vigne Corse

Cette région encore sauvage, au relief tourmenté et à la climatologie contrastée, est un endroit béni pour la vigne. Colossale montagne à la dérive, la Corse possède une richesse de reliefs, entremêlés d’une infinité de vallées et de coteaux aux profils géologiques divers. Des sols granitiques (surtout au sud et à l’ouest de l’île), schisteux (plutôt au nord), parfois calcaires entre les deux, donnent naissance à une grande variété de vins, souvent élaborés à partir de cépages autochtones comme le niellucciu, le sciacarellu ou encore le vermentinu (aussi appelé malvoisie). Caressé par les vents, baigné par le soleil et les températures clémentes, le vignoble corse se démarque par son incroyable diversité, et par une qualité de vins égale à celle de ses paysages splendides.

Des cépages au caractère bien trempés

La Corse regorge de richesses : véritable joyau naturel elle possède une mosaïque de 33 cépages autochtones qui se distinguent par une typicité bien particulière. Parmi eux, quatre cépages font leur percée et sont reconnus comme les plus répandus en Corse.

Le niellucciu: C’est le principal cépage de Corse, dominant l’appellation Patrimonio. Sa robe intense peut varier du rubis au grenat, habillée de quelques nuances de pourpres. Les baies proposent une palette aromatique assez riche et intense : fruits rouges et noirs, et une profondeur qui s’accompagne de notes boisées, de café, voire balsamiques. Le nielluciu donne naissance à des vins charpentés, prêts à affronter l’épreuve du temps.

Le sciaccarellu: Ce cépage noir représente à lui seul toute la diversité proposée par le terroir corse. Sa dimension aromatique est exceptionnelle, proposant, selon les vinifications, des notes d’agrumes, de cannelle, de cerise, de framboise, de caramel… La structure des vins est plus légère, et propose une longueur et complexité sans égale.

Le vermentinu: Principal cépage blanc de l’île, il donne naissance à des blancs haut de gammes, à la robe jaune pâle qui se pare parfois de reflets verts. Les notes sont fraîches et élégantes, principalement florales et se complètent par des saveurs de fruits blancs, fruits secs et fruits exotiques. En bouche, ce sont des vins parfaitement équilibrés, qui peuvent proposer une minéralité plus prononcée selon le terroir dont ils sont issus.

Le muscat petits grains: Concentré sur une partie bien précise de l’île, c’est un cépage atypique qui permet d’élaborer aussi bien des vins secs que doux, et même effervescents. Avec de l’âge, les notes prennent des allures de fruits confits et de pain d’épices, c’est pourquoi les baies sont souvent utilisées en assemblage pour apporter une belle profondeur à la structure du vin.

Des appellations insulaires qui se diversifient

L’AOP Corse, mis en place en 1935, compte aujourd’hui neuf aires d’appellations réparties sur l’ensemble de l’Île de Beauté, couvrant près de 2000 hectares. Selon les régions et les domaines, les proportions respectives des différents cépages ajoutées aux variétés des sols apportent des tonalités diverses qui, dans la plupart des cas, justifient une indication spécifique de la sous-région. Embarquons pour un tour de cette région magnifique aux milles et un secrets gustatifs.

carte vignoble Corse

AOP Corse Coteaux du Cap Corse

Répartie sur 32 hectares, c’est l’appellation la plus au nord de l’île. Elle s’étend sur une presqu’île étroite, partagée entre la mer Méditerranée et la mer Tyrrhénienne, sur des plateaux aériens proches des villages de Macinaggio et Luri. La majeure partie du terroir est constitué de sols schisteux et profite d’un climat typiquement méditerranéen, avec des étés solaires et des hivers plutôt doux. Cette exposition au soleil et cette particularité de sols confère aux vins rouges de l’appellation une structure taillée pour la garde, ainsi qu’une minéralité prononcée pour les blancs (produits en majorité).

AOP Patrimonio

Petite enclave de terrains calcaires, Patrimonio doit sa qualité avant tout à sa situation climatique privilégiée, bien protégée des vents par les montagnes environnantes, ainsi qu’à ses terres d’éboulis calcaires mêlées d’argile. Le vignoble, à flanc de coteaux, domine le golfe de Saint-Florent, au pied du Cap Corse. C’est une AOP bien particulière en Corse puisqu’elle est non seulement la première à avoir été nationalement reconnue, mais c’est également l’une des deux appellation ayant fait l’objet du décret d’AOP spécifique « Grand Cru de Corse », attestation de son potentiel d’exception. Les vignerons répartis sur les 334 hectares, l’aire la plus importante derrière l’appellation régionale, pratiquent pour la plupart l’Agriculture Biologique, et le vignoble est en passe de devenir intégralement bio. Cépage emblématique, le Niellucciu donne du caractère aux rouges et rosés, comblés d’arômes fruités intenses. Les blancs profitent de la même intensité aromatique, orchestrée par le Vermentinu, qui se dévoile par des notes de fleurs blanches et de fruits exotiques.

