« Ce qui nous lie », le dernier film de Cédric Klapisch sur le vin

Ce qui nous lie

« Ce qui nous lie », le nouveau film de Cédric Klapisch, est sur les écrans depuis le 14 juin. Quand un film est dédié au vin, forcément, on se précipite. Première impressions – enthousiastes – de Constance Allard, notre assistante marketing, cinéphile à ses heures.

Pour notre plus grand bonheur, l’incontournable réalisateur de «L’Auberge Espagnole » et « Des Poupées Russes » a cette fois ressenti le besoin de se tourner vers la nature et le vin. Le jeu de mots « Ce qui nous lie » annonce d’emblée les thèmes abordés. Au cœur de la Bourgogne, Jean fuit son père vigneron, sa mère et ses frère et sœur pour faire le tour du monde. 10 ans plus tard, il revient sur place en apprenant l’état de santé alarmant de son père qui meurt juste avant les vendanges. C’est là que tout ce joue : la fratrie recomposée après tant d’années d’absence doit faire face aux difficultés d’héritage et choisir entre la vente de la propriété pour rembourser les frais de succession ou de profiter des biens. Une nouvelle fois, Cédric Klapisch dépeint avec justesse l’être humain dont on suit les rapports et l’évolution dans un cadre viticole retranscrit de façon admirable.

Comment en aurait-il pu être autrement pour ce grand amateur de vin qui a découvert la magie de ce breuvage dès son plus jeune âge, grâce à son père amoureux des vins bourguignons ? Tout au long du film, le processus de fabrication d’un vin et les étapes de travail de la vigne conduite en biodynamie nous sont délivrés simplement, mais de façon experte malgré tout !

Un exercice complexe rendu possible par les précieux conseils de son vieil ami acteur et vigneron Jean-Marc Roulot. C’est d’ailleurs au sein de son domaine que l’équipe a pu tourner pendant un an et capter tous les moments clés de processus de fabrication du vin. Le résultat est saisissant : Jean-Marc Roulot a su apporter sa patte et son savoir avec délicatesse pour orienter les dialogues et les gestes des acteurs. Des images à couper le souffle nous font voyager au cœur de la Côte de Beaune pendant quasiment deux heures. La lumière dorée légendaire de la Bourgogne, si difficile à capter – la vigne sous la neige et autres aléas climatiques, les gros plans sur les pousses de vigne, les gestes et les regards passionnés, les scènes dans le chai et la cave… « Ce qui nous lie » est un véritable reflet des réalités du terrain.

Fidèle à lui-même, Cédric Klapisch n’a pas lésiné sur la bande-son qui donne la cadence au long-métrage et rythme les scènes clés de la vie vitivinicole. A son écoute, on s’immerge dans l’ambiance festive des vendanges et de l’incontournable Paulée bourguignonne. On s’identifie aisément aux personnages incarnés par les acteurs talentueux que sont Pio Marmaï, la touchante Ana Girardot, le charmant François Civil et, bien évidemment, Jean-Marc Roulot qui a combiné durant cette année de tournage ses deux métiers de vigneron et d’acteur. Ses deux vies.

Vous l’aurez donc compris, ce film mérite d’être vu, surtout par vous, amateurs de vin. Et, à l’image de Jonathan Nossiter (réalisateur de « Mondovino » et auteur de l’ouvrage Le Goût et le pouvoir), Cédric Klapisch perçoit un lien prééminent entre le monde du vin et du cinéma. Les parallèles entre eux sont nombreux, à commencer par le rapport au temps qui nécessite aux producteurs beaucoup de patience. Le tournage serait assimilé à la récolte et le montage à la vinification : « ça se passe à la cave et on essaie d’imaginer si ça va bien vieillir ; et si tous les vignerons bourguignons utilisent deux sortes de raisins, le pinot et le chardonnay, pour faire des vins qui seront tous différents, et bien nous c’est pareil. Si un autre réalisateur utilise les même acteurs que moi, ça ne va pas donner la même chose… ».

Ne manquez donc pas ce joli film qui ne nécessite pas d’être un expert dans le domaine pour en saisir les subtilités et en être touché. En tout cas chez iDealwine, nous sommes unanimes : il nous faut des hommes talentueux comme Cédric Klapisch et Jean-Marc Roulot pour défendre et sublimer cet emblème national et montrer que le vin peut toucher, et touchera, les générations à venir grâce à son image lourde de significations historiques, familiales et gastronomiques…

 

Consultez les ventes de vins de Bourgogne

A la découverte du vin : notre encyclopédie du vin pour savoir comment il est vinifié, classé, conditionné… et tous nos conseils pour bien le conserver puis le déguster !

A lire également dans le Blog iDealwine :

A bicyclette au domaine Bott-Geyl : une dégustation nouvelle vague

Vins bio, en biodynamie, agriculture raisonnée, vin nature … Comment s’y retrouver ?

Marché foncier viticole : des prix à la hausse en 2016

La vinification des vins rouges : quelle influence sur le style du vin ? (1er épisode)

La vinification des vins rouges : quelle influence sur le style du vin ? (2e partie)

Les vendanges… et après ?

Pourquoi parle-t-on de château à Bordeaux et de domaine en Bourgogne ?

Parutions : Tchin-Tchin – Petites histoires et grands plaisirs autour d’un verre de vin

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Champagnes iDealwine

Comment choisir son champagne (1ère partie) ?

Difficile de répondre à cette question simplissime et de déterminer le type de bulles qui vous convient. Heureusement que nous sommes là pour vous guider 😉

Champagne : la sélection iDealwine plébiscitée dans la presse

Si vous n’aviez pas encore réalisé que Noël approche, regardez donc les devantures des magasins… ou celle des kiosques à ...

Une appli pour choisir son restaurant en fonction de la carte des vins

C’est une expérience amère que chaque amateur de vins aimerait ne plus jamais avoir à revivre : sélectionner un restaurant pour sa carte, et découvrir sur place que les vins ...