Domaine des Roches Neuves : au sommet de la Loire

domaine des roches neuves

Découvrez notre nouvelle allocation de la semaine, le domaine des Roches Neuves qui produit de somptueux saumurs et saumur-champigny. Thierry Germain est un partenaire iDealwine de longue date, qui nous a fait confiance très tôt et avec lequel nous sommes extrêmement fiers de travailler. On vous dit tout sur cette star ligérienne.

En quelques années et en faisant évoluer son style vers plus de précision et de fraîcheur, Thierry Germain et ses Roches Neuves ont rejoint les domaines les plus réputés de toute la vallée de la Loire (il vient d’ailleurs de décrocher sa 5e étoile dans le guide bettane+desseauve 2017, soit la note maximale, et d’y être sacré « Progression de l’année »). Un achat prioritaire !

Thierry Germain est né dans un milieu de vignerons, tendance bordelaise. Jeunesse agitée, passion pour le sport, en particulier l’équitation puis premiers pas professionnels dans la… communication. Mais après quelques années, les gènes familiaux le rattrapent et il souhaite acquérir son propre domaine. Après avoir failli acheter un vignoble en Hongrie, c’est finalement à Varrains qu’il acquiert le domaine des Roches Neuves où il s’installe en 1992. Le domaine connaît rapidement une certaine notoriété auprès des amateurs, que ce soit avec ses cuvées de Saumur-Champigny en rouge ou de Saumur en blanc. Le style du domaine est alors clairement – et peut-être inconsciemment – marqué par un style bordelais pas tout à fait illogique si on se réfère aux origines de Thierry Germain : rouges assez lourdement extraits et boisés, blancs démonstratifs. Cela plaît à un certain public, mais finit par ne plus plaire au vigneron !

Thierry-Germain-1024x681Au début des années 2000, Thierry Germain se remet totalement en cause, notamment en se posant la question du bio, même s’il travaillait ses sols depuis 1995, pratiquement dès ses débuts. Dès 2002 il convertit l’ensemble du domaine (22 hectares) à la biodynamie. Inspiré par la conduite des vignes de Lalou Bize-Leroy, domaine mythique en Bourgogne, Thierry Germain (avec la collaboration précieuse son bras droit, Michel Chevret), arrête de rogner ses vignes ce qui permet d’inciter la plante à travailler pour ses fruits plus que pour ses feuilles et finit par donner un nouvel équilibre aux raisins, moins riche en alcool et plus riche en matière. Ces changements de pratiques à la vigne s’accompagnent d’un nouveau style de vinification. Finis les vins issus de raisins très, voire trop mûrs, parfois même compotés, à la matière très extraite. Ce qui prime depuis quelques années c’est la recherche de la fraicheur du fruit et de la délicatesse de la matière en privilégiant des vendanges plus précoces attentives à conserver un “végétal noble” pour reprendre une expression en cours au domaine de la Romanée Conti…

Cette inflexion de style a probablement dérouté une poignée de fans de la première époque, mais elle a permis au domaine des Roches Neuves de connaître une accélération de sa reconnaissance auprès de la critique, et surtout des amateurs qui apprécient de plus en plus les vins que l’on boit, plutôt que les vins que l’on déguste. La preuve certaines cuvées du domaine, que ce soit en rouge ou en blanc s’arrachent d’une année sur l’autre et il faut savoir se positionner au bon moment pour en obtenir !

Les vins du domaine des Roches Neuves actuellement en vente :

Saumur-Champigny Terres Chaudes :

Le Cabernet Franc des Terres Chaudes est cultivé sur le coteau des Poyeux et une partie de la fosse de Chaintres, au lieu-dit Les Dares. Ce sous-sol crayeux appelé ici tuffeau allie l’argile, le sable et le calcaire. Ces vieilles vignes d’une quarantaine d’années sont récoltées à la main et le vin fermente naturellement, sans levures chimiques. Il est ensuite élevé pendant un an sur lies fines, dans les barriques qui ont servi à la cuvée Marginale. La cuvée « les Terres Chaudes » n’étant ni filtrée ni collée avant la mise en bouteille : ne soyez pas étonnés si sa robe, sombre et profonde, est également légèrement trouble. Le vin présente un nez concentré allant sur les fruits noirs très mûrs, une bouche grasse et ample avec une multitude d’épices.

