Hubert Lamy | L’ambassadeur de Saint-Aubin

Avec ses 18,5 hectares répartis sur 18 appellations, Olivier Lamy – à la tête du domaine Hubert Lamy – est l’un des meilleurs ambassadeurs de l’appellation Saint-Aubin, injustement méconnue et qui constitue une superbe alternative aux vins de Chassagne. Les vins sont sublimes de droiture et d’élégance grâce à des élevages particulièrement bien gérés. Une signature incontournable de la Côte de Beaune.

 

Carte de le Côte de Beaune et Haute Côtes de Beaune – Vins-bourgogne

Que ceux qui ne connaissent pas Saint-Aubin lèvent la main ! Comment ? Êtes-vous si nombreux que cela ? Saint-Aubin est une appellation de la Côte de Beaune reconnue pour ses vins blancs, plus discrète que ses voisines que sont Meursault, Puligny-Montrachet et Chassagne-Montrachet. Arrivés au bas de Meursault – également appelé l’Hôpital de Meursault – prenez à droite sur la rue Charles Giraud. Passez devant chez Coche Dury, et prenez à gauche au rond-point (un délicieux restaurant pourra vous obliger à faire un premier stop). Vous êtes rue de Mazeray et vous allez y rester jusqu’aux vignes, en passant devant quelques noms qui vous feront certainement tilter… à commencer par le domaine Arnaud Ente. Passés le lavoir, ce sont les Charmes que vous laissez à votre droite, vous passez désormais sur l’aire d’appellation de Puligny-Montrachet. Passez dans le village et prenez la direction de Chassagne-Montrachet qui vous fera passer à coup sur devant chez Etienne Sauzet. Avant d’arriver dans le village de Chassagne, nous vous mettons l’eau – le chardonnay – à la bouche et vous demandons de tourner à droite sur la Nationale 6 sans même passer par le village. Voici donc ces appellations moins connues mais tout aussi passionnantes que nous arpentons alors, à commencer par le village de Gamay, qui rappellera quelque chose à certains d’entre vous. Avant d’aller voir de plus près le château de La Rochepot, c’est bien ici que nous vous donnons rendez-vous, aux côtés de cet excellent vigneron qu’est Olivier Lamy et dans la continuité de ces grands crus de chardonnay qui font rêver bien des amateurs, bienvenue à Saint-Aubin !

Saint-Aubin est une appellation d’environ 160 hectares, plantés à plus de 80% en chardonnay, donc en blanc. 30 climats y sont classés en premier cru. Les sols y sont composés d’argiles et de calcaires, et les pentes peuvent y être assez raides avec une altitude qui varie entre 300 et 350 mètres. Le climat de cette appellation est ainsi plutôt sec et assez froid en hiver. Les vins de Saint-Aubin, moins réputés et onéreux que ceux des appellations voisines, commencent sérieusement à intéresser ceux qui souhaitent goûter à la richesse du chardonnay et à son prix encore doux. C’est ici que la famille Lamy travaille la vigne depuis le milieu du XVIIe siècle. Hubert Lamy, le père d’Olivier, créé le domaine en 1973 sur une surface de 8 hectares à l’époque. C’est dans les années 1990 que l’exploitation se développe. Achat de vignes et location de vignes de 1er cru sur Saint-Aubin, Santenay ou encore Chassagne, plantations… Le vigneron décide de passer certaines vignes du pinot noir au chardonnay, conscient que ces terroirs pourraient faire de grands vins blancs : Saint-Aubin « La Princée », Saint-Aubin 1er Cru « Derrière chez Edouard ». Olivier rejoint alors son père en 1995, avec en poche des formations théoriques et pratiques sur la culture du vin et sa commercialisation. Ensemble, ils s’équilibrent afin de garder le cap entre tradition et innovation. Le domaine fait alors près de 18 hectares.

Aux vignes, tout est réalisé de façon à produire le plus beau fruit. La taille du chardonnay est faite selon la technique dite Guyot, là où il s’agit de la taille Cordon Royat pour les pinots noirs. Les parcelles sont labourées au tracteur, et les rendements sont maîtrisés par l’ébourgeonnage et les vendanges en vert. Ce ne sont que les plus belles grappes qui s’enrichissent alors de tout ce que la vigne peut leur donner avant les vendanges. Le travail est réalisé selon les méthodes biologiques : cela fait plus de 10 ans qu’aucun engrais chimique n’a été déversé dans les vignes. Les vendanges ont lieu au mois de septembre – pour combien de temps ? – dans des petites caissettes. Arrivés au chai, les raisins sont triés et chaque parcelle de vigne est vinifiée seule de façon à garder son identité magnifiée par le vigneron. Les chardonnays sont pressés dans le pressoir pneumatique puis sont transvasés dans des fûts de 600 litres de 1 à 5 ans pour une longue fermentation. La fermentation malo-lactique se fait également dans ces fûts. L’élevage a lieu entre 12 et 18 mois puis les vins sont mis en bouteilles. Les pinots sont éraflés à 100% avant de passer à la fermentation dans des cuves. Après la macération, la fermentation malo-lactique se fait en fûts. L’élevage a aussi lieu pendant 12 à 18 avant la mise.

