La macération carbonique, c’est quoi ?

macération carboniqueRéservée aux vins rouges et aux rosés, cette méthode de vinification par fermentation intra-cellulaire est un exhausteur d’arômes.

La macération carbonique est une technique de vinification qui concerne exclusivement les vins rouges, et notamment les primeurs.
Les raisins doivent être récoltés à la main pour arriver parfaitement intacts, non éclatés. Ils sont ensuite placés entiers, non éraflés et non foulés dans une cuve saturée en dioxyde de carbone. La fermentation se produit à haute température (25° à 32°) à l’intérieur des cellules ce qui entraîne des modifications complexes de leur composition. Le vin ainsi obtenu est marqué par des arômes assez caractéristiques de « bonbon anglais » (amyliques), riches et intenses ; il est aussi un peu moins acide et ses tanins sont assouplis. Inconvénients : le risque de développement de bactéries.

Cette macération est depuis très longtemps utilisée dans le Beaujolais car elle convient bien aux vins primeurs pour lesquels on recherche peu d’extraction et beaucoup d’arômes. Mais elle est aussi employée pour les crus du Beaujolais qui se destinent à la garde. On fait alors varier sa durée, par exemple 6-8 jours pour un rouge de garde mai seulement 48 à 72 heures pour un rosé. Dans le Languedoc, elle est beaucoup utilisée pour le carignan.

Pour en savoir plus, www.inra.fr/internet/Directions/DIC/presinra/SAQfiches/macercarbon.htm

La vinification par macération carbonique. Auteurs Claude FLANZY, Michel FLANZY, Pierre BENARD, Institut National de la Recherche Agronomique. INRA Editions (1995)

Retrouvez les vins de l’Offre iDéale en cours sur les trésors du Beaujolais.

A lire également :
Pleins feux sur les crus du Beaujolais

En savoir plus sur la vinification

Tags:

  • Voir les commentaires (2)

  • NETZER

    Bonjour,
    Pour moi il n’y a qu’un seul bon Beaujolais et cela est Le Moulin à Vent

  • Lionel iDealwine

    Bonjour Netzer
    Pourquoi uniquement Le Moulin à Vent ? Il existe pourtant de nombreuses autres excellentes appelation en Beaujolais ? Vous avez sans doute un excellent souvenir d’un Moulin à Vent à nous faire partager 😉
    Lionel

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Champagne : millésimé ou pas, quelle différence ?

L’art du champagne est avant tout celui des assemblages. Assemblages de cépages (essentiellement pinot noir, chardonnay, pinot meunier), assemblage de crus et assemblage de millésimes. C’est cette dernière caractéristique qui ...

La saga des cépages – Episode 3 – La star de la Loire, le chenin

Troisième épisode de la saga des cépages avec aujourd’hui un zoom particulier sur la Loire avec le chenin et sa nombreuse descendance ! Et comme on ne peut évoquer la ...

Profession : dégustateur

Lorsque j'explique ce que je fais de mes journées, j'entends régulièrement : "la chance, c'est le métier que j'aurais toujours aimé faire" ou variante "et tu appelles ça un travail ...