-alsace

Découvrez les créations de ce jeune vigneron qui risquent fort de vous surprendre ; son parcours, sa philosophie et ses nectars ont de quoi vous faire voyager ! Et pour cause, son engagement pour la préservation de l’environnement, ses valeurs humaines fortes ainsi que la diversité de ses projets annoncent une épopée haute en couleur !

Entre péripéties et aventures : qui se cache derrière cette étoile montante alsacienne ?

Jérôme François, c’est le personnage qui se trouve derrière cette histoire insolite. Promis à une carrière d’ébéniste, rien ne le destinait à une vie dans les vignes, et pourtant… Tout commence avec son grand père, Charles. Ce dernier était chercheur en vin et possédait un demi-hectare de vignes avec plus d’une quinzaine de cépages complantés. Il utilisait ces parcelles principalement pour sa consommation personnelle et pour y effectuer ses recherches.


Jérôme, fasciné par la croissance végétale et le monde de la vigne, passe souvent voir son grand-père en dehors de son travail pour lui venir en aide. Très investi dans les prémisses de ce petit bijou familial, il reprend le demi-hectare de vigne en 2012 et décide ainsi de suivre des études de viticulture et d’œnologie à Rouffach en 2013.


Grâce au bouche-à-oreille à Ostheim, il réussit finalement à trouver quelques parcelles à louer et en 2015, son domaine est composé de 1,3 hectare de vignes. Le exploitation prend de l’ampleur mais il est seul à gérer cette expansion, il décide donc en 2016 de s’associer avec Yan, un ami rencontré lors de sa formation, pour l’aider à la vigne et pour pouvoir mieux se concentrer sur les vinifications. Ensemble, ils créent la cuvée « Le Vin des Copains » à partir de raisins qu’ils rachètent auprès de leurs voisins et amis. Cette gamme accessible connaitra un franc succès notamment au sein des bars à vins nature, véritable tremplin pour le domaine.


En 2017, la propriété s’ouvre à l’international et exporte partout dans le monde ; au Japon, aux Etats-Unis ou encore en Italie… Elle est aujourd’hui présente dans plus d’une vingtaine de pays ! En 2019, Yan décide de partir à la quête de nouveaux projets et quitte Jérôme, c’est Morgane qui lui succèdera pour la conduite de la vigne.


Aujourd’hui, Jérôme est à la tête de sept hectares de vignes. Jamais à court d’idées ni d’imagination, il veut garder la maîtrise de ses vins. Ainsi, il décide d’arrêter la production de la cuvée Le vin des Copains pour se concentrer sur des gammes plus proches du terroir, de distribuer son vin plus localement et de préserver la taille humaine de son exploitation.

Une philosophie unique : quand « humain » et « environnement » sont les maître-mots…


Le prisme de Jérôme consiste à laisser transparaitre la pluralité des cépages alsaciens à travers ses créations. Son leitmotiv ? La diversité des sols ! Ses sept hectares de vignes s’épanouissent sur une mosaïque de terroirs, tous choyés en fonction de leur singularité.

grange-de-l-oncle-charles-alsace


Cette propriété à taille humaine est également synonyme d’entre-aide, Jérôme échange énormément avec ses pairs et est toujours prêt à partager son savoir, notamment avec les saisonniers durant les vendanges ou les woofing tout au long de l’année.

A la vigne, Jérôme est animé par des valeurs environnementales fortes ! Il privilégie une viticulture très peu interventionniste qui repose sur les principes de la biodynamie et a tenu à faire certifier son domaine en agriculture biologique.


Retour aux sources : la nature avant tout !

grange-de-l-oncle-charles-alsace

Morgane qui l’a rejoint à la vigne il y a deux ans, a été formée au cheval de trait, c’est donc avec l’aide de Sirus et Fastoche que les rangs sont labourés de mi-mars à mi-juin. Le cheval est moins lourd que le tracteur, il détériore donc moins les sols qui conservent ainsi une vie biologique et microbiologique plus riche. Si le sol est asphyxié et compact, il est très complexe pour la vigne de se développer en profondeur.

