Que boira l’équipe iDealwine pendant les vacances d’été ?

Vins-ete

Les choix de certains membres de l’équipe iDealwine constituent, pour beaucoup d’entre nous – compris en interne – une source d’inspiration toujours intéressante. Nous en avons interrogé certains pour connaître leurs préférences en matière de vins pour les vacances.

Constance Allard, assistante marketing :

« Cet été, ni rosé, ni bulles pour moi : j’aime vraiment trop les blancs et les rouges pour m’en passer ! Quand je bois du vin, je ne veux en aucun cas gâcher ces instants de plaisir et de partage, alors je recherche les accords mets-vins idéaux.

En blancs, ce sera la cuvée Estagnol de la Bastide Blanche, un bandol très expressif aux arômes frais et fruités. J’ai été séduite par sa rondeur, sa belle amertume et ses notes salines typiques des blancs provençaux. Je l’imagine avec un délicieux fromage de chèvre régional. Autre blanc, autre appellation : je vous conseille Madrigal, le pouilly-fuissé de Frantz-Chagnoleau. J’adore ses arômes de « petit-déjeuner » comme j’aime les appeler (pain grillé, notes fumées, noisette). Sa bouche est riche, mais reste fraîche. Il sera parfait après quelques années de cave et servi avec une bonne volaille en sauce crémée !

En rouge, je vais me tourner vers des vins assez fruités. Qui dit été, dit grillades et amis. Avec, je recommande le vin de France Raisins Gaulois de Marcel Lapierre, vigneron star du Beaujolais. Un vin facile à boire sur le fruit.  Dans le Languedoc, j’ai un petit faible pour les vins de Sylvain Fadat du domaine d’Aupilhac. Pour cet été essayez sa cuvée Lou Maset, une très belle introduction à sa gamme, un bon rapport qualité-prix. Fruité et épicé, ses tanins sont soyeux et il est long en bouche… Idéal avec des plats relevés d’herbes aromatiques du sud. Enfin, toujours dans le Languedoc, j’ai récemment craqué pour Olivette, le pic-saint-loup du Clos Marie. J’aime ses notes fruitées et épicées, sa belle acidité et ses tanins fins quand je l’accompagne d’une viande rôtie avec des fruits. »

Emmanuel Romagné, chargé de web marketing :

« Que je sois en Bretagne ou ailleurs, je raffole des produits de la mer. Pour accompagner les innombrables crustacés (huîtres, bouquets, tourteaux, moules, langoustines…) et autres poissons (soles, maquereaux, dorades, éperlans et orphies en majorité) qui finissent dans mon assiette, pas de surprise, j’en appellerai surtout au vin blanc ! Il me reste notamment des muscadets de Jo Landron (cuvées Les Houx et Amphibolite), qui ne devraient pas survivre au mois d’août, mais aussi de bons vins alsaciens de Deiss et Bott-Geyl. Bien entendu, mon stock de Chablis, déjà bien affaibli par ces quelques mois ensoleillés que nous avons traversés avec joie, devrait également en pâtir, notamment les William Fèvre et Louis Michel. Pour le rosé, ce sera du Triennes, presque exclusivement.

J’organise beaucoup de barbecues, où, j’avoue, je grille là encore surtout du poisson, mais mes amis ne peuvent s’empêcher d’apporter presque exclusivement de la viande… Dans ce cas, j’opte pour de bons beaujolais (Foillard en tête) et des bourgognes assez légers, comme les excellents givrys du domaine Ragot.

Enfin, été comme hiver, je craque parfois le soir pour un verre de Sauternes, que je bois comme dessert sans accompagnement, ou sur un fromage, en général du Château Nairac ou Sigalas Rabaud (j’ai programmé une alerte pour être prévenu dès qu’il passe aux enchères sur iDealwine 🙂 ). Et petite touche pétillante, je viens de m’offrir des poirés d’Eric Bordelet, il me tarde de les goûter avec un ami normand, qui me dira forcément que c’est la meilleure boisson du monde ! »

Justine Foubert, assistante clientèle :

« Alors moi, la destination des vacances va sûrement se décider au dernier moment, mais il y a de grandes chances que ce soit la Croatie. Si c’est le cas, je me verrais bien emporter avec moi des vins corses, à commencer par le patrimonio blanc d’Yves Leccia, un vin à la fois riche et très équilibré grâce à sa fraîcheur, mais aussi en rosé, la cuvée Faustine de Compte Abbatucci : il est vineux, il a vraiment du caractère et se révèle incroyablement gourmand !

Et comme je resterai aussi un peu dans ma région (la Loire), je consommerai local. Il faut dire que je suis une inconditionnelle des vins de Loire, je suis très chauvine ! En même temps, on y produit les meilleurs vins 😉 Du coup, je prépare des vins de Jacky Blot, dont je suis une grande fan ; j’opterai pour la cuvée Rémus Plus ainsi que l’effervescent Triple Zéro : deux vins secs qui seront parfait pour l’apéritif, à la fois intenses et frais. Pour ce qui est des rouges, ce sera le saumur-champigny d’Antoine Sanzay, que j’aime également beaucoup.

