Beaujolais Jean Foillars Morgon

Quoique discret, ce domaine du Beaujolais continue d’attirer les amateurs du monde entier. A commencer par nous ! Il n’existe en effet pas d’iDealwinner digne de ce nom qui n’ait pas un jour ou l’autre craqué pour ses vins « nature ». Zoom sur ce vigneron avant-gardiste qui a su hisser Morgon au sommet des 10 crus de sa région.

Un domaine familial repris par Jean Foillard en 1981

Petit-fils de vigneron et de tonnelier et fils de vigneron, Jean Foillard fit à son tour carrière dans le vin en reprenant le domaine familial en 1981. L’histoire semble peu originale. Et, pourtant ! Jean Foillard se démarque très vite par son intérêt pour le travail de son voisin Marcel Lapierre, lui-même disciple de Jules Chauvet. On le retrouve donc à ses côtés dès 1985 pour découvrir et s’initier à l’univers des vins « nature ».

A ses débuts, Jean gère 4 hectares de vignes. Il y a aujourd’hui 20 hectares, répartis entre les AOC Beaujolais (6ha – complétés par un peu de négoce), Fleurie (3ha) et Morgon (12ha dont la moitié en Corcelette et l’autre en Côte du Py). Les herbicides et pesticides de synthèse sont bannis sur les vieilles vignes du domaine, labourées à la pioche. Celles-ci sont en effet cultivées selon des principes biologiques. Les rendements sont limités et dans des millésimes difficiles car touchés par le gel comme en 2021, ceux-ci chutent. A titre d’exemple, dans ce millésime 2021, le domaine a enregistré en moyenne 25hl/ha (avec des rendements hétérogènes selon les parcelles : 15hl en Beaujolais, 40hl en Corcelette…).

Une vinification traditionnelle beaujolaise en macération semi-carbonique

Les vendanges sont manuelles et le tri rigoureux, avant d’arriver au domaine où les raisins passent une nuit en chambre froide afin de redescendre en température (il peut faire chaud pendant les vendanges !). Les vinifications sont traditionnelles, avec une macération semi carbonique (les cuves ne sont pas remplies de CO2) en vendanges entières (qui dure entre dix jours et trois semaines), choisie afin de préserver la fraîcheur du gamay noir à jus blanc, le cépage régional par excellence. La fermentation se déroule en cuve béton, tandis que l’élevage dure entre sept et neuf mois en fût de chêne. Des doses homéopathiques de soufre (à la mise en bouteille) sont utilisées et les vins ne sont pas filtrés afin de les garder « vivants ». Le suivi de la vinification se fait au microscope afin de gagner en précision et justesse.

Un véritable coup de coeur iDealwine

Grande admiratrice du travail de ce vigneron, l’équipe iDealwine ne perd pas une occasion pour vous faire déguster ses vins qui se distinguent par leur intensité de fruit et leur équilibre parfait entre gourmandise et structure apportée par l’élevage. Un conseil ? Nous apprécions particulièrement le jus des morgons dans leur jeunesse et son côte-du-py après quelques années de cave.

Nous nous sommes rendus au domaine en décembre 2023 et avons été une fois de plus séduits par les vins de Jean, et son fils Alex Foillard !

dégustation foillard

La nouvelle génération : Alex Foillard

Le symbole de la nouvelle génération est aujourd’hui le fils de Jean et d’Agnès, Alex Foillard, qui a repris 2,5 hectares de vignes à son nom en 2016, en Brouilly et Côte-de-Brouilly tout en continuant de se former au domaine familial. Nous avions eu la chance de tous les apercevoir lors de notre dernière virée dans le Beaujolais. Un avenir prometteur pour ce nom dans une région tout à fait dynamique.

Visite au domaine Jean Foillard

Jean Foillard, ce qu’en disent les guides

La Revue du vin de France 1*

Jean Foillard fait partie des noms incontournables du paysage beaujolais. Connu pour son style “nature”, Jean a fait ses armes dans le domaine familial dès 1981. D’une main ferme, il a conservé un style libre, mais sans déviance, dont découlent des vins très réguliers et très profonds. Viticulture bio, vinification sans soufre, vendange entière et élevage en fût ne sont pas les seules clés du succès, bien sûr. Car pour produire ces vins “libres” mais précis, le suivi minutieux au microscope est l’un des paramètres fondamentaux. Jean Foillard transmet doucement le témoin à son fils, Alex. Après avoir voyagé dans le monde et repris quelques hectares de vignes en son nom propre, celui-ci reprend pas à pas les rênes avec la volonté de poursuivre l’œuvre paternelle tout en insufflant sa propre sensibilité.

Guide Vert 2024

Bettane et Desseauve 2*

« Le cru Morgon a bien de la chance, de compter en son sein autant de domaines de premier plan. Jean et Agnès Foillard en proposent une expression particulièrement fruitée et fraîche. »

En Magnum
Foillard Morgon

Les vins de Jean Foillard en vente sur iDealwine

Beaujolais nouveau : Gourmandise et croquant dans cette cuvée traditionnellement beaujolaise du domaine Foillard.

Morgon (2020 et 2021) : Un joli morgon nature, produit par l’un des grands maîtres du Beaujolais. Ce vin à la fois frais, structuré et élégant, est un assemblage des climats Côte du Py, Corcelette et Les Charmes.

Morgon Côte du Py (2021 en bouteille, magnum et double-magnum) : La cuvée phare du domaine, celle qui lui a valu sa réputation grâce à son délicieux fruité et une sensation veloutée unique en bouche.

Morgon Corcelette (2020 et 2021): Ce morgon se révèle extrêmement fruité et gourmand, à la bouche sapide, élégante et veloutée. Une cuvée haute couture, tout en délicatesse, issue du climat Corcelette, situé au nord du cru !

Fleurie (2021 en bouteille et magnum) : Un fleurie issu de très beaux terroirs, d’une grande pureté de fruits, juteux et incroyablement soyeux. Elevé en fûts de chêne (pas de bois neuf), ce fleurie se bonifiera avec quelques années de garde.

Jean Foillard Beaujolais

Laisser un commentaire