Accords mets et vins : quels vins (français !) emporter pour vos vacances en Italie, Espagne, Grèce, Croatie ?

CroatieCette année pour nos conseils en accords mets et vins pour vos vacances on va jouer du paradoxe en imaginant les bouteilles de votre cave qu’il faudrait emmener pour accompagner la cuisine du pays où vous vous rendez.

Et commençons par des destinations particulièrement prisées par les Français, les pays de la Méditerranée ou de l’Adriatique comme l’Italie, l’Espagne, la Grèce ou la Croatie.

Poissons grillés

Point commun à tous ces pays : de longues façades maritimes et une pêche côtière dynamique. On se retrouvera donc souvent face à des poissons grillés sur la braise, des calamars, des supions ou des encornets en salade, poêlés ou en sauce un peu relevée, des langoustines, des gambas ou des crevettes (à la plancha ou poêlées).

Sur ce type de produits de la mer sans apprêt sophistiqué, il convient de les associer à des blancs purs et francs, sans chichi non plus et surtout des vins peu boisés par leur élevage.

A privilégier :

–      Chablis (générique ou 1er cru) : leur tension minérale mettra en valeur le goût du poisson grillé

–      Arbois ou Côtes du Jura Chardonnay : leurs fréquentes notes fumées/iodées se marieront bien aux poissons

–      Côtes du Roussillon : leur côté très calcaire, très “pierre à fusil” s’associera parfaitement à la chair du poisson

A tenter aussi :

–      un rosé provençal pas trop vineux

–      un chenin de Loire bien sec, un Patrimonio blanc de Corse, un blanc de Bandol ou de Cassis

Salades, mezés, tapas and co

Les pays méditerranéens sont de grands adeptes des apéritifs/entrées à base de produits très variés : olives, légumes à l’huile d’olives, petits canapés, divers produits de la mer, salades mixtes, tomate, etc., bref ce qu’on appelle mézés en Grèce, tapas en Espagne et antipasti en Italie.

La variété des produits utilisés appelle un vin capable de s’adapter à tout. Les rosés et pas mal de blancs sont tout indiqués.

A privilégier :

–      un rosé un peu vineux, capable de “faire le match” avec des mets souvent assez relevés, voire épicés. Bandol, Tavel, Côtes du Roussillon, Coteaux du Languedoc sont les appellations les plus susceptibles de fournir le rosé le mieux adapté

–      un blanc un peu puissant mais tendu par une belle fraicheur. Un blanc du sud, du Roussillon par exemple dans le style minéral de Gauby ou d’Olivier Pithon ou un blanc du Mas Jullien ou un blanc de Palette du Château Simone. On peut imaginer aussi un blanc de Saint-Joseph ou de Crozes-Hermitage qui combinent en général belle matière et fraicheur. Et pourquoi pas aussi un blanc du sud-ouest de Jurançon ou d’Irouléguy ?

A tenter aussi :

–      pour ceux qui apprécient modérément les rosés et les blancs, un rouge léger, peu tannique et qu’on peut servir un peu frais peut convenir. Par exemple un gamay de Loire, un saumur-champigny ou un chinon d’une cuvée “printanière”, un beaujolais générique, un mâcon rouge…

–      un sancerre pas trop aromatique, un champagne rosé de saignée…

Viandes grillées, rôties à la broche

Troisième famille de plats fréquents dans ces pays sudistes et méditerranéens, toutes les viandes (souvent cochon de lait et agneau) grillées sur la braise ou rôties à la broche et qu’on trouve parfois même au bord de la route. Cette culture de la rôtissoire est très ancrée dans ces pays et la sympathique et goûteuse rusticité des ces viandes appelle en accompagnement des vins dans le même esprit, à boire à la régalade.

A privilégier :

–      la plupart des cuvées génériques en Côtes du Rhône, la fraicheur des rouges de Loire (Bourgueil, Chinon, Saumur-Champigny), un sancerre rouge, un simple générique de Bourgogne, un Irancy, un Bourgogne-Epineuil, un Côte d’Auxerre, une mondeuse de Savoie, un bordeaux rouge générique pas marqué par un élevage boisé…

A tenter aussi :

–      pour ceux qui veulent garder une atmosphère très “vacances”, on peut aller vers un rosé vraiment vineux comme un Tavel, un Palette du Château Simone, un Mas Jullien rosé, un Rosé des Riceys (assez proche d’un bourgogne rouge léger), un chinon rosé, un marsannay rosé…

Un voyage à suivre dans les semaines à venir !

Tous les vins actuellement en vente sur iDealwine

 

Recherchez le prix d’un vin

A lire dans le Blog iDealwine :

Accords mets et vins : la tomate dans tous ses états

 

Accords mets et vins sur les tapas et autres recettes d’ibères-marchés

 

Quels accords mets et vins sur les salades composées ?

 

Quels accords mets et vins sur les poissons grillés ?

 

Les accords régionaux de vos vacances : la cuisine de Bretagne

 

Les accords régionaux de vos vacances : la cuisine de Savoie

 

Les accords régionaux de vos vacances : la cuisine du Pays Basque

 

Les accords régionaux de vos vacances : la cuisine de Provence (1)

 

Les accords régionaux de vos vacances : la cuisine de Provence (2)

 

Les accords régionaux de vos vacances : la cuisine d’Auvergne et du Massif Central

 

Les accords régionaux de vos vacances : la cuisine de Normandie

 

  • Voir les commentaires (0)

Your email address will not be published. Required fields are marked *

commentaire *

  • name *

  • email *

  • website *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Vous aimerez aussi

Dernières enchères iDealwine : aucun répit durant l’été !

Pas un grand cru n’est passé inaperçu durant l’été sur iDealwine. Et sûrement pas la verticale de chambertin signée Rousseau, vendue 13 011€ !

clos-des-fees

Que penser des millésimes 2008, 2009 et 2010 dans le Roussillon ?

Théoriquement, les appellations du sud comme le Roussillon sont plutôt moins sensibles à "l’effet millésime" que celles plus septentrionales. Néanmoins, selon les années, les vins peuvent présenter des profils assez ...

La recette de la semaine : Charlotte aux fraises

Une jolie recette de saison, que seuls les cerveaux bien organisés pourront réaliser : cette charlotte doit en effet reposer ...