Allocation de la semaine | Secrets d’une transmission familiale au Clos Naudin

Vouvray Clos Naudin iDealwine

A Vouvray, un domaine familial fait des émules depuis sa reprise dans les années 1980 par Philippe Foreau. Nous nous sommes entretenus avec lui afin d’en savoir plus sur son travail et sa passion qu’il transmet aujourd’hui à son fils Vincent. On vous raconte.

Mû par cette idée qu’il ne pouvait mettre un terme à l’œuvre de son grand-père et de ses parents, Philippe Foreau fut le seul de sa fratrie à se lancer dans l’aventure en reprenant le domaine viticole familial en 1980. Etudes de viticulture en poche, cet amoureux des vins du domaine sait que du travail l’attend. Mais rien n’effraie ce jeune homme de l’époque doté d’un talent inné pour la dégustation et les accords gastronomiques…

En créant le Clos Naudin au début du 20ème siècle, son grand-père avait acquit de belles parcelles aux sols d’argile et de silex baptisés « perruches ». Un trésor inestimable puisque le silex offre aux vins un grande tension ainsi que des notes fumées, épicées et safranées. Quant à l’argile, celui-ci possède un grand pouvoir de rétention d’eau, évitant ainsi tout stress hydrique aux vignes. Ceci, couplé à la lutte d’un enherbement concurrentiel et d’un travail des sols nécessaire au bon enracinement des vignes, confère une complexité unique aux grains de chenin.

Toutefois, malgré cette éthique, Philippe Foreau ne recherche pas la certification bio. Il l’avoue sans peine : le climat et le terroir peuvent être capricieux. Les intempéries lessivent les produits bio et les sols deviennent si boueux que l’on s’y enfonce jusqu’à mi-bottes. « Je dois préserver mon vignoble et mon personnel », conclue-t-il.

Son personnel, parlons-en. Aujourd’hui, cinq personnes s’activent au travail des sols, à la commercialisation et à la comptabilité. Un nombre conséquent pour seulement 12 hectares de surface cultivés qui œuvre à la même quête : celle de produire un vin de caractère, persistant, digeste, harmonieux et prodiguant une émotion. Pour cela, les rendements sont maîtrisés à 35 hl/ha, les malolactiques sont évitées afin de préserver la tension, la sapidité et le potentiel de garde des cuvées. Certains sceptiques s’y sont frottés : le vin n’avait pas perdu de sa fraîcheur, même après 15 ans de cave. Philippe Foreau nous met toutefois en garde : « Si vous percevez une fatigue dans mes vins (les secs sont beaux à partir de la 7ème année et les botrytisés jusqu’à leurs 40 ans) c’est que soit l’année était pluvieuse, soit les conditions de conservation étaient défectueuses. »

Le vigneron qui, au cours de sa vie, a connu bien des mutations (des vins qui ont gagné en finesse, en pureté et en longueur grâce à la réduction de sulfite ; des vendanges plus exigeantes que celles des anciens qui ont connu les privations de la guerre et ne jetaient pas les mauvaises baies ; le changement du parc à barriques et la suppression des insecticides en 2004) transmet à son tour son savoir et sa passion à son fils Vincent. L’avenir nous dira si les vins du jeune homme racontent aussi bien les efforts, les sacrifices et l’amour du métier que ceux de ses prédécesseurs.

En attendant cette heure amateurs impatients, n’hésitez pas à faire main basse sur les vins du Clos Naudin en vente sur iDealwine

 

Les vins du Clos Naudin en vente sur iDealwine

Vouvray Sec (blanc) : Le Vouvray sec est une cuvée d’une grande fraîcheur qui s’associe à merveille avec les saveurs iodées. Elle est élevée en fûts (avec 5% de bois neuf). Elle présente une robe pâle et une nez frais, aux arômes citronnés et minéraux. La bouche est également portée par la fraîcheur, la pureté.

