Le domaine Frantz Chagnoleau : deux amoureux du Mâconnais

mâcon saint-véran pouilly-fuissé
© Domaine Frantz Chagnoleau http://www.domainefrantzchagnoleau.fr/

Frantz Chagnoleau et sa compagne Caroline Gon incarnent ce qui nous aimons dans le Mâconnais : des jeunes vignerons charmants, pour des vins au rapport qualité/prix imbattable.

Frantz Chagnoleau est originaire des Charentes, et il a effectué ses études d’œnologie à Bordeaux… mais c’est bien la Bourgogne dont il défend aujourd’hui fièrement les terroirs ! En 2004, son diplôme en poche, il part se former sur le terrain aux côtés d’Olivier Merlin, grand connaisseur du Mâconnais. En 2009, il a l’opportunité de réaliser son rêve, en bâtissant à Pierreclos une cuverie moderne : il vinifiera sa première récolte sur le millésime 2010.

C’est avec sa compagne que Frantz s’est installé sur ce domaine de 6,8 hectares. Caroline Gon, elle aussi, a obtenu un diplôme d’œnologie et d’ingénieur agronome, et est partie en 2004 découvrir la Napa Valley (Californie), pour mieux revenir à sa chère Bourgogne du Sud quelques années plus tard. Elle occupe alors un poste de responsable d’exploitation au domaine des Héritiers du Comte Lafon à Milly Lamartine, où elle travaille toujours. Elle continue d’y approfondir son approche biologique et biodynamique, aux côtés de ce « coach » de renom qu’est Dominique Lafon.

Le couple s’attache à maîtriser les rendements et à soigner au mieux les travaux de la vigne : taille, ébourgeonnage, émondage, relevage, effeuillage… Les vendanges sont manuelles et adaptées en fonction des parcelles, dans le respect de la diversité des terroirs.

En outre, puisque ces deux-là sont décidément irréprochables, un vrai travail est mené sur le front du bio. La certification en agriculture biologique (Ecocert) a été obtenue, bien qu’elle ne soit pas revendiquée. Ce qui compte pour Frantz et Caroline, c’est de poursuivre une démarche sincère, et de conserver les sols vivants. Pour cela, ils veillent à effectuer les labours les plus réguliers possibles. Même les traitements autorisés par le bio (soufre, cuivre) sont limités au maximum. Bien que le couple ne soit pas encore en biodynamie, il s’astreint en revanche à respecter un certain rythme naturel et utilise notamment des tisanes de plante pour ses vignes.

A la cave, vous ne trouverez aucun apport de levures. Les vins fermentent uniquement grâce aux levures indigènes. Après chaque récolte, les vins sont conservés sur leurs lies jusqu’au début de l’été. La plupart des flacons sont prêts à être commercialisés avant les vendanges suivantes. Néanmoins le pouilly-fuissé Madrigal, et les saint-véran La Roche et A la Côte, seront eux élevés six mois de plus en cuve inox. Ce supplément d’élevage les affinera tout en révélant au mieux leur complexité. Frantz considère les parcelles de Saint-Véran comme son meilleur terroir : situées en haut de coteau, exposées plein sud, sols pauvres, etc. Le domaine fait aujourd’hui partie d’une association, les Artisans Vignerons de Bourgogne du Sud.

Vous l’aurez compris, chez iDealwine nous avons été séduits par cette belle image d’un jeune couple de vignerons qui se complètent, se soutiennent et dégagent ensemble une vraie énergie. Mais ce coup de cœur est surtout passé par la dégustation de leurs vins : une étape à laquelle vous non plus, vous ne résisterez pas 🙂 .

Retrouvez les cuvées du domaine Frantz Chagnoleau en vente actuellement :

Pouilly-Fuissé Madrigal 2014 :

Ce délicieux pouilly-fuissé incarne le haut de gamme de la maison, et provient d’un élevage sur lies de 12 mois suivi d’un élevage en cuve inox de six mois. La fraîcheur du vin est sublimée, est celui-ci reste très pur grâce à la maîtrise de la proportion de bois neufs pour l’élevage (30%). La finale est minérale et saline. Parfait sur une volaille ou un homard grillé.

