Comte Abbatucci : la quintessence du vignoble corse

Comte Abbatucci Quand on évoque la Corse, le vin n’est pas la première chose qui nous vient à l’esprit. Pourtant, entre les plages de rêves et les montagnes abruptes de l’île de Beauté, se trouvent quelques-unes des exploitations viticoles les plus qualitatives de la Méditerranée. Parmi eux, le domaine Comte Abbatucci, pionnier de la réintroduction des cépages autochtones corses, qui nous propose une gamme époustouflante de vins. Découverte d’une signature absolument unique.

Bianco gentile, carcajalo bianco, aleatico ou encore riminese. Ces noms ne vous disent peut-être rien, mais ce sont quelques-uns des cépages autochtones du vignoble corse. Ils constituent à la fois la richesse du patrimoine viticole corse, mais aussi des curiosités pour les amateurs du continent. Certains désirant en apprendre davantage, d’autre préférant se tenir à l’écart d’une région qui leur est étrangère. Pourtant, la Corse n’est pas le vignoble le plus difficile à appréhender, et c’est peut-être l’un des plus dynamiques. Si vous cherchez un ambassadeur pour partir à la découverte de cette région, Comte Abbatucci est sans aucun doute l’un des meilleurs.

La sauvegarde des cépages endémiques

La famille Abbatucci a marqué l’histoire de France en comptant une multitude de grands hommes : un général de la révolution, un diplomate ou encore un ministre sous le règne de Napoléon III. Les cuvées du domaine leur rendent aujourd’hui hommage. C’est à la fin du XIXème siècle que la famille commence à cultiver la vigne. Nous nous trouvons au sud de l’Ile, dans la vallée du Taravo, à quelques kilomètres de Propriano (à mi-distance entre Ajaccio et Bonifacio) à environ 100 mètres au-dessus du niveau de la mer. Mais la réputation du domaine ne dépasse pas encore les frontières de l’Ile. L’influence océanique est manifeste sur les vins du domaine. Ceux-ci associent à la fois à la fraicheur une maturité parfaite.

Dans les années 60, Antoine Abbatucci s’impose comme l’une des figures majeures du vignoble en prenant la tête de la Chambre d’Agriculture de la Corse. Il s’alarme de la disparition des cépages locaux, dans l’indifférence générale. Il décide alors de voyager dans l’île pour partir à la rencontre des différents agriculteurs. Il récupère chez certains d’entre eux des restes de vignes sauvages abandonnées au fond de certaines propriétés. Ces vignes, il les replante sur un seul et même coteau d’arène granitique pour créer son conservatoire des cépages endémiques. Tous les cépages ne donnent certes pas les mêmes résultats, mais certains se révèlent prodigieux. Sans lui, la Corse aurait pu dire adieu définitivement à cette richesse inouïe.

L’envol du domaine

Comte AbbatucciEn 1992, Jean-Charles prend la suite de son père au domaine. Conscient du trésor sur lequel il est assis, il entend faire encore progresser les vins du domaine. Celui-ci est converti à la biodynamie en 2000. Un grand travail de sélection massale et sur les porte-greffes les plus adaptés au sol et au climat est engagé.  Les vins gagnent en définition, en précision et en équilibre pour se hisser au sommet de la production corse.

Se pose alors la question  inévitable des cépages. Jean-Charles représente même la Corse à l’INAO au début des années 2000. Il se bat pour l’introduction des cépages oubliés. « Je ne suis pas contre l’idée des appellations, nous dit-il, mais nous sommes à une époque où l’agriculture disparait et nous devons supporter les traditions qui font ce que nous sommes aujourd’hui ». L’INAO reconnaît l’utilisation de cépages pour l’AOC Corse mais le biancu genile, cordivarta, genovese pour les blancs et l’altéatico, carcajo nero et minustello pour les rouges ne doivent dépasser les 10% chacun dans l’assemblage final.

