Les dernières confidences de Robert Parker

robert-parkerRobert Parker a donné il y a une dizaine de jours une interview exclusive au journal britannique The Independant, où il dresse un bref bilan sur sa carrière, tout en niant vouloir prendre sa retraite malgré la réduction de ses activités.

Une carrière longue de près d’une quarantaine d’années, plus de 350 000 bouteilles dégustées et une aura mondiale : Robert Parker aura laissé une marque indélébile dans le monde du vin. Il revient sur son parcours et sur sa progressive sortie du devant de la scène.

Dans cette interview, Robert Parker défend sa méthode de commentaire en expliquant avoir privilégié un vocabulaire simple et intelligible du plus grand nombre, sans rentrer dans un jargon trop technique. Il souligne aussi son indépendance, au travers de celle du Wine Advocate, la revue qu’il a fondée à la fin des années 1970 et qui refusait la publicité.

Il explique également que malgré les 10 000 bouteilles qu’il a en moyenne goûté chaque année, il est capable de se souvenir toutes les plus grandioses d’entre elles : « je peux garder le souvenir intact d’un Cheval Blanc 1947″ *²-, n’oubliant que les plus médiocres.

Il poursuit en évoquant les travers de son influence et notamment le fait que de nombreux vignerons se sont mis à modifier leurs vins, à les « parkeriser » comme il se dit désormais couramment,  pour obtenir de bonnes notes de la part du gourou américain. Il relate notamment avoir vu des photocopies de contrat de consultants qui prévoyaient des bonus en cas d’obtention d’une note égale ou supérieure à 90 ! Il se désole de cette vision court-termiste, allant jusqu’à dire que cela revient à vendre son âme au diable.

Enfin, il revient sur la réduction progressive de son activité, avec la vente de la majorité de ses parts du Wine Advocate à des investisseurs singapouriens, le fait qu’il ait passé le flambeau à son collègue Neil Martin pour les dégustations primeurs de Bordeaux ou encore son opération du dos qui l’oblige désormais à marcher avec des béquilles. Mais il affirme clairement : « La retraite est une sorte de mort précoce […] je n’ai nullement l’intention de prendre ma retraite »*². Il termine en confirmant l’ardeur de sa passion pour le vin et en confiant que l’idée de perdre un jour le goût ou l’odorat ou tout simplement de ne plus être en mesure de goûter des vins représente l’une de ses pires craintes.

*² En anglais dans le texte.

Consultez les ventes de vin sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

A lire également dans le Blog iDealwine :

Robert Parker : dix ans après, ses prédictions pour 2015 avaient-elles du nez ?

Les nouvelles notes de Parker relanceront-elles les ventes de Bordeaux 2011 ?

Château Montrose : Robert Parker octroie 100/100 au millésime 2010

Parker menacé par l’alliance Tanzer/Galloni ?

Parker révise ses notes pour les Bordeaux 2010

Parker, prix des vins, accords à table : best-of des articles iDealwine 2013

Robert Parker : une lettre ouverte qui trouble le monde du vin

Primeurs 2012 à Bordeaux : Robert Parker appelle à une baisse des prix

Parker, Primeurs, Prix des vins : le top du Blog iDealwine en 2012

Robert Parker quitte la rédaction en chef du Wine Advocate

Primeurs 2009 : la petite phrase de Robert Parker

Les prédictions de Robert Parker pour 2010

Tags:

  • Voir les commentaires (1)

  • van Uytvanck

    Je suis Robert Parker depuis plus de 30 ans.
    Aujourd’hui, c’est grâce à lui, que chaque année, je découvre des vins qui sont passés d’une qualité très moyenne à des vins qui méritent une attention particulière.
    C’est grâce à lui
    Avoir eu l’occasion de déguster plus de 30 millésimes de tous les
    plus grands vins du monde, je reste convaicu que c’est un des 4 plus grands dégustateurs au monde.
    Avec le recul, je crois que ces erreurs se comptent sur les doigts d’une main.
    Je salue un personnage qui aura œuvré à la qualité des vins, des hommes et des femmes et à notre art de bien vivre.
    Pvu

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Offre iDéale : douces saveurs de Noël

Quelques grammes de douceur seront les bienvenus pour passer les fêtes. iDealwine a déniché de grands liquoreux, en remontant le ...

Sélection 100% vin d’amateur

Retrouvez ici tous les vins les plus recherchés par les fins amateurs, les étoiles montantes du vignoble mais aussi les vins sortant des sentiers battus.

Drone Magrez

Un drone pour les vignes ?

Bernard Magrez voit grand pour ses vignobles. Dernier achat en date : un drone pour surveiller ses vignes. Une quête permanente d’excellence qui portera ses fruits.