Une quinzaine de moutons prospèrent également dans les rangs de vignes pour à la fois tondre l’herbe mais également produire de l’engrais qui vient nourrir les sols. Enfin, une mare a été érigée afin d’attirer davantage de biodiversité auprès des vignes.

Selon les besoins de chaque parcelle, un compost est déversé dans les vignes. Ce dernier provient essentiellement des animaux du domaine, auquel sont mélangées les préparations biodynamiques 502 à 507 ainsi que la fameuse 501 (silice de corne, qui permet la pénétration des racines dans les sols).

grange-de-l-oncle-charles-alsace

La vigne est taillée en Guyot Poussard mais elle ne subit aucun rognage afin d’éviter tout stress. La densité est préférée afin de favoriser la compétition entre les ceps de vignes, permettant ainsi d’accroitre le développement racinaire en profondeur. Jérôme effectue des sélections massales et développe la complantation sur ses parcelles pour renouveler le vignoble et favoriser un environnement sain.

L’année 2021 fût riche en rebondissements pour les vignes, ces dernières, très touchées par le mildiou, ont été traitées à base de tisanes et autres décoctions. A noter que les huiles essentielles de fleurs d’oranger ont été particulièrement efficaces. La grêle, autre fléau de la région, est de plus en plus fréquente du fait des hausses de températures.

Selon lui, chaque parcelle, dans sa diversité (nouveaux plants, vieux pieds…) doit prospérer ensemble et subsister ensemble « les enfants, les ados, les adultes et les vieillards ». Le vigneron ne réalise donc aucun arrachage, ni aucune replantation.

Une signature reconnaissable entre mille !

grange-de-l-oncle-charles-alsace

Pendant les vendanges, les baies sont récoltées très tôt le matin afin de préserver la fraicheur et la qualité des arômes. A la suite d’un tri minutieux, les raisins sont ensuite soumis au pressoir pneumatique pour un pressurage progressif et en douceur.


La fermentation alcoolique est enclenchée sous l’influence de levures indigènes et prend place dans des barriques bourguignonnes. La micro-oxygénation des vins permet d’obtenir une belle structure et une jolie profondeur. Si besoin, la fermentation malolactique est menée naturellement et l’élevage peut durer entre six et 36 mois en fonction des cuvées. Il n’y a pas de filtration, ni de collage avant la mise en bouteille et les vinifications sont naturelles, réalisées sans aucun intrant.

La signature de Jérôme est flagrante : des vins à la fois subtils, délicats et purs. Des nectars à la profondeur et la précision sans faille.

Et après ?


De nouveaux projets émergent continuellement au sein du domaine tels que ce besoin de trouver de nouveaux locaux pour s’agrandir et ainsi d’élaborer d’autres cuvées avec plus de personnel. La complantation de nouvelles parcelles est également un projet qui tient tout particulièrement à cœur à notre vigneron, pour permettre la cohabitation des anciens pieds et des jeunes pousses, et ainsi favoriser un renouvellement de la vigne viable et pérenne.

Découvrez les vins La Grange de l’Oncle Charles

Découvrez tous les vins disponibles sur iDealwine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Londres : iDealwine sera au Chelsea Wine Show ce weekend

Un grand salon des vins se tiendra à Chelsea du vendredi 16 au dimanche 18 octobre, le Chelsea Wine Show et iDealwine sera évidemment de la partie pour cette première ...

Denis Dubourdieu Homme de l'année Decanter

L’œnologue bordelais Denis Dubourdieu sacré homme de l’année Decanter

La revue anglaise Decanter a choisi de récompenser cette année Denis Dubourdieu, professeur d’œnologie, œnologue-conseil et vigneron, en lui attribuant le titre envié d’homme de l’année 2016. La consécration d’une ...

news chine

Et si la Chine boycottait les vins européens ?

La décision de Bruxelles de taxer les panneaux solaires chinois sonne les prémices d’une nouvelle guerre commerciale, les Chinois menaçant maintenant de taxer les vins européens…