Au contraire, il est mentionné que le vermentinu (ou vermentino qui correspond au rolle de Provence et fait partie de la famille des malvoisies) doit dépasser les 75% dans  pour les blancs, et que les rouges doivent comporter 50% de sciaccrello (qu’on appelle le pinot noir méditerranée, pour sa finesse et son aspect peu teinturier) et le nielluccio (qui correspond au sangiovese italien mais qui donne en Corse des résultats tout à fait à part).

En réponse à cette réglementation, Jean-Charles Abbatucci lance la cuvée Collection – en vin de France – composée de ces cépages corses. Puis il y a cinq ans, il fait le choix de sortir toutes ses cuvées de l’appellation. Une décision forte, à l’image de l’histoire du domaine. Au vu du caractère incroyable des vins, il est certain que l’INAO a davantage perdu en voyant Abbatucci se retirer que l’inverse.

Enfin, si vous avez la chance de vous rendre dans la vallée de Taravo, vous pourrez peut-être croiser une vache-tigre de l’élevage du frère de Jean-Charles. Une variété qui n’existe évidemment qu’en Corse.

Comte Abbatucci 2

Les vins du domaine Abbatucci en vente sur iDealwine

Vin de France Faustine rosé Comte Abbatucci 2015
100% sciaccarello
C’est un rosé superbe, digeste et gourmand mais aussi très loin des rosés transparents ! Le nez est intense, sur les fruits rouges, mais aussi la pêche et l’abricot.

Vin de France Faustine rouge Comte Abbatucci 2014
Sciaccarello, nielluccio
16/20 RVF : » Une très belle définition avec un fruit expressif, noyau, herbe du maquis, sauvage. l’ensemble se montre équilibré et savoureux. Le jus est peu extrait avec la belle acidité des 2014. Les tanins sont soyeux. »

Vin de France diplomate d’Empire 2014

Vermentino, brustiano, bianco gentile, genovese, rossola bianca

RVF 17,5/20 : » Une belle maturité plus dominée par le côté fruit jaune, le nez est moins cristallin, plus sur le confit. La bouche se montre assez dense et riche sans perdre sa fraîcheur. Une belle puissance avec la race et persistance. »

Vin de France Le Général de la Révolution 2014
Vermentino, rossola brandinca, riminese, carcajolo bianco, biancone, paga debiti

17/20 RVF coup de cœur de l’année : » Un vin mûr et précis dont la belle palette évoque la verveine, le citron, les fleurs blanches. Le vin est souligné par le côté fenouil. La bouche est de belle dimension. Un ensemble qui se montre épuré, avec une magnifique acidité. Apogée : 2025″

Vin de France Ministre cuvée collection 2014 :
sciaccarello, nielluccio, morescola, morescono, montanaccia, carcajolo Nero, aléatico

18:20 RVF coup de cœur de l’année : «  Il affiche une belle maturité sans excès. Le nez est intense, avec des notes de fruits à noyau, d’épices, de maquis. Une bouche étoffée qui tapisse sans excès. L’ensemble se montre concentré, en finesse, avec une belle allonge. Apogée : 2022 « 

 _

Tous les vins actuellement en vente sur iDealwine

Recherchez le prix d’un vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :

PALMARES : le TOP 20 des vins de Provence et de Corse aux enchères

Yves Leccia et le domaine d’E Croce : parmi les plus beaux vins de Corse

ZOOM : le vin en Corse

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Spiritueux - iDealwine

Enchères | Vieux millésimes et spiritueux pour une dégustation magistrale

Profitez de ces enchères pour dénicher quelques pépites et les faire découvrir à votre entourage le temps d’une dégustation. iDealwine vous aiguille pour réussir votre soirée.

Belles enchères sur les grands Bordeaux 2010, la DRC, les vieux Champagnes et les blancs du Rhône

Lors de la vente qui s’est achevée on-line le 10 décembre dernier, certains grands Bordeaux se sont distingués, y compris dans les millésimes récents. Le domaine de la Romanée Conti ...

Achat direct : champagne et autres bulles pour le printemps !

Ça y est, le printemps est là, les jours s’allongent, les oiseaux chantent, la végétation renait et les premiers rayons ...