AOP Muscat du Cap Corse

Comme son nom l’indique, cet AOP de 39 hectares concerne uniquement les vins issus des vignes de Muscat petit grains, cultivés sur l’ensemble du Cap Corse (la région péninsulaire du nord-est de l’île), et la région du Nebbiu, où se trouvent également les vins de Patrimonio. Les vignes sont installées sur des terrasses vertigineuses, et parent les vins d’une robe oscillant entre le jaune clair et l’ambre. Marqués par des saveurs de fruits confits, une certaine complexité complète ces blancs par de subtiles notes d’agrumes et de cire d’abeille.

AOP Corse

Cette appellation est la seule de type « régionale ». S’étendant sur plus de 1200 hectares, elle se love confortablement contre toute la façade maritime est, de Bastia à Solenzara. Les vignobles profitent de la seule plaine de l’île, cerclée par les arrêtes rocheuses culminants à 1000 mètres et plus. Les vins produits sont très majoritairement des rosés issus de divers cépages autochtones et continentaux. Ils possèdent ce caractère typique aux vins corses, traduit par des notes fumées et poivrées qui viennent équilibrer un fruité délicat.

AOP Corse Porto-Vecchio

C’est une petite surface, certes, mais difficile à amadouer. Installée sur la partie sud-est de l’île, cette appellation est délimitée par le village de Sari-Solenzara à son versant nord et Porto-Vecchio à son versant sud. C’est un terroir éprouvant, à la terre aride, principalement composée de limons et de granites, et battue par le grec, vent de nord-est qui souffle sur toute le front oriental corse. Les blancs et les rosés sont éclatants dans leur jeunesse, et les rouges, issus majoritairement de cépages corses, se complètent de grenache pour délivrer rondeur et élégance à la dégustation.

AOP Corse Figari

Possiblement le vignoble le plus ancien de Corse, où les premières traces de vignes remontent au Vème siècle avant J.C. Situé dans la région méridionale de l’île, faisant fièrement face à la Sardaigne italienne, les vignes subissent un climat rude et venté qui rendent la viniculture complexe. Il en faut cependant plus pour décourager les vignerons de plus en plus nombreux, répartis sur les 143 hectares de surface, qui font preuve de toujours plus d’audace et de talent pour livrer des vins, charpentés et raffinés.

AOP Sartène

Enclavée entre la région de Tizzano et la vallée de l’Ortolo, c’est un climat beaucoup plus clément qui berce les parcelles de l’aire d’appellation Sartène. Les sols proviennent de reliefs montagneux, majoritairement composés de granite, et les vignes sont constamment baignées d’une importante luminosité. Le cépage vedette de la région, c’est le sciacciarellu, proche de son lieu de naissance, qui ressemble de près au bien connu pinot noir. Il donne naissance à de beaux vins rouges tout en souplesse, légèrement épicés et surtout délicieusement gourmands. Les blancs sont toujours fruités et floraux, mais plus léger que leurs contemporains de l’île.

AOP Ajaccio

C’est la deuxième appellation, au côté de Patrimonio, qui bénéficie de l’appellation de type « Cru », l’une des plus prestigieuses du vignoble corse. C’est ici qu’est né le sciaciarellu, sur les reliefs de cette sublime côte bordant le littoral sud-ouest de l’île. L’AOP Ajaccio exige par ailleurs dans son cahier des charges une proportion de 60% minimum de ce cépage, apportant des arômes intenses de cassis et d’amandes aux vins rouges et rosés cultivés. Dans ce décor idéal, la vigne est essentiellement implantée autour des villages, en coteaux ne dépassant pas 300 mètres. Ces paysages pittoresques en font l’un des vignobles méditerranéens les plus attachants et prisés.

AOP Corse Calvi

Nous terminons ce tour par la dernière appellation de notre liste, celle qui se situe dans la magnifique région de Balagne, entre Calvi et l’Île Rousse. Ce sont dans ces vignes que sont nés les vins de Balagne, appréciés des Romains, ainsi que les vins du Reginu et d’Algajola, élevés par les moines bénédictins. Ce traditionnel amour de la vigne se traduit aujourd’hui par un vignoble constitué à 100% de vignerons certifiés bio, ou en cours de conversion. Les vins blancs produits sont particulièrement aromatiques et se démarquent par leur notes d’agrumes. Les rouges, fidèles à leur réputation insulaire, se distinguent par une charpente affirmée.

Quelques vignobles corses emblématiques

Reconnus pour leur ténacité et leur détermination sans faille, ce sont les vignerons corses qui raffinent le trésor brut offert par la diversité naturelle de l’île. Ils affrontent le soleil et le vent pour délivrer des vins raffinés et trempés dans le même caractère que possède ces travailleurs acharnés, traduisant la belle typicité propre à la Corse. Nous vous proposons ici une sélection de quelques domaines qui sauront ravir votre curiosité gastronome si vous souhaitez découvrir ce qui fait toute la force de ce vignoble :

Découvrez tous les vins de Corse

Découvrez tous les vins disponibles sur iDealwine

Laisser un commentaire