Vouvray Demi-Sec (blanc) : L’équilibre magistral de ce chenin demi-sec invitent à proposant des accords mets-vins déroutants comme des rus de veau braisés, un tajine d’agneau au curry ou un fromage de caractère comme un munster au cumin. Ce demi-sec issu du terroir des Perruches offre à la dégustation des arômes d’agrumes (pamplemousse, orange sanguine). Le vin se distingue par une belle fraîcheur et une remarquable longueur en bouche.

Vouvray moelleux (blanc) : Un véritable nectar taillé pour la longue garde signé par une figure emblématique de la vinification du chenin. Le vouvray liquoreux du Clos Naudin délivre des arômes de fruits exotiques (ananas) et des notes poivrées. Intense et sapide, la bouche livre de superbes amers et une grande persistance aromatique. Ce vin dispose d’un grand potentiel de vieillissement.

Vouvray Moelleux Réserve (blanc) : Un vin qui possède l’avantage indéniable d’être apprécié aussi bien avec des mets salés de caractère qu’avec un dessert fruité. Ce vouvray moelleux Réserve se distingue par ses arômes de coing, de poire et de mirabelle, et son bel équilibre en bouche malgré la sucrosité, sa précision, ses arômes de fruits confits. Un très beau vouvray liquoreux.

Vouvray Brut Méthode Traditionnelle (blanc effervescent) : Vif, dynamique et racé, ce vin effervescent se savoure pour lui-même ou accompagné d’un fromage affiné. La cuvée « Vouvray méthode traditionnelle brut » livre des arômes de fruits blancs et des notes miellées. En bouche l’attaque est vive, la matière dynamique, avec beaucoup de fraîcheur et des amers racés.

Clos Naudin, ce qu’en pensent les guides

Guide Vert de La Revue du Vin de France – 3* sur 3

En dégustant les vouvrays de Philippe Foreau, tout devient clair, lisible dans le chenin ; ce qui est complexe est aussi gourmand, ce qui est bien mûr reste en conséquence tendu, ce qui est précocement bon se confirme et s’amplifie au cours des décennies. Purs, longs en bouche, d’une persistance proverbiale, les vouvrays du Clos Naudin ont la régularité d’un métronome malgré les variations du climat ligérien. Les perruches (sols d’argiles à silex) donnent de la typicité aux vins du domaine, tout aussi à l’aise dans les sucres que dans les secs ; même les effervescents sont élaborés avec un soin extrême. Le style est souvent assez riche, plus baroque qu’au domaine Huet, et pas moins puissant dans les persistances de bouche. Les derniers millésimes sont menés avec brio par Vincent, le fils de Philippe Foreau. Leur précision légendaire s’allie à un fruit un soupçon plus ouvert. Ce qui n’est pas pour nous déplaire. Un avenir radieux est promis à ce domaine vouvrillon.

 

Bettane + Desseauve 2019 – 3* sur 5

Sur 12 hectares, le Clos Naudin fait la part belle au terroir argilo-siliceux des Perruches. Passant progressivement le relai à son fils Vincent, Philippe Foreau, l’un des vignerons les plus talentueux de sa génération, reste présent à la tête de son vignoble. Cette figure mythique de Vouvray a toujours mis ses vins dans une perspective gastronomique, ce que malheureusement peu de vignerons font. Ce sont des vins qu’il faut cadrer dans leur perspective essentielle : la table.

 

Retrouver tous les vins du Clos Naudin en vente 

Tous nos vins en vente 

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Belles enchères | Une vente 100% nature : Prieuré Roch, Bénetière, l’Anglore aux sommets

Le 23 octobre dernier, une collection extraordinaire comportant 1000 lots de vins nature était dispersée sur iDealwine. Succès garanti auprès des amateurs du monde entier.

Un plateau exceptionnel de Grands Bordeaux au Grand Tasting

Parmi les nombreux domaines qui seront présents au Grand Tasting, c’est une fantastique sélection de 140 châteaux bordelais qui vous attend au Carrousel du Louvre les 2 et 3 décembre ...

Des vignes au château de Schönbrunn

Les valses de Vienne de la Cour des Habsbourg semblent ressurgir du passé et rythmer à nouveau les soirées au ...