Saumur Insolite 

La cuvée Insolite propose une très belle expression du chenin. Elle est produite sur des sols caillouteux, mêlés d’argiles et de limons à silex. Le vin fermente en barriques de 400 litres et en fûts bourguignons, ce qui lui apporte une grande densité et une énergie superbe. Ce vin se démarque par ses arômes fruités (poire, pêche, agrumes) et floraux (verveine, tilleul), sa bouche droite, fraîche, livrant de beaux amers, de la densité et une finale nette et riche.

Saumur-Champigny La Marginale

Cette cuvée n’est produite que sur les grands millésimes et fait l’objet de soins attentionnés : vendange manuelle, tri sur table à la réception, égrappage total. Les petits rendements donnent un fruit bien concentré et la fermentation sous bois apporte matière et ampleur. L’élevage se poursuit en barriques (228 et 400 litres) et varie de 18 à 24 mois. La robe est grenat intense, le nez évoque la mûre et les fruits noirs. L’attaque est franche et le vin déploie des tanins très fins, savoureux, racés. Il persiste longuement sur des arômes de paprika et de minéral.

Saumur-Champigny Franc de pied  :

La cuvée Franc de pied est la petite dernière des vins de Thierry Germain, le premier millésime est 2008. Elle est issue de vignes très jeunes franches de pied, plantées sur argilo-calcaires, à une densité de 10 000 pieds à l’hectare, et vinifiée grappes entières. Objectif : accentuer encore un peu plus la finesse du cabernet. Seulement un millier de bouteilles produites sur 18 ares : une rareté !

Saumur-Champigny Les Mémoires  :

La cuvée les Mémoires est une nouvelle cuvée produite depuis le millésime 2012 ; elle provient de très vieilles vignes (plus que centenaires) et s’affirme comme un superbe saumur, racé et complexe. Son nez exhale des arômes de violette, de fruits rouges et noirs, ainsi que des notes de cacao et de réglisse. La bouche amène de la fraîcheur et de l’acidité dans un bel équilibre, des tanins fins et une belle longueur. Cette cuvée au potentiel immense, gagnera à vieillir quelques années en cave.

Saumur-Champigny Outre Terre 

La cuvée Outre Terre macère durant 8 mois sur peau en amphore géorgienne de 8hl puis est élevée durant 12 mois. Elle n’est ni soufrée ni filtrée. Son nez exprime des arômes essentiellement floraux (pivoine). En bouche, l’attaque est ample, il y a une belle densité, un côté suave, de la fraîcheur, et une belle finale sur l’amertume.

Saumur Clos Romans 

Le Clos Roman est une cuvée confidentielle, produite à seulement 1300 bouteilles environ. Elle dispose d’un nez puissant et généreux aux arômes fruités (fruits blancs, agrumes, fruits exotiques) et de fleurs. Au palais, on découvre une attaque droite et puissante, de la concentration, des arômes fruités, une matière cristalline et une très belle finale. Ce vin s’accorde avec une large palette de produits de la mer.

Saumur l’Echelier (blanc)

Le Clos de l’échelier est une cuvée rare produite en quantités confidentielles (800 bouteilles), un grand vin blanc intense, aux notes d’agrumes et à la matière riche. Sa robe est jaune paille et son nez est concentré et généreux, aux arômes de fruits, de fleurs et aux notes végétales. La bouche contient de la puissance, de la richesse et beaucoup de fruité. A découvrir absolument quand vous avez la chance de le croiser !

Saumur-Champigny Clos de l’Echelier

Cette cuvée fermente en cuves tronconiques bois. Au nez, elle exprime des arômes gourmands et fruités (fraise, cerise). La bouche apporte de l’ampleur et beaucoup d’élégance. Ce vin accompagne merveilleusement les viandes rouges, notamment en tartare.

Saumur Clos du Moulin

La fermentation alcoolique est menée en fûts de un an d’une contenance de 600 litres, pendant 3 mois, et l’élevage s’effectue sur lies fines durant 8-9 mois. Le nez est concentré, exhalant des arômes intenses fruités (fruits blancs et jaunes) et floraux (fleurs blanches). En bouche, l’attaque est droite, le vin se distingue par une bonne acidité et un bel équilibre.