Les vins du domaine sont particulièrement purs et élégants. Ils sont vifs et laissent croire que l’appellation Saint-Aubin a bel et bien une revanche à prendre sur ses voisines. Nous vous conseillons de vous y intéresser rapidement, d’autant que les volumes du domaine sont très réduits.

 

Ce qu’en disent les Guides

2/3 étoiles pour La Revue des vins de France

Ambassadeur des vins de Saint-Aubin, Olivier Lamy continue à renforcer la réputation de cette appellation encore trop méconnue. Sa palette de terroirs, et son talent pour en exprimer toutes les nuances, permettent de comprendre à quel point tout amateur peut trouver ici des vins magnifiques, de vraies propositions alternatives aux chassagnes ou aux meursaults. Dans un style très épuré, les vins ne basculent pas dans la sous-maturité, et demeurent vifs, toniques et équilibrés.

3/5 étoiles par Bettane et Desseauve

Les 18 hectares de vignes plantées sont cultivés de manière biologique, avec minutie. A l’arrivée, des vins blancs à l’identité cristalline, tendue et iodée et des rouges à la texture soyeuse.

 

Les vins du domaine

Bourgogne Les Chataigniers (blanc) : Le bourgogne Les Chataigniers du domaine Hubert Lamy est une vraie gourmandise, à prix doux : il développe un florilège d’arômes avec une dominance de citron et de noisette. On ne vous en dit pas plus…

Saint-Aubin La Princée (blanc) : Cette signature incontournable de la Côte de Beaune produit un vin frais tendu, élégant, qui entrera en écho avec des desserts aux amandes ou à la noisette.

Chassagne-Montrachet La Goujonne (rouge) : Ce chassagne profond, délicat et racé offre une démonstration brillante du potentiel encore méconnu des rouges sur la commune. A découvrir d’urgence !

Saint-Aubin 1er Cru Les Frionnes (blanc) : Une appellation bourguignonne encore méconnue qui tutoie les plus grandes. Ce premier cru dévoile une robe or pâle de laquelle s’échappent des notes de fruits blancs, de fruits à noyau, de fleurs blanches et de subtiles notes boisées.

Saint-Aubin 1er Cru Clos de la Chatenière Vieilles Vignes (blanc) : Hubert Lamy signe ici un saint-aubin superbe, racé, au sommet de l’appellation. Ce magnifique chardonnay marqué par la signature minérale du terroir est à déguster après trois à 12 ans de cave.

Saint-Aubin 1er Cru En Rémilly (blanc) : Rassurez-vous, ce saint-aubin premier cru ne requière pas de longues années de garde. Vous pourrez ainsi apprécier sa fraîcheur et sa minéralité dans sa jeunesse.

Puligny-Montrachet Les Tremblots (blanc) : Œuvre d’un élevage long et soigné propice au développement de sa grande pureté, ce puligny-montrachet présente un profil aérien.

Chassagne-Montrachet 1er Cru Les Macherelles (blanc) : Un magnifique chassagne 1er cru que vous pouvez laisser patienter pour mieux l’apprécier. Des notes florales et fruitées, un vin équilibré.

Retrouver les vins du domaine Lamy 

Tous les vins de Bourgogne

Tous nos vins en vente 

Vous avez du Bourgogne à vendre aux enchères ? 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Vega Sicilia : au coeur de la Castille, le roi des vins espagnols

Vega Sicilia est à la Ribera del Duero ce que la Romanée-Conti est à la Bourgogne et Petrus à Bordeaux : un mythe unique, et à la fois une « ...

pourquoi appelle-t-on unvin jaune un vin de voile

Cinq questions sur le vin jaune !

L’or du jura est un vin bien mystérieux. Le néophyte a du mal à l’apprécier, tandis que le vieux routard du vin s’en délecte. Qu’est-ce qui donne au vin jaune ...

Le Château Léoville Las Cases produira un second vin : Petit Lion de Léoville

Le Château Léoville Las Cases, qui produit également le Clos du Marquis, annonce la mise en production d’un second vin : le Petit Léon de Léoville.