Guide de Meursault | La majesté du chardonnay

La vue du Château de Meursault depuis les vignes

Parmi les appellations mondialement connues pour leur production de chardonnay existe Meursault, porte d’entrée de la fameuse « Côte des Blancs ». Celle-ci n’est pas moins prestigieuse que ses voisins Puligny-Montrachet et Chassagne-Montrachet, à cela près qu’elle ne possède pas de grands crus. En voiture, nous vous y emmenons !

banniere-tous-nos-vins-en-vente

Entrez dans Meursault

Sur l’autoroute entre Paris et Lyon, vous vous autorisez une petite halte en Bourgogne pour ne pas faire la route d’une traite (« chéri, nous n’avons encore jamais visité les Hospices de Beaune et vu ses toits vernis » 😉 ). Après cette splendide visite, vous déambulez dans les rues de Beaune et voyez le panneau « Château de Meursault, à 5 minutes ». Ni une, ni deux, vous remontez en voiture, branchez le GPS et partez en direction de ce joli village, « il serait dommage de ne pas aller voir de plus près ce village aux vins si réputés ». Arrivé au rond-point de la route de Pommard, vous avez deux solutions : passer par les vignes et au cœur des villages de Pommard, Volnay, au bas de Monthélie et ainsi avoir une vue des vignes depuis les coteaux (que je vous conseille) ou bien passer par la nationale et le bas, et avoir une vue de « la plaine », comme disent les gens du pays. De toutes façons, rassurez-vous, vous n’y serez pas dans 5 min, en profitant ainsi du paysage, et le risque de vous retrouver derrière un tracteur ou une camionnette de travail qui roule à 70 km/h n’étant pas nul…

Meursault. Ce nom inscrit sur un panneau que Louis De Funès éclaire à la lumière de son briquet dans La Grande Vadrouille, un film qui a marqué le village et ses habitants, certains aïeux ayant participé au tournage comme pompiers, et qui a rendu la mairie et ses toits si célèbres. Meursault, le personnage de L’Etranger de Camus, qu’il a nommé ainsi très certainement parce qu’il en appréciait les vins. Meursault, son église et sa flèche qui culmine à 57 mètres de hauteur. Meursault et ses monuments splendides en pierre de Bourgogne : le château de Meursault (XIème siècle), le Château de Cîteaux – qui abrite l’une des plus vieilles caves cisterciennes de la région puisque les moines ont valorisé les terroirs murisaltiens dès le début du XIème siècle – le Château de la Velle, la Léproserie… Mais, surtout, Meursault, ce village qui est comme la porte pour entrer dans la fameuse « côte des blancs » constituée de trois villages beaunois qui font la réputation du chardonnay de Bourgogne : Meursault, Puligny-Montrachet et Chassagne-Montrachet.

Meursault Bourgogne vin iDealwine

Un terroir aux mille facettes, porte d’entrée de la « côte des blancs »

A 10 km au sud de Beaune, le vignoble de Meursault se situe à la frontière des vignobles d’Auxey-Duresses, de Monthélie, de Volnay et de Puligny-Montrachet au sud. Les vignes de blanc plantées en chardonnay courent sur 381 hectares de vignes dont 107 en premier cru, sans oublier les quelques 10 hectares de rouge en pinot noir, dont un peu plus d’un hectare en premier cru. Les vignes sont exposées vers le levant et s’étalent entre 230 et 360 mètres d’altitude. L’AOC Meursault a été instituée en 1937. Les sols divers en font sa richesse et l’intérêt du travail en parcellaire : des sous-sols calcaires, de sédiments, et des sols tantôt argileux, tantôt marneux. Les niveaux de sols changent sans cesse et, à 100 mètres, les lieux-dits sont tout à fait différents. Du côté d’Auxey-Duresses, une vallée mène jusqu’à Meursault et lui apporte beaucoup de fraîcheur, notamment grâce au ruisseau des Clous qui influe sur la maturité des raisins à proximité.

