Domaine Musella | Au cœur de Valpolicella

Embarquons pour l’Italie, en Vénétie, plus précisément à quelques kilomètres à l’est de Vérone où se trouve le domaine Musella. Une très belle signature à suivre de près puisque le domaine s’est forgé une réputation pour la finesse et la fraîcheur de ses vins …

 

Un terroir riche et plein d’histoire

Musella est un domaine familial situé dans les hauteurs de la Vénétie. Son histoire remonte aux comtes de Musella (XVIème siècle). Le cépage corvina, nécessaire à l’élaboration de la Valpolicella, est historiquement planté dans la région depuis quelques siècles. Cette dernière est classée D.O.G.C, ce qui signifie que c’est une appellation supérieure italienne.

La propriété du domaine Musella s’étend sur quelques 400 hectares, dont 50 sont plantés de vignes. La fille du fondateur, Maddalena Pasqua di Bisceglie, gère le domaine qu’elle a d’ailleurs converti à la biodynamie. Elle y réalise des vins typiques de la région de très belle facture comme le valpolicella superiore, le ripasso et l’amarone. La richesse de ce terroir, dont les parcelles ont soigneusement été sélectionnées sur ce vaste domaine, offre des vins aux comparaisons époustouflantes.

A l’emplacement de l’ancienne écurie, on trouve aujourd’hui la précieuse salle des barriques. Pour ce faire, la restauration fut respectueuse du patrimoine (puisque les bâtiments ont tout de même cinq siècles) afin de laisser place à une cave bien équipée.

 

Une agriculture en biodynamie

Au domaine, la méthode de travail est biodynamique car c’est le souhait de Maddalena d’avoir une harmonie entre l’agriculture et la nature, la terre et l’Homme. Aux vignes, tout est fait pour avoir une bonne fertilité et vitalité du sol, dans le respect également de la faune et la flore environnante. Ainsi, aucun engrais minéral de synthèse et aucun pesticide chimique n’est utilisé. Le sol est géré d’après les cycles cosmiques et lunaires.

 

Une vinification respectueuse

Concernant la vinification, elle diffère sur certains points selon les cuvées. Globalement toutefois, c’est une vinification peu interventionniste qui laisse aux cépages leur aisance pour s’exprimer.

Pour l’Amarone par exemple, les raisins choisis et sélectionnés sont séchés dans une pièce spécifique afin qu’ils perdent entre le tiers et la moitié de leur poids d’origine (les sucres sont ainsi concentrés). Puis le pressurage est doux, la fermentation à basse température et la macération longue. Ensuite, le vin reste entre 1 et 3 ans (selon la cuvée) en tonneau et grands fûts de chênes français. Après la mise en bouteille, le vin reste à affiner quelques temps avant d’être vendu.

 

Visitez le relais et la cave

Si vous êtes de passage dans la région, il vous sera possible de visiter les caves du domaine et de déguster les vins. Vous pouvez également dormir au domaine (des chambres d’hôtes sont à disposition).

 

Les vins du Domaine Musella

Valpolicella Superiore Musella (2017)

Le domaine Musella s’étend sur une cinquantaine d’hectares de vignes dans les hauteurs de la Vénétie. Ces vignes ont été plantées entre 1960 et 2015. Le sol est composé de calcaire et d’argile rouge. Le domaine est certifié en biodynamie.

La cuvée Valpolicella Superiore provient des cépages Corvina et Corvinone (80%), Rondinella (10%), Barbera (10%). Concernant la vinification, la macération et fermentation (levures indigènes) durent entre 12 et 15 jours à basse température. Il n’y a pas de collage. Puis ce vin est élevé plusieurs mois dans de grands tonneaux et des cuves de ciment.

La robe est d’un beau rouge rubis. Au nez, on distingue des notes de fruits rouges. En bouche, ce vin se démarque par sa grande pureté de fruits et sa fraîcheur, sa matière digeste, ses tanins souples et tendres. Servez ce vin à une température avoisinant les 16°C. C’est un vrai vin de copains, qui s’accorde parfaitement avec des aiguillettes de poulets ou du boudin blanc aux pommes.

