Sauternes : Château Guiraud, premier de la classe à bien des égards…

Chateau Guiraud1er Grand Cru classé 1855, le château Guiraud compte aujourd’hui parmi les domaines les plus réputés du Sauternais. C’est aussi le 1er du classement à être passé en bio (certification en 2011).

Le château Guiraud, qui fait aujourd’hui incontestablement partie des plus prestigieuses propriétés de Sauternes, se nommait autrefois château du Bayle. Acquis par le négociant bordelais Pierre Guiraud en 1766, il prit alors son nom actuel. Le château demeura dans le giron de la famille Guiraud jusqu’en 1837 ; en raison de sa confession, c’est à cette famille que l’on doit la construction de la Chapelle protestante ainsi que le style de l’étiquette : noire, sacralisant les valeurs protestantes et républicaines, entourée de doré pour rappeler le travail d’orfèvre de Pierre-Amand Guiraud ; d’ailleurs, cette étiquette n’a quasiment pas changé depuis sa création.

Rapidement, la propriété accroit son prestige et sa réputation. Un succès couronné en 1855, lorsque le château est consacré 1er Grand Cru Classé. Le domaine change plusieurs fois de mains : la famille Guiraud donc, puis la famille d’industriels Bernard, puis la famille Maxwell, puis en 1932, il est racheté par Paul César Rival et en 1981, par la famille Narby, des Canadiens d’origine égyptienne. Ce sont eux qui restaurent le domaine, dont la qualité des vins avaient grandement diminué dans les années 1970. Ils engagent également Xavier Planty en 1988 pour diriger le château et lui faire retrouver son rang, mission accomplie avec succès. En 2006, les Narby veulent revendre le château Guiraud et Xavier Planty réussit à former un consortium pour le racheter, avec Robert Peugeot, Olivier Bernard (Domaine de Chevalier) et Stephan Von Neipperg (Canon La Gaffelière).

Guiraud propriétairesLe domaine se trouve à Sauternes et s’étend sur un vignoble de 100 hectares, plantés en sémillon (65%) et sauvignon (35%). En 2011, Guiraud est devenu le 1er cru classé 1855 à être certifié en bio, mais depuis longtemps déjà, les équipes du château avaient placé la nature et le respect de la biodiversité au coeur de leur démarche (plantation de haies, enherbement naturel des rangs, mise en place de nichoirs à oiseaux et d’hôtels à insectes…). C’est toute la gestion du domaine qui a été repensée, de la gestion de l’eau en passant par la production d’énergie, la récupération du carbone produit pendant les vinifications ou la préservation de la biodiversité animale. Dans les vignes, les rendements sont extrêmement bas, descendant parfois sous les 10hl/ha. Et en cave, les fermentations s’effectuent en barriques de chêne à 90% neuves et 10% d’un vin, durant trois à six semaines, puis l’élevage se poursuit en barriques et dure entre 18 et 24 mois.

Le domaine produit un grand vin, château Guiraud, représentant à peu près le quart de la production du château, mais aussi un second vin, Petit Guiraud et enfin, un vin blanc sec, le « G » de Guiraud, représentant plus de la moitié des volumes produits. Les vins sont vendus à peu près équitablement entre la France, l’Asie, l’Amérique et l’Europe.

Depuis peu, le château a également ouvert un restaurant, « La Chapelle ».

Les vins du château Guiraud actuellement en vente :

Château Guiraud 1996 / 2001 / 2003 / 2007 / 2008 :

Guiraud est un sauternes au style flamboyant : riche en liqueur, très aromatique mais parfaitement équilibré. Jeune, il développe des arômes de fruits exotiques et d’agrumes. En évoluant, il se pare d’une note de safran caractéristique et de confiture d’orange amère. C’est un superbe vin qui vieillit avec grâce.

Le château Guiraud, ce qu’en disent les guides :

  • La Revue du vin de France (**/3) :

Ce premier cru classé de Sauternes appartient aujourd’hui à quatre copropriétaires : Robert Peugeot, Olivier Bernard (domaine de Chevalier), Stephan von Neipperg (château Canon-la-Gaffelière) et Xavier Planty. Sous l’adroite direction de Xavier Planty, le cru offre depuis de nombreux millésimes un parfait exemple de grand sauternes moderne, rôti, très ouvert dès ses premières années et qui a énormément gagné en finesse et en minéralité. La viticulture y est particulièrement soignée, Guiraud a d’ailleurs été le premier des premiers crus classés de 1855 à bénéficier de la labellisation bio, en 2011. Le domaine parvient, avec énormément de volonté, à respecter le développement naturel de la pourriture noble. La vinification, quant à elle, se refuse à la moindre chaptalisation, comme cela devrait d’ailleurs être le cas pour tous les crus classés – cause pour laquelle milite ardemment Xavier Planty. Le château produit également, sur des terroirs non-classés en Sauternes, en appellation Bordeaux, un important volume d’un vin blanc sec à boire dans sa prime jeunesse.

Les vins : le Petit Guiraud 2013 joue sur de beaux amers de type pamplemousse jaune, ce qui lui donne ce caractère digeste, d’autant plus que la liqueur se montre modérée. Un vin déjà fort agréable à boire aujourd’hui. Le 2016 est marqué par une note fumée à l’ouverture. En bouche, il délivre une belle puissance qui fait jeu égal avec son élégance. Équilibré, son fruit épuré et ciselé alterne vivacité et douceur.

  • Bettane+desseauve (****/5):

A propos du domaine : Le château est la propriété de quatre associés : Robert Peugeot, Xavier Planty (qui dirige le domaine), Stephan von Neipperg et Olivier Bernard. Certifié en viticulture biologique depuis 2011, Guiraud continue de surprendre par cet équilibre mystérieux (résultant de la culture biologique ?) presque fragile qui dissimule à merveille la grande puissance sauternaise. Un paradoxe terriblement séduisant, qui atteint son paroxysme dans les derniers millésimes, très précis dans leur expression aromatique. Guiraud est un grand sauternes et son prix est raisonnable, encore.

Voir les vins de châteaux Guiraud actuellement en vente

Voir tous les sauternes actuellement en vente

Voir tous les vins en vente

Consultez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le Blog iDealwine :

Une visite à la Cité du Vin de Bordeaux

Les accords mets et vins avec un sauternes

A table ! Le château Guiraud ouvre son restaurant

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

montage2

Château d’Yquem s’affranchit de l’appellation Sauternes

Le Château d’Yquem n’a pas besoin de l’appellation Sauternes pour se vendre et compte bien le faire savoir. En effet, le millésime 2011 du Château d’Yquem ne portera plus la ...

PhotoAlainMArty (2)

Radio : Alain Marty fête la 500e de l’émission « In Vino BFM »

“In Vino BFM” est tout simplement la plus ancienne émission de radio en France dédiée au monde du vin et des spiritueux. Lancée en 2003 par Alain Marty, la 500e ...

Paris en tête des villes consommatrices de vin au monde

L’INSEEC Wine and Spirits Institute a publié son palmarès des 5 premières villes consommatrices de vin de la planète et c’est … Paris qui en prend la tête, suivi de ...