L’appellation Meursault n’est pas moins prestigieuse que ses voisins Puligny et Chassagne, à cela près qu’elle ne possède pas de grands crus. A l’époque, certaines parcelles comme les Charmes Dessus et les Perrières devaient être classées en grand cru mais des raisons fiscales en ont freiné l’aboutissement : les propriétaires ne voulaient pas payer les taxes qui accompagnaient cette valorisation. Pour autant, le village n’a pas à rougir des trésors qu’il possède, et notamment des vignes classées en premier cru – autour de 260m d’altitude en moyenne – et qui le célèbrent : les Perrières sont une ode à la minéralité et ont de l’énergie à revendre ; les Bouchères louent la finesse et la légèreté, se situant en haut de coteau ; les Genevrières sont un chant à l’élégance et à la rondeur ; le Cromin se distingue par son aromatique ; les Tillets sont d’une droiture inimitable ; les Charmes du Dessus allient rondeur et richesse…

Rondeur, richesse et fraîcheur

Les vins de Meursault, vous l’aurez compris, ont des expressions bien riches et diffèrent en fonction du terroir, du millésime et du vigneron. Les grands dégustateurs considèrent que le chardonnay s’y livre beurré et gras, avec des notes de noisettes, pour le différencier de Puligny et Chassagne. S’il y a 30 ou 40 ans, les élevages étaient plus marqués par du bois neuf afin de faire ressortir la richesse et la rondeur, aujourd’hui, les vinifications et les élevages sont plus réfléchis, l’utilisation de bois neuf limitée et les bâtonnages pensés afin de produire des nectars plus fins et élégants, tout en ne boudant pas cette complexité et cette matière qui font le charme de Meursault. Aujourd’hui, les climats sont en général vinifiés séparément, afin d’en tirer le plus beau. Meursault c’est donc aussi cette fraicheur, qui rend les vins si passionnants. Associez ce nectar à des plats de viande blanche, des poissons nobles, des crustacés grillés ou en sauce, et des fromages à pâte dure. Ouvrez votre bouteille aux alentours de 12°.

N’oublions pas le meursault rouge ! Celui-ci est bien plus rare et célèbre le pinot noir avec beaucoup d’élégance, un vin fruité (de la cerise et de la framboise) et intense, à la texture soyeuse. Servez-le aux alentours de 15°.

Des vins rares recherchés par nos amateurs

A Meursault se nichent de véritables trésors, des domaines phares et d’autres plus confidentiels, que les amateurs pointus n’ont pas manqué d’identifier, se disputant au plus haut niveau le fruit de leur travail. En 2021, ce sont bien 3 621 flacons (dont 97% en blanc) qui ont été adjugés sur iDealwine, pour un montant qui atteint 1,1M€ ! Ces vins méritent donc toute votre attention, et nous vous conseillons de suivre ces domaines stars et autres étoiles montantes murisaltiennes : le domaine Coche-Dury et tout particulièrement son célèbre Perrières, le domaine des Comtes Lafon qui exploite une jolie palette de terroirs murisaltiens, les vins du domaine Arnaud Ente…

Après ce tour dans le vignoble, nous ne pouvons que vous conseiller de regarder de plus près les vins de Meursault des domaines partenaires d’iDealwine : Ballot Millot, Vincent Bouzereau, Château de Meursault

Tous les vins de Meursault en vente

Tous les premiers crus de Meursault

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

FOCUS : Saumur-Champigny, une appellation en plein renouveau

Dans une région où la douceur de vivre a de longue date inspiré les grands poètes français, les caves de ...

Domaine du Vieux Donjon, un grand châteauneuf, mais rare sur le marché

Un domaine d’une discrétion absolue qui produit pourtant l’un des plus grands rouges de Châteauneuf-du-Pape ! Difficile à trouver en France… Sauf sur iDealwine bien sûr 😉

Domaine Claude Riffault ou viser le meilleur au nord de Sancerre

Stéphane Riffault a appris à faire du vin à Beaune. C’est de là que découle son choix de créer des cuvées qui honorent le terroir dont elles sont issues, des ...