Amarone della Valpolicella Musella Riserva

Le domaine Musella s’étend sur 400 hectares (dont 50 de vignes) en Vénétie. Le sol y est calcaire et argileux (rouge). Le domaine a la certification biodynamique. La cuvée provient d’un assemblage de corvina et corvinone (70%), rondinella (20%), oseleta (10%).

Cet amarone est produit selon la technique traditionnelle de passerillage afin de concentrer un maximum les baies ; il est vinifié à basse température puis élevé durant 12 mois en barriques de chêne. Le vin vieillit ensuite durant un an en bouteille. La robe est d’un très beau rubis foncé. A la dégustation, il livre des arômes de cerise noire, de cassis, de cannelle, de réglisse et quelques touches légèrement boisées. La bouche se montre corsée, mûre, riche et pleine, elle offre une certaine fraîcheur et des notes cacaotées. Servez ce vin à 16°C.

Amarone della Valpolicella Musella

Le domaine Musella s’étend en Vénétie sur pas moins de 400 hectares (dont 50 de vignes). Conduit en biodynamie, le sol y est calcaire et argileux. Cette cuvée est un assemblage de corvina (45%), corvinone (45%), rondinella (5%) et oseleta (5%). Cet amarone est issu des grappes les plus mûres et les plus belles, qui sont passerillées (appassimento), ce qui leur confère une concentration et une richesse exceptionnelles. Il est vinifié à basse température puis élevé durant 12 mois en fûts de chêne et vieilli en bouteille durant au moins 8 mois.

A la dégustation, le nez offre des arômes fruités (cerise, petits fruits rouges, prune) et des notes d’épices douces et un boisé subtile, tandis que la bouche impose sa structure ferme, fraîche, un beau volume et une très belle longueur. Un vin qui accompagnera très bien les viandes rouges et fromages affinés. Servez ce vin à 16°C.

Valpolicella Superiore Musella Ripasso

Le domaine Musella couvre une surface de 400 hectares (50 hectares sont cultivés en vigne) dans les hauteurs de la Vénétie. Les vignes ont été plantées entre 1960 et 2015. Le sol y est composé de calcaire et d’argile rouge. Aussi, le domaine est conduit et certifié en bio et biodynamie. Cette cuvée provient d’un assemblage de cépages corvinone (85%), rondinella (10%) et barbera (5%).

Elaborée selon la méthode traditionnelle (ripasso) de cette appellation vénitienne, cette cuvée issue du nord-est de Vérone a été élevée 1 an en fût de chêne français de 350, 500 et 3500 litres. A la dégustation, il présente une robe rubis particulièrement profonde, un bouquet intense de fruits rouges, d’épices et de léger boisé. Ce vin est particulièrement corsé et équilibré. Un vin qui se déguste de préférence dans les 5-10 ans. Servez ce vin à 16°C (carafez le dans sa jeunesse). Accordez-le à un osso bucco, un gratin d’aubergines ou un rôti de bœuf.

 

Retrouver tous nos vins bios idealwine

Tous les vins idealwine

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous aimerez aussi

Les grands champagnes de terroir d’Olivier Horiot

Aujourd'hui, on vous parle de l'un de nos plus gros coups de cœur de ces dernières années en Champagne, Olivier Horiot. Ce domaine situé sur la Cote des Bar produit ...

Domaine Aléofane

Le domaine Aléofane de Natacha Chave : finesse et gourmandise à Crozes-Hermitage

Issue d'une famille de vignerons, Natacha Chave semble avoir hérité du talent de grande vigneronne et vinificatrice. Ses crozes-hermitage et saint-joseph ont conquis les amateurs grâce à leur gourmandise, leur ...

Nouveautés vieux millésimes | Trésors des siècles

Haut-brion 2009, clos-des-lambrays 2005… Plongez dans le temps et explorez les grandes décennies du vin à travers cette vente exceptionnelle…