Disparition de Marcel Lapierre, grande figure du Beaujolais

LapierreUn des précurseurs du vin naturel nous a quittés.

Le vigneron Marcel Lapierre, icône du vin « nature » est décédé en fin de semaine dernière. Installé depuis 1973 à Villié-Morgon, en Beaujolais, Marcel Lapierre avait repris le domaine familial, dans la lignée de son grand-père. A partir du début des années 1980, il décide de le développer avec une philosophie nouvelle. Sous les conseils du chercheur Jules Chauvet, il se fixe pour objectif de produire un vin naturel, c’est-à-dire sans utilisation de produits phytosanitaires, de levures industrielles ou de soufre (SO2). Avec son morgon et son beaujolais nouveau, ce travailleur a aussi souhaité donner l’exemple afin que d’autres vignerons le suivent dans la voie des vins authentiques. Mieux comprendre la microbiologie du sol et du végétal lui a permis de s’imposer comme une signature incontournable de la région.

Aujourd’hui, après la disparition de son père, c’est très certainement Mathieu Lapierre, déjà investi dans la production des vins du domaine, qui reprendra les rênes de la propriété. Le vignoble compte 13 hectares, dont 2 situés sur la Côte de Py. Les vignes sont d’un âge moyen de 60 ans.

Le dernier morgon de son père, le 2009, est l’un des beaujolais les plus appréciés des amateurs de vin. C’était l’une des bouteilles phare de la vente à prix fixe spéciale Foire aux vins d’iDealwine en septembre dernier Nous aurons une pensée pour lui lors de la dégustation des bouteilles de sa dernière production.

En savoir plus sur le Beaujolais

A lire également :
Agriculture biologique, lutte raisonnée, biodynamie… Comment s’y retrouver ?

Consulter l’Offre iDéale en cours sur les vins du Beaujolais

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Denis Saverot

Brèves de comptoir avec… Denis Saverot

"J'aime l'énergie et la force que donne le vin". Rencontre avec Denis Saverot, organisateur du salon de la RVF à Paris qui à fermé ses portes il y a quelques ...

Bordeaux 2005 : Robert Parker multiplie les 100/100

Il y a quelques semaines, Robert Parker a révisé son jugement en goûtant à nouveau les bordeaux 2005. En gratifiant dix vins supplémentaires de la fameuse note parfaite de 100/100, ...

Grands crus millésimés 1990, Romanée Conti, Jamet et Clos Rougeard prisés dans le monde entier

La participation des acheteurs étrangers aux enchères organisées on-line sur iDealwine est de plus en plus significative, notamment sur les bouteilles les plus rares de la cote. Lors de la ...