Quels sont les cépages phares des régions viticoles de France ? (Partie 2) | Bordeaux

Cabernet Sauvignon BordeauxAprès vous avoir fait voyager dans les vignobles du nord de la France, à la rencontre de leurs cépages emblématiques, on poursuit notre périple avec les cépages du vignoble de Bordeaux.  

Dans la continuité de notre exploration de la diversité des cépages cultivés en France, nous continuons avec ceux qui font la renommée, ou bien la singularité de la région bordelaise.

RAPPEL : ATTENTION : Chaque région possède ses caractéristiques pédoclimatiques propres, qui correspondent aux conditions optimales de culture de certains cépages. Mais beaucoup d’entre eux présentent une certaine polyvalence et adaptabilité au terroir et à ses conditions de vie, c’est pourquoi l’association région/cépage réalisée ici n’est pas purement exclusive.

 

Vignoble Bordeaux
Source : http://www.courreges-wines.com

Petrus, Château Margaux, Château Mouton-Rothschild … Que des grands noms qu’on a tous déjà entendu un jour, et que l’on rêve de goûter. En attendant le grand jour, faisons un bref point sur le vignoble bordelais, ses caractéristiques, et les cépages qui façonnent ces grands crus.

Deuxième plus grande région viticole du monde après le Languedoc-Roussillon, le  vignoble bordelais se divise en trois sous régions, qui s’étendent de part et d’autre de la Garonne et de la Dordogne. D’un côté la rive gauche, au sud de la Garonne, regroupe les prestigieuses appellations du Médoc, des Graves et du Sauternais. Entre la Garonne et la Dordogne, on retrouve la sous-région de l’Entre-Deux-Mers. Enfin, au nord de la Dordogne se trouvent les appellations du Libournais et du Blayais. Chacune de ses sous régions possède ses propres caractéristiques pédoclimatiques, amenant à une spécification des cépages cultivés, le cabernet sauvignon a su trouver satisfaction sur les sols graveleux, drainants et bien exposés de la rive gauche, tandis que sur la rive droite, c’est le merlot qui l’emporte, plus adapté aux sols argilo-calcaires.

 

Le cabernet sauvignon : le roi des cépages rouges

(cépage rouge à jus rouge)

Cépage issu du croisement du cabernet franc et du sauvignon blanc

Arômes spécifiques au cépage : arôme typique du cépage à faible maturité : poivron ou mentholé. Arômes de fruits noirs (cassis), notes fumées, boisées (pain grillé, café torréfié), épicées et végétal

Autres particularités organoleptiques des vins : vins rouges sombres, à la robe rubis foncé aux reflets violines. Nez fin moyennement intense et bouche tannique, avec une  acidité bien marquée.  Vins jeunes parfois astringents, qui évoluent avec le temps pour offrir un bouquet aromatique complexe et structuré. Capacité exceptionnelle à produire des vins de garde.

Appellations emblématiques : Margaux, Pauillac, Pessac-Léognan,  Saint-Estèphe, Saint-Julien.

Grands domaines producteurs : Château Margaux (Margaux), Château Lafite-Rothschild, Château Latour, Château Mouton-Rothschild (Pauillac),  Château Haut-Brion (Pessac-Léognan), Château Pichon-Longueville, Château Pichon-Longueville-Comtesse-de-Lalande (Pauillac), Château Cos d’Estournel (Saint-Estèphe), Château Léoville Las Cases (Saint-Julien)…. et tous les grands crus classés en 1855.

Le merlot : le populaire

(cépage rouge à jus rouge)

Deuxième cépage le plus planté dans le monde et le plus connu en France.

Arômes spécifiques au cépage : aromatique très complexe avec des notes de fruits mûrs (prune, pruneau, cerise, fraise en confiture), de sous-bois, de terre humide, de truffe et d’épices douces.

Autres particularités organoleptiques des vins : vins rouges à la robe soutenue, aux reflets violines. Vins puissants, charnus, à l’acidité moyenne. Les tanins sont souples et bien fondus. La texture devient de plus en plus soyeuse avec l’âge.

Appellations emblématiques : Pomerol, Saint-Emilion.

Grands domaines producteurs : Petrus, Château La Conseillante, Vieux Château Certan (Pomerol), Château Cheval Blanc, Château Ausone, Château Angélus, Château Pavie, Château Figeac (Saint-Emilion).

Le sémillon : le roi blanc des grands sauternes

(cépage blanc à jus blanc)

Sensible à la pourriture noble, il est le cépage par excellence des vins de Sauternes, et peut également être vinifié en vin blanc sec.

Arômes spécifiques au cépage : fruits confits (abricots, ananas, mangue, fruits jaunes, coing), fleur d’acacia, miel, noisette.

Autres particularités organoleptiques des vins : vins blancs doux à la couleur dorée soutenue. Vins à l’aromatique très riches, et aspect beurré en bouche.

Appellations emblématiques : Sauternes – Barsac en vins blancs doux, et Graves et Pessac-Léognan en vins blancs secs.

Grands domaines producteurs : Château d’Yquem (Sauternes), Château Climens (Barsac)

La muscadelle : le complémentaire des liquoreux

(cépage blanc à jus blanc)

Il est souvent assemblé en petites touches dans les assemblages dominés par le sémillon et le sauvignon blanc.

Arômes spécifiques au cépage : arômes musqués.

Autres particularités organoleptiques des vins : vins très aromatiques à la robe dorée soutenue. Vins très ronds, peu acides, avec un texture onctueuse et englobante.

Appellations emblématiques : Sauternes.

Le sauvignon est également un cépage très cultivé dans la région Bordelaise. Il participe aussi bien à l’élaboration de vins blancs secs (Graves, Entre-Deux-Mères), qu’à celle des vins blancs doux (assemblé avec le sémillon).

On pense à vous, on vous remet la petite antisèche, très pratique en cas d’oubli de dernière minute !

Les-grandes-regions-viticoles-francaises-et-leurs-cépages
Source : http://minichroniquesculinaires.over-blog.com

 

Voir toutes les ventes de vin de Bordeaux sur iDealwine

Consultez toutes les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

 

A lire également dans le Blog iDealwine :

Quels sont les cépages phares des régions viticoles de France (Partie 1)

Ventes de bordeaux : légère baisse en France, progression à l’export

Dégustation : les Grands Crus de Bordeaux 2015

Vins de Bordeaux : une teneur en pesticides divisée par trois en moins de 4 ans

Enchères : grands bordeaux 2000 et joyaux du vignoble

L’appellation Pomerol star de Bordeaux et des ventes aux enchères

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Qu’avez-vous aimé dans le blog iDealwine en 2009 ?

Découvrez ce que révèle le TOP 10 des articles les plus consultés du blog iDealwine.

percee du vin jaune

Plusieurs flacons du XIXe adjugés à la vente aux enchères de la Percée du vin jaune

La vente aux enchères de la Percée du vin jaune a encore eu de beaux résultats cette année, même s’ils n’atteignent pas la fameuse enchère de 2011, où un clavelin ...

Décryptage : des levures, pour quoi faire ?

Les levures sont des champignons microscopiques qui transforment naturellement le sucre du raisin en alcool. Ces micro-organismes vivants à l’anatomie ...