Saumur Bulles de Roches 

Ce qu’en disent les guides

Guide RVF des meilleurs vins de France 2019 (***)

Le charismatique Thierry Germain a défini une approche stylistique contemporaine de saumur-champigny, qui articule la juste maturité des cabernets et leur élevage en bois dans différents contenants, tout en pérennisant un fruité ligérien infusé, floral et croquant. L’énorme travail entrepris dans les vignes (en biodynamie, certaines labourées au cheval) s’illustre dès la simple cuvée du domaine, tout en fruit pur et digeste. La gamme est désormais irréprochable, entre l’admirable Franc de Pied et La Marginale, si séduisant et aujourd’hui parfaitement calé dans son élevage. En suivant le même chemin, le chenin blanc s’est construit une identité distincte, à la maturité épurée, en tension et en fermeté, bien traduite dans la cuvée Insolite. Après le blanc Clos Romans en 2011, de confidentielles et nouvelles cuvées de sélections parcellaires de haute volée — Les Mémoires (vignes centenaires en rouge) et le Clos de l’Échelier (en rouge et blanc) — voient le jour en 2012, éclatantes de race : une montée en gamme éblouissante et un souci de qualité sans faille. Les vins de l’activité de négoce (sous le nom de Thierry Germain) n’entrent pas dans le champ de ce classement.

Les vins : le souffle d’énergie salin et lumineux dans les blancs 2016 est impressionnant. Ces vins sont remarquablement épurés. Toutefois, avec une chair un peu plus épaisse, ils gagneraient en volupté. L’Échelier en témoigne. Le Clos Romans se montre ciselé avec une trame un peu plus exotique. Dégustée mais non retenue, la cuvée Terres, macérée en amphore, semble avoir été perturbée en bouteille. Heureusement, nous retrouvons le sourire avec une belle série de rouges : la fraîcheur et l’expression du végétal noble du cabernet franc sont parfaitement stylisés. Une sensation coulante d’un grand naturel d’expression est évidente. Terres Chaudes 2016 et Franc de Pied 2016 vieilliront avec énergie dans les prochaines années mais leur expression florale et leurs tanins raffinés les rendent déjà accessibles. En revanche, il faudra être patient avec le Clos de l’Échelier 2016, retenu et musclé, et Les Mémoires 2016, dont les vignes centenaires donnent l’expression la plus profonde et la plus fidèle d’un grand vin de Saumur-Champigny.

Guide bettane+desseauve 2019 (*****)

Scrupuleux Thierry Germain s’est éloigné des canons bordelais qui dominaient aux Roches Neuves dans les années 1990. Il cultive en biodynamie ses 22 hectares sur argilo-calcaires recouvrant le tuffeau. Les derniers millésimes sont marqués par une plus grande pureté aromatique et des textures d’un grand raffinement, grâce notamment à un gros travail opéré sur les élevages. 2013 a marqué un tournant qualitatif et émotionnel. En rouge, le cuvée domaine est fraîche avec des tanins souples, les terres chaudes ont un peu plus de profondeur. La cuvée mémoires est d’un soyeux confondant. En blanc,le clos-romans élevé en petit foudre est éminemment cristallin et pur, l’insolite est superbe de maturité et de gourmandise.

Retrouvez les vins du domaine des Roches Neuves en vente sur iDealwine

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Achat direct : plus de 1 000 vins et plein de nouveautés dans tout le vignoble

Voici revenue notre grande vente mensuelle. Vous y trouverez le meilleur de chaque région, à prix propriété. Dans la perspective des fêtes de fin d'année, nous proposons ici de nombreux ...

Laurent Fresnet (Champagne Henriot) élu meilleur vinificateur 2015

Laurent Fresnet, chef de cave des champagnes Henriot, a été récompensé du titre de meilleur vinificateur 2015 en vins effervescents lors du concours de l’International Wine Challenge.

Décès de Charles Rousseau, fidèle défenseur de la tradition vigneronne en Bourgogne

Le 9 mai dernier, la Bourgogne a perdu l’un de ses éminents ambassadeurs. Charles Rousseau, fils d’Armand, fondateur du domaine éponyme, s’est éteint à l’âge de 93 ans.