Enfin, je me garde également un vin du Beaujolais pour accompagner les charcuteries de l’apéritif : un morgon de Marcel Lapierre sera idéal pour réveiller les papilles avant le repas ! »

Raphaël de Fonscolombe, chargé du Développement commercial :

« En bon Bordelais, l’été rime souvent avec de longues soirées sur le bassin d’Arcachon ou au pays basque … Quoi de mieux qu’un rosé léger et frais pour lancer une belle soirée, je partirai donc sur Triennes 2016 (j’ai prévu du stock !). Ensuite un muscadet de Jo Landron conviendrait parfaitement sur des fruits de mer grâce à sa salinité et sa vivacité. Autre option un beau plateau de charcuterie accompagnée d’un Faustine VV du domaine Abbatucci, gourmand et équilibré, un délice ! Pour le traditionnel barbecue, une viande rouge cuite au sarment serait magnifiée par un Fourcas Dupré 2009 aux tanins fondus. Enfin pourquoi pas finir sur des bulles avec la maison Drappier et son Brut Nature pour apporter de la fraicheur à une chaude soirée du mois d’août.  »

Alix Rodarie, responsable zone Asie :

« Cet été, j’ai déjà prévu d’emporter avec moi Clos Canarelli blanc : c’est une valeur sûre qui ne m’a jamais déçue ; j’adore leur précision, leur fraîcheur et leur côté très digeste. Et puis c’est une bouteille qui fait toujours l’unanimité, quel que soit le public ! Tant qu’à faire, je vais goûter la cuvée Amphora de ce domaine cet été car en général, ce mode de vinification apporte une véritable personnalité au vin, je suis curieuse de voir le résultat pour le très beau Clos Canarelli.

Ensuite, l’été, j’aime bien déboucher de belles bouteilles de Champagne. On trouve toujours quelque chose à célébrer ! 😉 Pour un événement vraiment spécial, ça sera une cuvée parcellaire de Jacquesson, mes champagnes préférés (Dizy Corne Bautray Jacquesson 2005 par exemple). Et je dégusterai aussi la cuvée « Entre Ciel et Terre » Extra Brut de Françoise Bedel. C’est un Champagne vineux mais qui reste très frais, une super approche pour ceux qui ne connaissent pas encore les Champagnes de vigneron !

J’allais oublier les incontournables Bourgogne, surtout que j’y séjournerai quelques jours. Je vais sans doute craquer pour le domaine des Croix, avec pourquoi pas un Corton GC Les Grèves. Ce domaine réussit à faire des vins complexes et gourmand à la fois, j’en suis fan ! »

Angélique de Lencquesaing, co-fondatrice d’iDealwine :

Impossible de croire que nous soyons en été en ce moment. Du coup, je ne rechignerai pas à ouvrir ces jours-ci un rouge expressif et pourquoi pas un peu puissant, tel que le châteauneuf-du-Pape Les Cailloux de la famille Brunel – une bouteille dangereuse -, dans le Roussillon, le clos-des-fées d’Hervé Bizeul ou à Bordeaux la cuvée Haut-Carles du Château de Carles. Si la température daigne remonter, et comme je suis une inconditionnelle des vins rosés à l’heure du déjeuner, cela va être une épreuve de choisir, j’en aime tellement ! Tour du Bon, Corail, Canadel, Pibarnon, Rimauresq, Abbatucci, Clos Cibonne, je pense les ouvrir tous l’un après l’autre ;). En blanc, je craque pour l’incroyable pureté de la cuvée Argile du domaine des Ardoisières. Chez moi les chenins de la Taille aux Loups (toutes les cuvées, avec un faible pour le vouvray Clos de Venise) et ceux de Chidaine (montlouis les Bournais tout particulièrement) restent toujours à portée de tire-bouchon. S’il faut un rouge pas trop puissant pour une soirée chaude, pourquoi pas un joli cru du Beaujolais (Château Thivin, Foillard), un languedoc (La Nine, Terrasse d’Elise) ou encore un givry du domaine de la Ferté ? Mais comme je mets le cap sur la Sicile durant quelque temps j’ai bien l’intention d’approfondir sur place le sujet vin, avec notamment la production de l’Azienda COS. En blanc l’étonnante fraîcheur de la cuvée Rami devrait être la bienvenue…

 

Accédez à la vente spéciale vins d’été

Voir toutes les ventes de vin

Pas encore inscrit(e) pour participer aux ventes ? Complétez votre inscription, c’est gratuit !

A lire également dans le blog d’iDealwine :

Achat direct : toute la diversité des bordeaux dès 10€

Tous les accords régionaux de vos vacances en France

Les accords régionaux de vos vacances : la cuisine de Provence (1)

Les accords régionaux de vos vacances : la cuisine de Provence (2)

Les accords régionaux de vos vacances : la cuisine du Pays Basque

Les accords régionaux de vos vacances : la cuisine de Normandie

Accords mets et vins : quels vins (français !) emporter pour vos vacances en Asie ?

Accords mets et vins : quels vins (français !) emporter pour vos vacances en Norvège ou en Suède ?

Accords mets et vins : quels vins (français !) emporter pour vos vacances en Italie, Espagne, Grèce, Croatie ?

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Le Clos Manou, un « Super bordeaux » comme on les aime

Le Clos Manou est un cru du Médoc relativement peu connu mais qui produit de très beaux vins … et ...

consommation vin jeunes

Le vin et les jeunes : entre intérêt et intimidation

Une récente étude sur la consommation de vin des jeunes (18-35 ans) démontre qu’il n’y a pas de réelle désaffection pour le vin de la part des jeunes. Si la ...

Vente à prix fixe : le meilleur de toutes les régions !

C’est la vente la plus impressionnante de 2015 : un choix presque sans limites dans les plus belles références du vignoble français, de nombreuses nouveautés ou nouveaux millésimes, des prix ...