Pouilly-Fuissé Pastoral 214 :

La cuvée « Pastoral » provient d’une parcelle de seulement 0,32 ha, et les vins qui en proviennent ont été élevés neufs mois sur lies fines. Un pouilly-fuissé tout en équilibre, avec une belle complexité aromatique.

Saint-Véran La Roche 2014 :

Comme le pouilly-fuissé Madrigal, ce saint-véran bénéficie d’un élevage sur lies pendant douze mois, uniquement dans des vieux fûts, suivi d’un élevage en cuve inox de six mois. « La Roche » dévoile en bouche des arômes mûrs et riches, une certaine puissance, et se révèle irrésistible sur des plats épicés.

Saint-Véran A la Côte 2014 :

Le style ressemble à celui de la cuvée précédente, avec toutefois des arômes plus mûrs en bouche. Le résultat est superbe, et ce saint-véran trouve encore une fois l’harmonie entre finesse et équilibre.

Mâcon Clos Saint Pancras 2014 :

C’est le meilleur rapport qualité/prix du domaine. Il est élevé neuf mois en foudre de chêne, pour un résultat très rafraîchissant. Un vin blanc de plaisir, aux notes florales et légèrement grillées, idéal pour l’apéritif.

Ce qu’en disent les guides :

*Bettane & Desseauve (Guide 2016) :

« Ascension fulgurante pour ce jeune vigneron charismatique venu des Charentes qui, après un solide apprentissage de la région chez Merlin, se lance en 2009 en transformant un vieux bâtiment en cuverie moderne. Il passe rapidement à 6 hectares travaillés en bio, complétés d’achats de raisins sur Vergisson pour son pouilly. Aidé de sa compagne Caroline Gon, qui dirige par ailleurs le domaine des Héritiers du Comte Lafon à quelques encablures, Frantz pratique une viticulture de précision, avec une exigence qui lui vaut une solide reconnaissance locale. Les vins sont vinifiés avec une volonté de garde et des élevages ambitieux ».

Consultez les vins du domaine Frantz Chagnoleau en vente sur iDealwine

Tous les vins de Bourgogne en vente actuellement

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

Consultez le prix d’un vin

A lire également sur le blog d’iDealwine :

Achat direct : les meilleurs vins blancs de Bourgogne à l’honneur

Ramonet, un domaine culte à Chassagne-Montrachet

Domaine René Bouvier : dynamisme et bio à Gevrey-Chambertin

Le Château de la Tour des Gendres : au sommet des vins du Sud-Ouest

Clos Triguedina : Jean-Luc Baldès, ou l’excellence de Cahors

Le domaine Arlaud : LA valeur montante de la Côte de Nuits

Vosne-Romanée : découverte de Bruno Clavelier, un amoureux de ses terres

Tags:

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Les indices WineDex® d’iDealwine en hausse au mois de septembre et à +9,55% depuis début 2015

Les indices WineDex® d’iDealwine, qui ont poursuivi en septembre leur légère progression, s’inscrivant en hausse de 9,55% depuis le début de l’année. Les vins de Bordeaux et de Bourgogne ont ...

Fotolia_17699_S

Oenotourisme : qui sont les touristes du vin ?

Ils sont 7,5 millions de touristes à séjourner dans les vignobles français. Qui sont ces touristes du vin ? Sont-ils des Chinois fortunés, des Anglais amateurs de nos grands crus ...

articles les plus lus iDealwine

Palmarès : les 20 articles les plus lus sur le Blog iDealwine en 2015

Chez iDealwine, on aime se retourner sur l’année écoulée avant de prendre ses bonnes résolutions. Quels sont les thèmes qui ont le plus attiré votre attention en 2015 ? iDealwine vous ...