Le millésime 2018 à Bordeaux

Alors que la campagne des Primeurs pour le millésime 2020 touche à sa fin, iDealwine braque les projecteurs sur le dernier millésime livrable, le 2018. Un beau millésime, qui a su séduire les amateurs et les professionnels grâce à son classicisme et à son profil solaire. Retour sur ces vins à découvrir sur iDealwine.

Le 2018 à Bordeaux en résumé 

* Les points FORTS

– Une belle maturité
– De la sapidité
– Des tanins nombreux et soyeux
– Un grand potentiel de garde
– Une qualité relativement homogène

* Le point d’attention

– L’alcool a pu déséquilibrer certains vins et masquer leur fraîcheur.

La météo du millésime 2018 : une histoire qui finit bien

Après l’épisode de gel traumatisant en 2017, le millésime 2018 à Bordeaux avait, lui aussi, débuté de manière inquiétante. De violents épisodes de grêle ont précédé une longue période pluvieuse, de la fin de l’hiver jusqu’au début de l’été. Cette dernière a naturellement engendré une forte pression du mildiou qui a ravagé certains vignobles, à l’image de celui du château Pontet-Canet.

Puis, l’été a été très sec et ensoleillé jusqu’à la fin du mois d’octobre. A noter que, marqué par des nuits très chaudes, le mois de juillet a enregistré les températures moyennes les plus élevées depuis 1954. Un millésime finalement serein, donc. Mis à part le mildiou virulent qui s’est calmé aux prémices de l’été et quelques épisodes de grêle très localisés, le millésime s’est, dans l’ensemble, bien déroulé et ce sont des raisins sains qui ont été vendangés à pleine maturité. Les vendanges pour les vins blancs ont eu lieu entre fin août et mi-septembre. La récolte s’est étalée entre le 7 septembre et mi-octobre.

A noter aussi que les sols avec de l’argile ou du calcaire se sont distingués grâce à leur capacité à s’être bien gorgés d’eau lors de la première partie de l’année pluvieuse, leur permettant de mieux résister à la sécheresse estivale.

Le profil des vins de Bordeaux en 2018 : classique et solaire

Le millésime 2018 à Bordeaux a été unanimement qualifié de bon, voire de grand (sans afficher non plus une qualité exceptionnelle) et dont la force tient notamment dans la maturité parfaite de tous les cépages. Son style global se définirait plutôt par la puissance et la concentration, la densité, le côté solaire, sans manquer pour autant de rondeur et d’équilibre. Un millésime dans l’ensemble très réussi, même si quelques rares vins se révèlent déséquilibrés par le niveau d’alcool ou le manque d’acidité.

Dans l’ensemble, les vins blancs secs ont un bon niveau, ils sont riches, mûrs, aromatiques et conservent un niveau d’acidité convenable. Ils livrent un profil assez chaleureux, équilibré entre la rondeur et la fraîcheur. Idem pour les vins liquoreux : il ne s’agit pas d’un millésime grandiose équilibré par une grande acidité, mais le niveau demeure bon, offrant de belles concentrations, sans lourdeur.

Parlons vins rouges. Le merlot atteint un bon niveau et une maturité optimale, dans un style profond et dense, tout en conservant un peu de fraîcheur. Quant au cabernet sauvignon, un cépage plus tardif, il a, lui aussi, atteint une belle maturité grâce à l’été indien, offrant un profil racé, structuré et sapide.

De façons générale, les tanins sont soyeux et les vins exhalent leurs arômes traditionnels de fruits rouges et noirs (cassis, mûre, groseille, myrtille, cerise), ainsi que des notes de réglisse. Les rouges 2018 ont tout de même des niveaux d’alcool important, moins marqués à Margaux. Sur la rive droite aussi, les vins ont des profils plutôt puissants et tanniques. 2018 s’est révélé être une valeur sûre, affichant un très grand potentiel de garde. Voici, en somme, des vins intéressants pour les amateurs souhaitant se lancer dans la construction d’une cave à but patrimonial ou souhaitant investir dans des vins de longue conservation. A noter que les très grands vins ont atteint un niveau exceptionnel (en témoignent les notes qu’ils ont obtenu par les critiques professionnels).

En bref, retenez que vous avez devant les yeux un beau millésime dans la tradition bordelaise, avec un supplément solaire qui pourra plaire aux adeptes de générosité. Un millésime qui a l’avantage d’être disponible dès aujourd’hui sur iDealwine !

Voir les vins de Bordeaux dans le millésime 2018 en vente sur iDealwine

Lire les articles de nos dégustations primeurs du millésime 2018 :

Primeurs | Nos dégustations du millésime 2018 à Bordeaux – Partie 1 : La rive droite

Les notes du millésime 2018 : les régions viticoles du sud-ouest de la France

  • Voir les commentaires (1)

  • MarcG

    Les prix aussi sont d’un niveau exceptionnel sur ce millésime..

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

grand cru jura savagnin

Le Château d’Arlay : un monument du Jura

S’il est un domaine familial qui semble incarner le Jura éternel, c’est bel et bien le Château d’Arlay. Celui-ci existe depuis… presque 1000 ans, et il est unanimement cité comme ...

Lecture | Les Larmes de ma vigne – Si le bio pouvait parler de Denis Pommier

Cap vers Chablis où Denis Pommier cultive son chardonnay selon des principes biologiques certifiés et raconte au sein de cet ouvrage les enjeux qu’il vit non sans peine.

Enchères | Révisez vos classiques

Avec cette nouvelle vente iDealwine vous offre un petit tour d’horizon des grands vins et domaines indispensables à votre cave.